Vous êtes ici : Accueil / Histoire et société / Histoire

Histoire

Natalie Pohl - publié le 28/04/2009

Émancipation de la femme, environnement, énergie nucléaire, réarmement : au début des années 70, nombre d’Allemands, déçus par les partis en place, participent aux Bürgerinitiativen qui sont un exemple des nouveaux mouvements sociaux dont l’institutionnalisation progressive aboutit à la création du parti des Verts. Emanzipation der Frau, Umweltpolitik, Risiken der Atomenergienutzung und die Kritik an der Nachrüstungspolitik der NATO: Diese Themen wurden in den Augen vieler (...)

Rainer Hudemann - publié le 27/03/2009

Conférence tenue le 19/09/08 à l’ENS LSH (Lyon) dans le cadre du colloque « Penser et construire l’Europe : de la paix éternelle à la sécurité collective » en partenariat avec le CIERA.

Silke Mende - publié le 05/01/2009

1980 wurde mit den "Grünen" eine Partei gegründet, die sich dauerhaft in der bundesdeutschen Parteienlandschaft etablieren sollte. Die heutige ideologische Verortung auf der linken Seite des traditionellen Rechts-Links-Spektrums stammt jedoch nicht aus grünen Gründungstagen. Stattdessen bestand die grüne Bewegung aus einer Vielzahl äußerst unterschiedlicher Gruppierungen und Personen. Eine häufige Selbstcharakterisierung aus der Anfangsphase lautete "Nicht rechts, nicht links, sondern (...)

Hélène Ivanoff - publié le 23/09/2008

La double exposition de Munich en 1937 confronte deux conceptions de l'art et du monde. Par cette double exposition, les nazis font de Munich la « capitale des arts » du troisième Reich, pour faire oublier qu'elle a vu naître des mouvements artistiques aussi novateurs que Die neue Sezession ou Der blaue Reiter. L'art n'est ici qu'un aspect d'une politique d'épuration et d'extermination plus globale, 1937 le prélude d'une tragédie qui prend toute son ampleur sous la Seconde Guerre (...)

Alice Volkwein - publié le 25/03/2008

On présentera ici des extraits issus d'entretiens menés avec deux familles opposées dans leur parcours biographiques et dans leur attitude actuelle face à la mémoire de la fuite et de l'expulsion. Il ne s'agit là que de deux exemples choisis volontairement pour leurs différences, le spectre de réactions et d'attitudes face à cette mémoire étant bien sûr beaucoup plus large.

Olivier Steffen - publié le 22/01/2008

Frères ennemis devenus artisans essentiels de la construction communautaire, la France et l'Allemagne sont aujourd'hui au centre du projet européen. Si la qualité et l'intensité des échanges entre la France et l'Allemagne sont aujourd'hui largement connues du public, les modalités exactes de cette interaction le sont nettement moins. Cet article a pour but d'élucider le fonctionnement de cette relation "unique de coopération bilatérale", en revenant d'abord sur les débuts du (...)

Patrick Farges - publié le 08/01/2008

Biographie et témoignage de Helmut Kallmann, Canadien "d'origine allemande et de destin juif", qui a pu fuir l'Allemagne nazie enfant par un ((Kindertransport)) et rejoindre via Londres le Canada, où il a passé plusieurs années interné. Il est ensuite devenu libraire et a fait des études de musique. Par la suite, il fonde la section musicale à la Bibliothèque Nationale du Canada, où il occupe un poste jusqu'à sa retraite.

Hélène Miard-Delacroix - publié le 06/11/2007

Il est communément admis que les difficultés traversées par l'Allemagne ces quinze dernières années sont dues à la difficile « digestion » de la réunification. Mais il est moins connu qu'à proprement parler, il n'y a pas eu de « réunification » de l'Allemagne. Nous allons ici présenter en quoi le moment historique qu'on appelle communément « réunification » fut un processus unique, rapide, complexe, d'unification par l'adhésion de la RDA à l'ordre démocratique de la RFA.

Alice Volkwein - publié le 29/04/2007

Des interviews de personnes ayant été déplacées : la mémoire de ce passé s'est-elle transmise dans les familles ? On présentera ici quelques clefs pour l'analyse de récits de mémoire recueillis dans le cadre d'une étude menée fin 2005 auprès de 5 familles d'expulsés originaires de Silésie ou de Poméranie et résidant aujourd'hui à Berlin.

Myriam Renaudot - publié le 28/04/2007

Le 17 juin 1953 demeura pendant près de quarante ans la fête nationale de la République fédérale d'Allemagne, le "Jour de l'Unité allemande", tandis qu'en RDA, l'événement resta tabou jusqu'en 1989. Comment un événement qui a eu lieu en RDA a-t-il pu devenir jour de fête nationale en RFA ? Comment ces soulèvements ont-ils été accueillis et interprétés à l'Ouest et à l'Est ? Une analyse des interprétations opposées données au 17 juin 1953 en RFA et en RDA.

Myriam Renaudot - publié le 28/04/2007

En 2003, l'Allemagne a fêté le cinquantième anniversaire des soulèvements du 17 juin 1953 en RDA comme jamais elle n'avait fêté cet événement auparavant. Durant toute l'année 2003, projets scolaires, téléfilms, conférences, publications d'historiens, inaugurations de monuments, expositions, articles de presse etc. se sont multipliés à l'Ouest et à l'Est à l'occasion du cinquantenaire. L'ampleur de ces manifestations a été d'autant plus remarquable que les événements du 17 (...)

Claire Aslangul - publié le 28/04/2007

Comment la propagande nazie s'est-elle servie des images ? Quel sort a été réservé aux images d'art en particulier ?

Myriam Renaudot - publié le 27/04/2007

Myriam Renaudot décrit le déroulement de la journée du 17 juin 1953 et recherche les causes de ce soulèvement populaire.

Alice Volkwein - publié le 19/04/2007

La mémoire de la fuite et expulsion dans les discours officiels en RDA, en RFA et dans l'Allemagne réunifiée.

Alice Volkwein - publié le 19/04/2007

Histoire de la fuite et expulsion des Allemands hors des anciens territoires orientaux du Reich allemand et de différents pays d'Europe orientale au sortir de la Seconde Guerre mondiale.

publié le 10/02/2007