Vous êtes ici : Accueil / Dernières publications

Dernières publications

Catherine Pinon - publié le 26/01/2018

Pour tout un tas de raisons historiques, sociales et sacro-mythologiques (très bien expliquées par Pierre Larcher notamment), la langue arabe est pour beaucoup et à bien des égards une langue sacrée. Tout ce qui touche de près ou de loin aux questions de l’étymologie ou de l’évolution de la langue est délicat. Mais à bien observer l’enseignement de la grammaire arabe, on s’aperçoit que les enseignants véhiculent parfois une certaine sacralité de la langue. Or, en ...

Sylvie Chraïbi - publié le 26/01/2018

En complément à son article L’homme libre selon Adîb Ishâq, Sylvie Chraïbi vous propose cet extrait du discours sur la liberté prononcé par Adîb Ishâq suivi de la traduction en français qu'elle en a faite.

Sylvie Chraïbi - publié le 25/01/2018

Dans un discours prononcé à Beyrouth au siège de l’association culturelle « Zahrat al-adab », Adîb Ishâq (1856-1885), intellectuel syrien, figure marquante du mouvement de la Nahda, interpelle ses auditeurs sur la question de la liberté individuelle. Influencé par les idées humanistes développées en France au 18ème siècle, il invite ses congénères à rejeter toutes les formes de despotisme assujettissantes et déshumanisantes. La liberté, selon lui, ne peut être totale, ...

Imane Boulkroun - publié le 06/01/2018

Inaam Kachachi - publié le 06/01/2018

Découvrez la traduction du texte inédit de l'auteure iraquienne Inaam Kachachi invitées aux Assise du Roman 2017.

publié le 06/01/2018

Inaam Kachachi est la lauréate 2016, pour son roman "Dispersés", du quatrième Prix de la littérature arabe créé par l’Institut du monde arabe et la Fondation Jean-Luc Lagardère. Elle a dirigé une anthologie de littérature et de poésie féminine irakienne, Paroles d’irakiennes : le drame irakien écrit par des femmes (le serpent à plumes 2003). Nous avons pu la rencontrer et l'interviewer à l'occasion de sa présence pour la 11e édition des Assises Internationales du Roman.

publié le 06/01/2018

Lors de la 11e éditions des Assises Internationales du Roman, nous avons eu l'occasion de discuter avec le linguiste et lexicographe et rédacteur en chef des éditions Le Robert, Alain Rey autour de son ouvrage Le voyage des mots. de l’Orient arabe et persan vers la langue française qui dessine, au côté des entrelacs des calligraphies de l'artiste Lassaäd Metoui, un panorama des emprunts français aux langues du Proche et du Moyen Orient.

Elisabeth Longuenesse - publié le 21/02/2017

Dans son parcours de chercheuse en sociologie du développement, Elisabeth Longuenesse s’est principalement intéressée aux professions porteuses d’un projet de développement social et d’une idée du progrès fondée sur la science dans un pays tel que la Syrie des années 80, mais aussi en Egypte puis en Jordanie. La figure de l’ingénieur est alors apparue comme centrale dans son questionnement, mais la présence d’organisations professionnelles de caractère corporatiste dans ...

publié le 30/01/2017

Lors des Assises Internationales du Roman, nous avons voulu interroger l'écrivain algérien de langue française B. Sansal sur la littérature et sa capacité à créer du lien entre les peuples. Nous vous laissons découvrir le point de vue de l'auteur sur la question.

publié le 05/01/2017

Lors des Assises Internationales du Roman, nous avons eu l'occasion de rencontrer l'auteur soudanais Mansour El Souwaim qui y présentait son dernier roman Souvenirs d'un enfant des rues, dont la traduction française est parue aux éditions Phébus en janvier 2012. Voici le texte inédit de son allocution lors des AIR.

publié le 05/01/2017

Mansour El Souwaim est un romancier nouvelliste soudanais, né en 1970 au Darfour. Il a publié deux romans Frontières de cendre en 2001 (non traduit) puis Souvenirs d'un enfant des rues en 2005. Ce dernier a obtenu le prix Tayyeb Saleh, sa traduction en français est publiée aux éditions Phébus. Son troisième roman est en cours de parution.

publié le 27/11/2016

À l'occasion des Assises Internationales du Roman, nous avons pu rencontrer Mathias Enard, lauréat du prix Goncourt 2015 pour son roman Boussole, paru aux éditions Actes Sud. Dans la première partie de notre interview, l'auteur a bien voulu revêtir à nouveau son vêtement d'arabophone pour répondre à notre curiosité concernant son parcours d'arabisant et sa première rencontre avec la langue arabe.

publié le 21/09/2016

A l'occasion de sa présence aux Assises Internationales du Roman , nous avons eu l'occasion de rencontrer la romancière syrienne Samar Yazbek. Dans cette interview qu'elle nous a accordée, l'auteur nous présente son dernier ouvrage Les portes du néant, paru aux édition Stock. Elle aborde aussi, avec beaucoup de sensibilité et de finesse, la tragédie que vit son peuple ainsi que l'impact que cela a eu sur son parcours d'écrivain et les répercussions que cela aura sur sa production à ...

publié le 04/08/2016

A. Jomier présente, dans cette intervention, l’objet de sa thèse en histoire. Suivant dans sa présentation son itinéraire de recherche, il nous expliquera l’évolution de sa problématique, les démarches suivies et les résultats auxquels il a abouti. Nous montrant de la sorte, comment les oulémas ibadites se sont inscrits dans un mouvement réformiste dépassant de loin leur contexte, pour intégrer une sphère pan-arabique, voir pan-islamique.

publié le 05/07/2016

Comment peut-on décrire l’évolution de l’ambiance d’un espace ? Partant de la notion de palimpseste des ambiances, Noha Said, plonge dans les strates temporelles à la recherche de traces appartenant à un ailleurs temporel du quartier de Choubra pour redescendre dans le passé de ce lieu et cerner son héritage sensoriel.

Yousef Taharraoui - publié le 03/07/2016

La bataille de Badr a fait l’objet, dès les débuts de l’historiographie musulmane, de trois récits importants : Ibn Isḥāq (m. 150/767), Wāqidī (m. 207/823) et Ibn Sa ‘d (m. 230/845). Cette communication traite succinctement, dans la version la plus riche, à savoir celle de Wāqidī, des points suivants : les grandes articulations du récit, ses éléments constitutifs, les rêves prémonitoires, le commandement militaire et quelques scènes de batailles. Cette étude d’un ...

publié le 03/07/2016

La Sīra Nabawiyya, récit de vie du prophète de l’islam, est une narration inspirée du fond commun de la culture et de l’histoire des mentalités et croyances, s’autorisant du Musée imaginaire de l’Arabie. À partir des premiers textes d’Ibn Ishāq et Ibn Hišām, mais aussi des œuvres épigones, l’auteur s’interroge sur la construction du récit et la forme narrative à travers laquelle se justifie une typologie de la Nativité conforme au topos de la naissance sacrée.

publié le 03/07/2016

– Dans les Maġāzī d’Ibn Isḥāq (m. 151 / 768 ), le récit se rapportant à Salmān al-Fārissī, avec l’aspect légendaire qui s’en dégage, fut transmis de la même manière par au moins trois de ses disciples. Ces trois transmetteurs vivaient à Kūfa : al-Bakkāʾī (m. 183 / 799), ʿAbdullāh b. Idrīs (m. 192 / 807) et Ibn Bukayr (m. 199 / 814). D’après les sources, il s’agissait de trois transmissions écrites. En tenant compte des polémiques du début du IIe ...

publié le 01/07/2016

Tel un conteur passionné par son sujet, D. Rivet nous relate la vie du général Edourd Méric. Il s’interroge sur la transformation de cet officier hors normes, né dans le bain colonial et formé dans le sérail des Affaires Indigènes au Maroc en un observateur inquiet des empires coloniaux pour enfin devenir, au dépend de sa carrière, un agent résolu et combatif de la décolonisation en Tunisie et au Maroc entre 1954 et 1956. La deuxième partie : dans cette deuxième partie, D. Rivet ...

publié le 01/07/2016

Tel un conteur passionné par son sujet, D. Rivet nous relate la vie du général Edourd Méric. Il s’interroge sur la transformation de cet officier hors normes, né dans le bain colonial et formé dans le sérail des Affaires Indigènes au Maroc en un observateur inquiet des empires coloniaux pour enfin devenir, au dépend de sa carrière, un agent résolu et combatif de la décolonisation en Tunisie et au Maroc entre 1954 et 1956. La première partie : dans cette partie, D. Rivet retrace ...

publié le 02/03/2016

Pourquoi le port du voile blesse-t-il à ce point le regard des Européens? Dans cette conférence, B. N. Aboudrar, propose une lecture inédite sur la question et interroge notre perception du visible et de l'invisible.

publié le 21/01/2016

L'ouvrage collectif Ecrire l'inattendu. Les "Printemps arabes" entre fiction et histoire est sorti en décembre 2015 aux éditions Académia. A cette occasion, nous avons rassemblé dans cette page les titres des différents chapitres du livre en les mettant en lien avec ce que nous avons publié du colloque international L'inattendu dans la création littéraire et artistique à la lumière des printemps arabes, qui a eu lieu en novembre 2013 à l'université Lyon 2 Lumière, et auquel la Clé ...

publié le 07/01/2016

Les violences et les soulèvements dans le monde arabe sont-ils un prélude à la chute d’une civilisation vieillissante ou le prémisse de la naissance de nouvelles nations ? En relisant l’actualité du monde arabe par le prisme de l’œuvre d’Ibn Khaldoun, Hamit Bozarslan tente d’esquisser une réponse à cette question. Le théoricien de la civilisation et historien du XIVe siècle, nous parait alors d’une actualité saisissante.