Vous êtes ici : Accueil / par_theme

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 18 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Le concept de pouvoir par Dominique André-Moncorger, publié le 05/11/2015
Quelle représentation générale et abstraite a-t-on du pouvoir ? Selon les époques, le concept de pouvoir change. Il est différent aussi selon les disciplines : en sociologie, en politique, en économie ou en philosophie, le pouvoir incarne un concept différent. Confusions et malentendus sont donc inévitables lorsqu’on s’efforce de définir le pouvoir.
article.png
Le substantif pouvoir par Dominique André-Moncorger, publié le 09/10/2015
Le substantif pouvoir est un déverbal, né de la nominalisation des emplois pléniers du verbe pouvoir, à la polysémie importante qui a peu été étudié du point de vue sémantique. Son sens plénier de capacité de faire ne semble pas être dévolu à un domaine bien délimité, il participe de ces mots à concepts imprécis et flou, selon la remarque de Walther von Wartburg. Il sera défini en fonction des actants du pouvoir, qui eux peuvent avoir des valeurs très différentes.
article.png
Femmes de pouvoir dans le théâtre du Siècle d'Or par Amélie Djondo, publié le 26/02/2018
Le thème des femmes de pouvoir dans le théâtre du Siècle d'Or s'articule autour de la présence incontournable du genre féminin : les personnages féminins réussissent à prendre le pouvoir efficacement au point de devenir des éléments indispensables de la création théâtrale et les femmes qui les incarnent parviennent progressivement à s'installer dans le monde professionnel du théâtre de façon durable et légale. Parmi le répertoire théâtral de l'époque deux typologies de femmes de pouvoir se distinguent : la reine-roi ou roi au féminin qui brille par son exemplarité mais reste une exception historique et la reine amazone, véritable paradigme de fantasmes exotiques autour de la femme.
article.png
Le rêve de Monsieur le juge de Carlos Gamerro par Elodie Pietriga, publié le 04/03/2018
Présentation du roman de Carlos Gamerro qui évoque une époque sanglante de l'histoire de l'Argentine et propose une réflexion sur les dérives du pouvoir.
article.png
La vida entera de Juan Martini par Martín Lombardo, publié le 14/06/2008
Analyse de La vida entera, roman de l'écrivain argentin Juan Martini.Il s'agit d'une oeuvre complexe qui traite du pouvoir et où les rêves ont une grande importance.
article.png
Yuri Herrera par Yuri Herrera, publié le 02/04/2013
Le CERCC, Centre d'Etudes et de Recherches Comparées sur la Création, de l'ENS de Lyon, a reçu pour un séjour d’un mois l’écrivain mexi­cain Yuri Herrera. Son premier roman, Los tra­ba­jos del reino (2004), figure au programme de l'agrégation externe d'espagnol 2013. Cinq rencontres ont eu lieu du 15 décem­bre 2012 au 15 jan­vier 2013, deux séminaires portant sur "Langue et violence au Mexique", et trois cours portant sur la question de littérature latino-américaine de l'agrégation. Yuri Herrera, qui est par ailleurs professeur de littérature latino-américaine à l'Université de la Nouvelle Orléans, aux Etats-Unis, est intervenu sur la question "violence du pouvoir, pouvoir de la violence", en abordant l'histoire du Mexique, la littérature mexicaine, les deux romans péruviens qui figurent au programme et enfin son propre roman, sous forme d'un échange avec le public.
conference.png son.png type-video.png
Danza contemporánea en Chile : el uso del espacio-calle como modo de resistencia par Adeline Maxwell, publié le 31/10/2016
Este ensayo trata del uso del espacio-calle en la danza contemporánea chilena, tomando como referente el trabajo del artista Francisco Bagnara, que se ha empeñado en poner en obra, de manera sistemática, una exploración creativa del espacio urbano, evitando los modos convencionales de comunicación con el público, transformando la calle, la arquitectura de la ciudad y los pasantes en parte integrante de sus piezas. Las acciones dancísticas de Bagnara en el espacio-calle, pueden ser leídas como estrategias de resistencia ante un orden político y económico establecido, como un intento de hacer más accesible la experiencia estética.
article.png
La deuda, novela de Felipe Hernández par Paola Rho Mas, publié le 28/06/2014
Présentation de La deuda, roman de l'écrivain espagnol Felipe Hernández.
article.png
Du pouvoir traduire au pouvoir de traduire par Mathilde Baron, publié le 06/03/2008
Cet article nous montre comment l'atelier royal d'Alphonse X d'Espagne a joué sur les traductions des termes désignant l'aristocratie pour créer une représentation valorisée de l'ordre politique dans l'Histoire d'Espagne. « La traduction », nous dit l'auteur de cet article, « n'est pas le symétrique d'un original qu'elle reproduirait à l'identique dans une autre langue, mais une tangente qui cherche à produire les mêmes effets par d'autres moyens ». Si l'on accepte l'idée que la traduction est une production nouvelle, autre, alors on peut commencer à s'intéresser aux écarts entre traduction et original. Cet écart peut devenir le lieu d'un détournement de sens, au profit d'un besoin idéologique ou politique particulier.
article.png
Gabriel García Márquez - De viaje por los países socialistas: 90 días en la cortina de hierro par Edna Cordoba, publié le 29/05/2014
Présentation d'un recueil de nouvelles de García Márquez. À travers ces nouvelles, il décrit les pays de l'Est qu'il a découvert en 1957. Malgré sa foi dans le socialisme, il ne peut que constater le manque de développement de tous ces pays.
article.png
La censure sous le franquisme par Viviane Petit, publié le 02/05/2014
L'article présente les différentes formes de censure en Espagne durant la dictature du Général Franco (1939-1975).
article.png
Dossier 15-M - La gente no se mueve par Bruno Rogero, publié le 24/08/2013
Article sur le mouvement des Indignés ou mouvement 15-M. Ce mouvement de protestation populaire est né le 15 mai 2011, Puerta del Sol à Madrid.
article.png
Muerte de Fidel Castro: balance de su política y perspectivas par Élodie Pietriga, publié le 29/11/2016
Suite au décès de Fidel Castro, nous avons sélectionné des ressources qui font le point sur ses années de pouvoir et qui examinent les perspectives pour l'île.
article.png
Entrevista a Carlos Liscano par Anne-Marie Molin, publié le 05/09/2011
Interview de l'écrivain uruguayen Carlos Liscano, exilé en Suède après avoir été emprisonné dans son pays par la junte au pouvoir, lors de sa venue à Lyon pour les Assises Internationales du Roman en mai 2011.
entretien.png
Carlos Liscano par Anne-Marie Molin , publié le 22/07/2011
Biographie de l'écrivain urugayen Carlos Liscano, exilé en Suède après avoir été emprisonné dans son pays par la junte au pouvoir, et présentation de son livre Le Fourgon des fous.
article.png
"Le crime des crimes" : les mécanismes de la disparition forcée sous la dictature civico-militaire argentine par Amandine Cerutti, publié le 09/05/2016
Tout au long des années de plomb en Argentine (1976-1983), une violence souterraine, clandestine et silencieuse règne dans le pays, par le biais de la généralisation de la « disparition forcée ». Cette méthodologie criminelle se cristallise en une multitude de stratégies mises en œuvre par la junte militaire au pouvoir. Le présent travail s'efforcera de mettre en lumière ces mécanismes silencieux.
article.png
Les jeux de mots dans la presse française et leur traduction en espagnol par Maryse Privat, publié le 18/03/2010
Les jeux de langage sont fréquents au sein du discours journalistique et particulièrement dans les titres d'articles de quotidiens comme Libération, où l'imagination semble être au pouvoir. Ces jeux linguistiques reposent sur des expressions et des constructions syntaxiques figées. Le problème est double pour un lecteur non francophone entrant en contact avec cette facette de la culture de l'autre. Le premier obstacle est la reconnaissance et la compréhension du jeu de mots, et le second serait une traduction du jeu de mots dans sa langue. Le français et l'espagnol sont deux langues proches mais la recherche de la conservation de l'originalité à tout prix peut faire long feu et s'avère souvent décevante.
article.png
Une lecture du Livre du froid de Antonio Gamoneda par Geneviève Vidal, publié le 30/11/2007
Livre du froid (Libro del frío) égrène de courts poèmes en prose répartis en six sections (Géorgiques, le gardien de la neige, Encore, Pavane impure, Samedi, la 6è sans titre avec un seul poème). Avec une langue dépouillée, chargée d'un fort pouvoir d'évocation, l'ouvrage nous entraîne dans un univers de haute densité poétique, fait d'images, de sensations, de souvenirs, d'obsessions, de visions. Les textes sont écrits principalement à la 3è personne, -un « il » sans autre précision-, avec une incursion du « je » et du « tu » en 3ème partie, alors il s'agit d'amour.
article.png