Accès par volet
Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

    Suivez-nous sur
  • icone-facebook
  • icone-twitter

Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Dernières publications

Dernières publications

Cyril Aillet - publié le 20/05/2007

Quelques repères concernant la place de la minorité chrétienne dans l'histoire d'al-Andalus (VIIIe-XIIe siècle).

Georges Bohas, Salam Diab Duranton - publié le 16/05/2007

L'identification de la racine est le préliminaire à toute étude morphologique et phonologique, que ce soit dans le cadre des grammairiens arabes ou dans celui des linguistes structuralistes ou générativistes...

Gilbert Meynier - publié le 16/05/2007

Toute société fait son histoire. Mais l'histoire de toute société pèse sur les conditions de vie de celle-ci, sur ses manières de penser et de ressentir le monde, sur sa culture et son idéologie. L'Algérie n'échappe pas à la règle commune qui vaut pour l'ensemble des sociétés humaines. L'histoire est un enjeu politique qui intéresse au premier chef la construction nationale, la conscience d'identité et la formation des mythes nationaux, c'est à dire la reconstruction des (...)

publié le 16/05/2007

publié le 16/05/2007

publié le 10/05/2007

Pour sa 39ème édition, la foire du livre arabe a continué de connaître un succès considérable avec un taux de fréquentation qui dépasse les deux millions de visiteurs, chiffre largement supérieur à celui de la foire du livre de Francfort.

publié le 01/01/2004

publié le 01/01/2004

publié le 01/01/2003

publié le 20/11/2001

Jean-David Richaud - publié le 28/01/2018

L’historiographie, surtout persanophone, a longtemps retenu la grille de lecture suivante quand il s’agissait de comprendre les Miroirs des princes persans : ils étaient le reflet d’une culture persane multiséculaire travestie sous des habits islamiques. Pourtant l’étude de deux Miroirs des princes du XIe siècle, ceux de Keykāvus et de Nizām al-Mulk, montre que le phénomène est plus complexe et que le rôle de la culture du conquérant arabe ne saurait se résumer à l’apport (...)