Vous êtes ici : Accueil / Littérature / Mouvements et genres littéraires

Mouvements et genres littéraires

Peter Andersen - publié le 12/05/2019

Peter Andersen, professeur d’histoire et de littérature allemandes anciennes à l’Université de Strasbourg, a tenu une conférence sur « La ((Chanson des Nibelungen)), l’((Iliade)) allemande » à l’ENS de Lyon le 22 mars 2019 à l’invitation du Laboratoire junior « Epopées médiévales : frontières, échanges, héritages » (Léo-Paul Blaise et Elena Podetti). Lors de son intervention, M. Andersen est revenu sur les concepts d’« épopée » et de « roman », avant de (...)

Niels Mariat - publié le 28/09/2018

Écrite en 1808 alors que les armées prussiennes subissent de lourdes défaites face à l’Empereur français, la Bataille d’Arminius de Kleist est à n’en pas douter une pièce d’une grande valeur historique. S’il est aujourd’hui couramment admis que cette pièce peut être lue comme un appel à la résistance face à l’occupation militaire française - les Germains tenant lieu d’Allemands et les Romains de Français -, il s’agit dans cet article de comprendre en particulier (...)

Jeanne Yapaudjian - publié le 24/02/2017

Avec "Luftkrieg und Literatur", Sebald suit le projet révolutionnaire d'influencer l'histoire et la mémoire allemandes. Il rappelle les événements de la guerre aérienne de 39-45 et critique l'attitude des écrivains allemands d'après-guerre qui ont volontairement passé sous silence la destruction spectaculaire des villes allemandes. Pour ces écrivains, l'objectif était d'oublier un passé vécu comme traumatisant et d'encourager la reconstruction. Mais, selon Sebald, ce choix du (...)

Nicolas Batteux - publié le 20/08/2016

Le roman "Kindheitsmuster" de Christa Wolf, publié en 1976, a marqué son époque en prenant à bras-le-corps le problème douloureux de la confrontation de l'individu avec le passé nazi. Dans cette oeuvre, Wolf examine de manière distanciée sa propre existence sous les traits du personnage de Nelly. La nécessité impérieuse de se remémorer le passé débouche sur une structure narrative complexe, dans laquelle Nelly, adulte, se lance dans l'écriture pour revenir à ce passé (...)

Juliette Rupp - publié le 31/03/2016

Harras, général dans la Luftwaffe, est espionné par la Gestapo du fait de sa non-appartenance au NSDAP. Alors qu'ont lieu de mystérieux sabotages d'avions militaires, l'étau se resserre autour de lui, jusqu'à l'acculer au suicide. Dans cette pièce de théâtre que Carl Zuckmayer rédigea pendant son exil aux Etats-Unis, l'écrivain pose la question de la conscience individuelle et collective des Allemands restés en Allemagne sous le IIIe Reich ainsi que de la résistance au nazisme, (...)

Anne Bernard - publié le 31/03/2016

Fiche de lecture et analyse du symbole du pain dans le récit "Das Brot der frühen Jahre" de Heinrich Böll, écrit en 1955, avec l'époque difficile de l'après-guerre en toile de fond.

Laurent Cassagnau, Charles-Henri de Fouchécour - publié le 06/05/2013

Le ((Divan d’Orient et d’Occident)) est typique d’un trait culturel allemand qui veut que la culture allemande se définisse par le rapport à l’autre. L’identité allemande s’inspire de l’altérité, de la culture de l’autre, pour se définir elle-même. Laurent Cassagnau, maître de conférences à l’ENS de Lyon et auteur d’une nouvelle traduction du ((Divan)) parue en 2012 aux Belles Lettres, explique le détour de Goethe par la culture orientaliste, passage qui nourrit (...)

Rimasson-Fertin Natacha - publié le 01/02/2013

Si le nom de Grimm est généralement associé au ((Petit Chaperon rouge)), à ((Blanche-Neige)) ou encore à ((Hansel et Gretel)), les frères Grimm ont aussi livré une version du Chat botté. Natacha Rimasson-Fertin, spécialiste des contes de Grimm et traductrice des ((Contes de l’enfance et du foyer)), analyse les différences entre la version allemande du Chat botté et le texte français. Cette parution sur « La Clé des langues » clôt l’année du bicentenaire de la parution de la (...)

Ferdinand Schlie - publié le 07/05/2012

Les métaphores exprimant la vanité de l’existence parcourent la littérature baroque et la poésie d’Andreas Gryphius. L’article se concentre sur le thème de la maladie comme expérience de la peur et de la vulnérabilité du corps dans deux sonnets d’Andreas Gryphius, et s’interroge sur l’intention qui sous-tend la description de l’existence comme parcours éprouvant et douloureux.

Livia Plehwe - publié le 02/01/2012

Als deutscher Schriftsteller jüdischer Abstammung, der 1936 im Pariser Exil die französische Staatsbürgerschaft annahm, 1941 im amerikanischen Exil in die katholische Kirche eintrat, nach dem Krieg nach Deutschland zurückkehrte und nun auf einem französischem Friedhof ruht, stellt Alfred Döblin das besonders interessante Beispiel eines interkulturellen Autors dar. Als Exilschriftsteller kam er vor allem mit dem westlichen Kulturraum in Berührung (Frankreich, Deutschland, Schweiz, (...)

Rimasson-Fertin Natacha - publié le 30/11/2011

In diesem Beitrag soll der Leser zunächst durch die Welt des Märchens geführt werden, so wie sie in der Sammlung der Brüder Grimm dargestellt wird und so wie der Märchenheld sie während seiner Reise ins Jenseits erlebt, um die Eigentümlichkeiten dieses Weltbilds sowie dessen Hintergrund näher zu untersuchen. Schließlich soll versucht werden, auf die Frage nach der Funktion der Märchen von Jenseitsreisen zu antworten.

publié le 12/08/2011

Catherine Dolt - publié le 06/06/2011

Bettina von Arnim, die Schwester von Brentano, gilt als Vorläuferin der Frauenemanzipation. Sie konnte bahnbrechend ihren eigenen Weg verfolgen und sich dank des Schreibens emanzipieren in einer Zeit, als die Frauenfrage langsam zum Thema wurde und die ersten Frauenbewegungen im Zuge der Revolution entstanden. Ihre Erziehung, ihre Umgebung und ihre Begegnungen haben ihr zum feministischen Bewusstsein verholfen.

Laetitia Faivre - publié le 08/05/2011

Dans ((Die Aufzeichnungen des Malte Laurids Brigge)) de Rilke, le jeune narrateur-poète installé en exil à Paris consigne ses pensées sous forme de notes, proches du journal intime. Ses carnets expérimentent la notion de « limite » : les limites du récit, de l’espace, du temps et du sens, pour mieux les transgresser et apprendre au lecteur un nouveau regard sur le monde qui accueille le merveilleux et l’étrange, les fantômes et la subjectivité.

Karla Vesenmayer - publié le 06/04/2011

Die Entstehung des modernen Mädchenbuches ist ein komplexer Prozess, der nicht nur die weibliche Psyche, sondern auch das Gesellschaftsbewusstsein und die Vorstellung der Gesellschaft über die Bedeutung und Rolle der Frau thematisiert. Waren die ersten Mädchenbücher in Form von Exempelgeschichten und „väterlichen Ratschlägen“ noch ausschließlich darauf ausgerichtet, die Mädchen auf ihre spätere Rolle als Mutter, Hausfrau und Gattin vorzubereiten, so kann man schon im 18. Jahrhundert (...)

Jean-Charles Margotton - publié le 14/12/2010

Eine Reise durch die Literatur der Romantik. Die wichtigsten Werke, die romantischen Motive, der romantische Held sehnt sich nach einer idealen Welt. Conférence donnée par Jean-Charles Margotton à la Bibliothèque Municipale de Lyon le 17 novembre 2010.

Laure Gallouët - publié le 04/10/2010

Arthur Schnitzler (1862-1931) wird oft als ein für Österreich typischer Schriftsteller bezeichnet. Im Jahre 1908 veröffentlichte er seinen ersten Roman, Der ((Weg ins Freie)), der im Wien 1898 angesiedelt ist. Schon die Übersetzung des Titels ins Französische (((Vienne au crépuscule))) ist ein Hinweis darauf, dass Wien und das besondere Flair des Fin de Siècle eine wichtige Rolle im Roman spielen. Die Handlung zeigt die Entwicklung der Liebesgeschichte zwischen Georg von Wergenthin, (...)

Teresa Hiergeist - publié le 03/05/2010

Der Aufsatz vergleicht drei verschiedene Varianten des Märchens ((Der gestiefelte Kater)), von Perrault, den Gebrüdern Grimm und Janosch vor ihrem jeweiligen kulturellen Hintergrund. Er zeigt auf, wie sehr Erzählungen mit dem gesellschaftlichen Kontext verbunden sind, dem sie entstammen. Perraults Fassung steht in einem dialogischen Verhältnis zur Gesellschaft der Repräsentation des 17. Jahrhunderts. Die Version der Gebrüder Grimm betont bürgerliche und christliche Werte. Janoschs Fassung (...)

Evelyn Wiesinger - publié le 02/06/2009

((Pippi Langstrumpf)) – das außergewöhnliche Mädchen mit den roten Zöpfen, das gegen elterliche Autoritäten rebelliert, hat in Deutschland Kultstatus erlangt; in Frankreich dagegen war ((Fifi Brindacier)) lange Zeit kein Begriff. Dieser Beitrag untersucht die Rezeptionsgeschichte des schwedischen Kinderbuches und wirft unter der Perspektive der von Judith Butler theoretisierten Gender Studies (zu Deutsch Geschlechterforschung) einen neuen Blick auf die Hauptfigur Pippi, die permanent (...)

Aline Le Berre - publié le 04/05/2009

Dans ((Nußknacker und Mausekönig)), tous les ingrédients du conte populaire sont présents: recours à des types plutôt qu'à des caractères, trame narrative conventionnelle, large place accordée au merveilleux. Il est question d'un casse-noisettes, qui se révèle être un prince envoûté, et d'une petite fille, Marie, appelée à le délivrer en surmontant un certain nombre d'épreuves. Pourtant Hoffmann, reste un écrivain ambivalent, qui pratique en virtuose la célèbre ironie (...)

publié le 06/03/2009

publié le 06/03/2009

publié le 06/02/2009

publié le 06/02/2009

Alain Muzelle - publié le 03/02/2009

Heinrich Mann dans "Der Untertan" critique la bourgeoisie wilhelminienne, son matérialisme, son culte de l'argent. Il dénonce sa fascination pour une classe aristocratique qui pourtant les méprise, fascination servile incarnée par Diederich Heßling, ce sujet de l'empereur. Cette critique s'exprime tant dans le détournement ironique du genre romanesque du roman d'éducation que dans l'usage de la satire et la multiplication des perspectives narratives, qui empêchent l’identification du (...)

Frédéric Teinturier - publié le 02/02/2009

Le roman "Der Untertan" entretient avec la tradition du Bildungsroman de langue allemande un rapport à la fois évident et complexe : Heinrich Mann reprend les éléments constitutifs du genre mais présente une négation stratégique de ce type de roman. En outre, la parodie ou le retournement du roman d'éducation hérité du XVIIIe siècle ne sont pas la seule allusion à l'histoire littéraire dans ce roman parfois contradictoire. Heinrich Manns Roman steht mit der Tradition des deutschen (...)

Anne Lemonnier-Lemieux - publié le 31/01/2009

En raison de son évidente ambition politique et historique, il est rare que soit projeté sur le roman de Heinrich Mann, ((Der Untertan)), un éclairage psychologique. Et pourtant, un célèbre sous-titre finalement abandonné s'intitulait ((Geschichte der öffentlichen Seele unter Wilhelm II.)), formulation qui tendait à associer analyse historique et analyse psychologique. Un essai de Sigmund Freud, presque contemporain du roman puisque paru en 1921 et intitulé ((Massenpsychologie und (...)

Aline Le Berre - publié le 29/01/2009

Aline Le Berre se penche sur le rôle d’Agnes Göppel, amante malheureuse, repoussée par Diederich dans Der Untertan d’Heinrich Mann. S’appuyant sur plusieurs modèles littéraires (Fontane, Stendhal, Flaubert), Heinrich Mann oppose les aspirations romantiques d’Agnes, son caractère introverti, contemplatif et soumis, au tempérament petit-bourgeois, grégaire et matérialiste de Diederich, dont la double personnalité se dessine en surimpression. Agnes s’avère cependant un (...)

Elisabeth Malick - publié le 08/10/2007

Selon Jacques Le Rider, la crise du langage est un phénomène caractéristique de la modernité du début du XXème siècle et est au coeur de la réflexion des intellectuels de l'époque. Au constat douloureux de la perte du sens et de la dissolution du sujet qu'exprime ((la Lettre de Lord Chandos)) de Hugo von Hofmannstahl répondent diverses démarches littéraires (Karl Kraus), philosophiques (Ludwig Wittgenstein) ou artistiques (Gustav Mahler, Arnold Schönberg).

Elisabeth Malick - publié le 27/04/2007

Cet article propose un bref survol de l'histoire autrichienne du IXe siècle au début du XXe siècle. L'expansion du territoire des Habsbourg, les monarchies éclairées du XVIIIe siècle, les guerres napoléoniennes et l'ère Metternich y sont abordées dans un premier temps, afin de mieux comprendre la période qui nous intéresse plus particulièrement ici. Une seconde partie est consacrée au contexte historique et politique de l'Empire à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, (...)