Vous êtes ici : Accueil / Dernières publications

Dernières publications

Pierre Robert Baduel - publié le 29/01/2020

Dans le cadre du séminaire « Écrire les modernités arabes », organisé par Makram Abbès (professeur en études arabes à l'ENS de Lyon), Pierre-Robert Baduel, directeur de recherche au CNRS en sociologie politique, a présenté son ouvrage ((Un temps insurrectionnel pas comme les autres)) : la chute de Ben Ali et les printemps arabes, paru en novembre 2018. Du fait de sa connaissance du terrain tunisien, il refuse toute perspective téléologique et propose une approche centrée sur le (...)

Pascale Pellerin - publié le 28/11/2019

Dans le cadre du séminaire "Écrire les modernités arabes" dirigé par Makram Abbès (Professeur des universités à l'ENS de Lyon), Pascale Pellerin (chargée de recherches CNRS en littérature française) nous présente son ouvrage "Rousseau, les Lumières et le monde arabo-musulman-Du XVIIIe siècle aux Printemps arabes".

Mouna Hachim - publié le 27/11/2019

Dans le cadre du séminaire "Ecrire les modernités arabes" dirigé par Makram Abbès (Professeur des universités à l'ENS de Lyon), Mouna Hachim (romancière et essayiste marocaine) nous présente son roman ((Les manuscrits perdus)).

publié le 25/11/2019

Film de la réalisatrice égyptienne Hāla Ḫalīl sur les inégalités sociales en Egypte pendant la révolution du 25 janvier 2011.

Faten Ajmi - publié le 08/11/2019

Autour d'un corpus de fables - Kalîla et Dimna (VIIIe siècle, Bagdad), La Fontaine (qui s'est inspiré de Kalîla et Dimna), La Chose publique de Philippe Dujardin, (2011), nous accueillons pour ces journées exceptionnelles une délégation de personnalités tunisiennes et françaises porteuses d'un savoir sur ces patrimoines littéraires entre orient, occident.

Mohammed-Hocine Benkheira - publié le 17/06/2019

Dans le cadre du séminaire "Écrire les modernités arabes", Mohammed-Hocine Benkheira (directeur d’études à l’École Pratique des Hautes Études) nous présente son ouvrage ((La maîtrise de la concupiscence : Mariage, célibat et continence sexuelle en Islam, des origines au Xe /XVIe siècle)).

Reda Benkirane - publié le 08/04/2019

Dans le cadre du séminaire "Écrire les modernités arabes", organisé par le professeur Makram Abbes, le sociologue Reda Benkirane nous présente "Études des perceptions des facteurs d’insécurité et d’extrémisme violent dans les régions frontalières du Sahel".

Omar Benlaala - publié le 20/12/2018

Dans le cadre du séminaire "Écrire les modernités arabes" de l'ENS de Lyon, l'écrivain Omar Benlaala nous présente son livre ((Tu n'habiteras jamais Paris)).

Michel Grandjean, Makram Abbes - publié le 30/11/2018

Dans le cadre du séminaire "Écrire les modernités arabes", organisé par Makram Abbes (professeur en études arabes à l'ENS de Lyon), Michel Grandjean (professeur d’histoire du christianisme à la faculté de théologie de l’Université de Genève) nous présente le MOOC "Violences et religions".

Sylvie Chraïbi - publié le 16/10/2018

Les œuvres de R.R. al-Tahtâwî (1801-1874) s’inscrivent historiquement et idéologiquement dans le mouvement moderniste de la Nahda né au XIXème siècle dans le monde arabe. Dans sa relation de voyage, publiée à son retour d’un séjour de 5 ans à Paris, il présente et commente sa traduction de la Charte Constitutionnelle française de 1814. Convaincu de la nécessité de libéraliser les institutions politiques de son pays, mais aussi contraint de ménager aussi bien le gouverneur (...)

Lahcen Daaïf - publié le 28/05/2018

Le texte coranique est un texte pluriel, soumis à des variantes et des lectures (qirâ'ât') divergentes. La conception de la sacralité du texte a en effet varié à travers les âges et les aires linguistiques, s'ancrant, dès les premiers temps de l'islam, dans une conception polyvalente de la sacralité entre l'époque des compagnons du Prophète et celle de leurs successeurs. D'où la nécessité, pour une approche scientifique rigoureuse du texte coranique, de prendre en compte (...)

Angela Daiana Langone - publié le 02/05/2018

Lors de son intervention qui a eu lieu dans le cadre du séminaire Ecrire les modernités arabes, Angela Daiana Langone nous présente les raisons de l’attirance des dramaturges arabes de l’époque de la Nahda pour l'oeuvre de Molière. Elle explique aussi l’impact qu’a eu cette œuvre sur la construction de l’identité nationale des pays arabes.

Rachida Dumas - publié le 25/04/2018

Rachida Dumas dresse le constat de l’enseignement de la langue arabe dont l’épanouissement est freiné par les représentations ainsi que les préjugés présents (positifs ou négatifs) chez les différents acteurs du système éducatif français.

Françoise Coupat, Kmar Bendana - publié le 22/03/2018

Dans le cadre du Forum Enseigner les mondes musulmans, Françoise Coupat (metteur en scène) et Kmar Bendana (professeur d’histoire contemporaine) nous font le récit, à deux voix - l'oralité tenant une place dans la dramaturgie du projet - d'une expérience pédagogique et artistique en cours, à partir d'un texte « La chose publique ou l’invention de la politique » écrit par Philippe Dujardin (politologue), qui, voulant quitter le cénacle des savants, a écrit ce conte, pour ses (...)

Itidel Barboura Fadhloun - publié le 22/03/2018

Les difficultés d’intégration dans la société française rencontrés par les femmes héritières de l’immigration vont provoquer une « Désaffiliation » ou une « Radicalisation ». Itidel Barboura, s’interroge sur cette transformation sociale des jeunes femmes de confession musulmane issues de l’immigration.

Catherine Pinon - publié le 26/01/2018

Pour tout un tas de raisons historiques, sociales et sacro-mythologiques (très bien expliquées par Pierre Larcher notamment), la langue arabe est pour beaucoup et à bien des égards une langue sacrée. Tout ce qui touche de près ou de loin aux questions de l’étymologie ou de l’évolution de la langue est délicat. Mais à bien observer l’enseignement de la grammaire arabe, on s’aperçoit que les enseignants véhiculent parfois une certaine sacralité de la langue. Or, en (...)

Sylvie Chraïbi - publié le 26/01/2018

En complément à son article L’homme libre selon Adîb Ishâq, Sylvie Chraïbi vous propose cet extrait du discours sur la liberté prononcé par Adîb Ishâq suivi de la traduction en français qu'elle en a faite.

Sylvie Chraïbi - publié le 25/01/2018

Dans un discours prononcé à Beyrouth au siège de l’association culturelle « Zahrat al-adab », Adîb Ishâq (1856-1885), intellectuel syrien, figure marquante du mouvement de la Nahda, interpelle ses auditeurs sur la question de la liberté individuelle. Influencé par les idées humanistes développées en France au 18ème siècle, il invite ses congénères à rejeter toutes les formes de despotisme assujettissantes et déshumanisantes. La liberté, selon lui, ne peut être totale, (...)

Inaam Kachachi, Mohammad Al Saadi - publié le 27/10/2017

أعرف الآن أنني يمكن أن أحتمل السجن الإنفرادي، بعزلته وشظفه، إذا واصلت الصمود وأنهيت محكوميتي المُقرّرة لي في هذه الخلوة الأدبية

Imane Boulkroun - publié le 27/09/2017

Lors de la 11e éditions des Assises Internationales du Roman, nous avons eu l'occasion de discuter avec le linguiste et lexicographe et rédacteur en chef des éditions Le Robert, Alain Rey autour de son ouvrage Le voyage des mots. de l’Orient arabe et persan vers la langue française qui dessine, au côté des entrelacs des calligraphies de l'artiste Lassaäd Metoui, un panorama des emprunts français aux langues du Proche et du Moyen Orient.

Imane Boulkroun - publié le 22/06/2017

Le réel exil commence lorsque le présent est confisqué, quand on est condamné à rêver du temps d'avant et attendre l'avenir. ((Dispersés)) est un roman qui traite avec mélancolie, le sort d'une famille chrétienne irakienne, dont les membres ont été contraints de quitter leur pays, frappé par la malédiction de la guerre et devenu inhabitable.

Inaam Kachachi, Imane Boulkroun - publié le 22/06/2017

Inaam Kachachi est la lauréate 2016, pour son roman "Dispersés", du quatrième Prix de la littérature arabe créé par l’Institut du monde arabe et la Fondation Jean-Luc Lagardère. Elle a dirigé une anthologie de littérature et de poésie féminine irakienne, Paroles d’irakiennes : le drame irakien écrit par des femmes (le serpent à plumes 2003). Nous avons pu la rencontrer et l'interviewer à l'occasion de sa présence pour la 11e édition des Assises Internationales du Roman.

Imane Boulkroun - publié le 22/06/2017

Fiche de lecture du livre ((Dispersés)) d'Inaam Kachachi.

Gabriel Martinez-Gros - publié le 18/05/2017

Conférence de Gabriel Martinez-Gros, effectuée dans le cadre du Forum ((Enseigner les mondes musulmans)), lors de la session : Récits des origines et historicités.

Jean-François Pinton, Françoise Moulin-Civil, Jean-Louis Gaulin, Gabriel Martinez-Gros, Lahcen Daaïf, Françoise Coupat, Kmar Bendana - publié le 18/05/2017

Colloque

Jean-François Pinton, Françoise Moulin-Civil, Jean-Louis Gaulin - publié le 18/05/2017

Séance d'ouverture du forum "Enseigner les mondes musulmans".

Elisabeth Longuenesse - publié le 21/02/2017

Dans son parcours de chercheuse en sociologie du développement, Elisabeth Longuenesse s’est principalement intéressée aux professions porteuses d’un projet de développement social et d’une idée du progrès fondée sur la science dans un pays tel que la Syrie des années 80, mais aussi en Egypte puis en Jordanie. La figure de l’ingénieur est alors apparue comme centrale dans son questionnement, mais la présence d’organisations professionnelles de caractère corporatiste dans (...)

Boualem Sansal, Touriya Fili-Tullon - publié le 30/01/2017

Lors des Assises Internationales du Roman, nous avons voulu interroger l'écrivain algérien de langue française B. Sansal sur la littérature et sa capacité à créer du lien entre les peuples. Nous vous laissons découvrir le point de vue de l'auteur sur la question.

Ghislaine Alleaume - publié le 02/01/2017

La littérature et le cinéma portent jusqu’à aujourd’hui l’écho de l’Alexandrie du début du 20ème siècle, connue pour son cosmopolitisme et sa modernité. Mais le regard critique de l'historienne G. Alleaume sur les récits historiographiques concernant cette ville, ainsi que ses recherches minutieuses, font voler en éclat cette image idyllique pour nous dévoiler une Alexandrie méconnue voire occultée.

Mathias Enard - publié le 27/11/2016

À l'occasion des ((Assises Internationales du Roman)), nous avons pu rencontrer Mathias Enard, lauréat du prix Goncourt 2015 pour son roman ((Boussole)), paru aux éditions Actes Sud. Dans cette partie, l'auteur a bien voulu revêtir à nouveau son vêtement d'arabophone pour répondre à notre curiosité concernant son parcours d'arabisant et sa première rencontre avec la langue arabe.