Vous êtes ici : Accueil / par_theme

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 27 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
"Die Verlängerung der Straße": Poetik und Praxis der Stadt par Frank Estelmann, publié le 16/03/2018
Le 18 novembre 2016, Frank Estelmann donnait une conférence à l'ENS de Lyon à l'invitation du laboratoire junior PrEuX (Pratiques de l'espace urbain dans les textes) sur le thème des rapports entre ville et littérature, conviant ce faisant à une promenade littéraire au coeur d'un espace urbain ambivalent dont le poète se veut et se révèle tant le conteur talentueux que l'arpenteur facétieux.
type-video.png texte.png conference.png
Généalogie de la bande dessinée: aspects politiques et techniques par Sylvain Farge, Ulrich Fügener, Jean-Charles Margotton, Ingeborg Rabenstein, publié le 15/06/2017
La Clé des Langues a eu le plaisir de filmer une soirée de conférences sur le thème de la généalogie de la bande dessinée organisée le 31 mars 2016 à l'Institut Goethe de Lyon. Quatre artistes précurseurs de la bande dessinée ont été présentés à cette occasion: Rodolphe Töpffer, Christophe, Wilhelm Busch et e. o. plauen. Dans cette quatrième et dernière vidéo sont abordés les aspects politique et technique des dessinateurs. Au-delà de leurs différences manifestes, tous à leur manière annoncent la bande dessinée moderne. Viennent ensuite les questions du public sur le type de lectorat de ces premières bandes dessinées et sur leur colorisation.
type-video.png conference.png dossier.png
Généalogie de la bande dessinée: e.o. plauen par Sylvain Farge, publié le 25/05/2017
La Clé des Langues a eu le plaisir de filmer une soirée de conférences sur le thème de la généalogie de la bande dessinée organisée le 31 mars 2016 à l'Institut Goethe de Lyon. Quatre artistes précurseurs de la bande dessinée ont été présentés à cette occasion: Rodolphe Töpffer, Christophe, Wilhelm Busch et e. o. plauen. Dans la vidéo, Sylvain Farge, maître de conférences à l'Université Lumière Lyon 2, s'intéresse au célèbre caricaturiste Erich Ohser, qui créa dans les années sombres du Troisième Reich la bande dessinée Vater und Sohn sous le pseudonyme d' e.o. plauen.
type-video.png conference.png dossier.png
Généalogie de la bande dessinée: Wilhelm Busch par Ingeborg Rabenstein, publié le 24/05/2017
La Clé des Langues a eu le plaisir de filmer une soirée de conférences sur le thème de la généalogie de la bande dessinée organisée le 31 mars 2016 à l'Institut Goethe de Lyon. Quatre artistes précurseurs de la bande dessinée ont été présentés à cette occasion: Rodolphe Töpffer, Christophe, Wilhelm Busch et e. o. plauen. Dans la vidéo, Ingeborg Rabenstein, professeur à l'Université Claude Bernard Lyon 1, présente Wilhelm Busch (1832-1908), le père de la bande dessinée allemande et inventeur des aventures des deux célèbres garnements Max et Moritz.
type-video.png conference.png dossier.png
Généalogie de la bande dessinée - Rodolphe Töpffer et Christophe par Jean-Charles Margotton, publié le 18/04/2017
La Clé des Langues a eu le plaisir de filmer une soirée de conférences sur le thème de la généalogie de la bande dessinée organisée le 31 mars 2016 à l'Institut Goethe de Lyon. Quatre artistes précurseurs de la bande dessinée ont été présentés à cette occasion: Rodolphe Töpffer, Christophe, Wilhelm Busch et e. o. plauen. Dans la vidéo ci-dessous, Jean-Charles Margotton, professeur à l'Université Lumière Lyon 2, nous propose les portraits du Genevois Rodolphe Töpffer (1799-1846) et du Français Georges Colomb alias Christophe ( 1856-1945).
type-video.png conference.png dossier.png
Les mythes fondateurs de l'Allemagne par Jean-Charles Margotton, publié le 05/05/2015
Jean-Charles Margotton débute son intervention par l'évocation d'Arminius (ou Hermann), chef de guerre de la tribu germanique des Chérusques qui écrasa trois légions romaines lors de la bataille de Teutobourg (Hermannsschlacht). Tout d'abord oubliée, cette figure se constitue en mythe à partir du XVIe, notamment grâce aux écrits d'Ulrich von Hutten, plus tard de Klopstock, Kleist, Grabbe... D'autres personnages ou lignées (Barbarossa, Habsburg, Hohenzollern, der Vater Rhein) peuvent revendiquer le statut de mythes fondateurs, une rivalité que l'on peut attribuer à la division de l'Allemagne. Enfin, au XXe, on relève le mythe de l'antifascisme pour la RDA et l'absence de réel mythe fondateur pour la RFA...
type-video.png conference.png
Crises, divergences, coopération ? La construction du « franco-allemand » depuis 1945 par Rainer Hudemann, publié le 04/06/2013
Ennemis héréditaires, piliers de la construction européenne, couple en crise ? La relation franco-allemande n’est pas linéaire, même si les symboles déployés lors du 50e anniversaire du traité de l’Élysée (1963) laissent à penser que les relations entre la France et l’Allemagne seraient au beau fixe depuis cette date. Celles-ci n’en sont pas moins complexes et caractérisées par de multiples dynamiques, d’où les crises ne sont pas absentes. La conférence de Rainer Hudemann s’attache à analyser ces crises et leur rôle dans la construction franco-allemande depuis 1945. Car c’est précisément dans les tensions dues à des intérêts divergents mais à un avenir commun que s’est construite la dynamique franco-allemande depuis l’après-guerre.
article.png conference.png type-video.png
« West-östlicher Divan / Divan d'Orient et d'Occident » de J. W. von Goethe par Laurent Cassagnau, Charles-Henri de Fouchécour, publié le 06/05/2013
Le Divan d’Orient et d’Occident est typique d’un trait culturel allemand qui veut que la culture allemande se définisse par le rapport à l’autre. L’identité allemande s’inspire de l’altérité, de la culture de l’autre, pour se définir elle-même. Laurent Cassagnau, maître de conférences à l’ENS de Lyon et auteur d’une nouvelle traduction du Divan parue en 2012 aux Belles Lettres, explique le détour de Goethe par la culture orientaliste, passage qui nourrit une réflexion sur le temps : quel rapport entretenir avec le passé ? Comment recevoir les œuvres anciennes ? La discussion entre Laurent Cassagnau et Charles-Henri de Fouchécour, spécialiste de la littérature persane classique, illustre l’idéal du dialogue entre l’Orient et l’Occident.
article.png conference.png son.png
Konrad Adenauer et Charles de Gaulle, hommes et Hommes d’État par Pr. Dr. Joachim Winkler, Bernd Hofmann, publié le 08/04/2013
La conférence revient sur la relation politique et personnelle qui liait de Gaulle à Adenauer, et rappelle que le contexte politique et les circonstances ont en partie guidé l’action des deux hommes. Le traité de l’Élysée, signé le 22 janvier 1963, scelle leur rapprochement mais est affaibli par le préambule ajouté côté allemand.
conference.png type-video.png
Pour une approche (un peu) plus systématique du lexique par René Métrich, publié le 06/03/2013
René Métrich propose, dans une communication enregistrée lors de l’AG de l’ADEAF en 2012, une réflexion sur l’apprentissage du lexique. Partant du constat que l’importance de la grammaire dans l’enseignement est souvent bien supérieure à celle accordée au lexique, René Métrich rappelle que le lexique est le pilier de la compétence de communication. René Métrich critique la place trop grande accordée aux expressions idiomatiques et aux synonymes dans l’apprentissage du vocabulaire. En revanche, dans cet apprentissage, la dimension syntagmatique du lexique est délaissée : or un mot doit être appris avec ceux qui l’accompagnent habituellement (relations de valence et collocations telles que ich bin der Meinung, dass). Concernant la méthode à adopter pour l’apprentissage du vocabulaire, les dix commandements de la didactique lexicale proposés par René Métrich constituent un credo que chaque enseignant consultera avec profit.
conference.png type-video.png texte.png
Peut-on enseigner la même histoire en France et en Allemagne ? par Hans Ottomeyer, Henry Rousso, publié le 05/02/2013
Vidéo d'une table ronde organisée dans le cadre du "Forum Libé" intitulé "20 ans après la Chute du mur" qui s'est tenu en septembre 2009 à Lyon.Le débat aborde la question de la place de l'histoire nationale en France et en Allemagne. Le manuel d'histoire franco-allemand, ou plutôt le manuel franco-allemand d'histoire, représente une tentative d'enseigner une histoire commune.
type-video.png conference.png
La coopération franco-allemande et l’unification européenne : une idée ancienne ? par Bernd Hofmann, publié le 01/02/2013
L’amitié franco-allemande est au cœur de cette année anniversaire du Traité de l’Élysée. Bernd Hofmann rappelle cependant que d’autres tentatives de rapprochement des deux peuples ont précédé la signature du Traité en 1963. Victor Hugo fait figure de précurseur, qui, dès 1842, dans un contexte de montée des nationalismes, défend l’idée d’un rapprochement des deux pays. Dans un contexte tout aussi tendu, entre les deux guerres, Aristide Briand et Gustav Stresemann proposent d’unir les deux pays par un lien de solidarité et énoncent des principes de coopération proches des principes de fonctionnement de l’Europe actuelle. L’idée de l’amitié franco-allemande est lancée qui se concrétisera entre autres par la signature du traité de l’Élysée en 1963.
conference.png type-video.png
"Der gestiefelte Kater" : les versions allemandes du "Chat botté" par Natacha Rimasson-Fertin, publié le 01/02/2013
Si le nom de Grimm est généralement associé au Petit Chaperon rouge, à Blanche-Neige ou encore à Hansel et Gretel, les frères Grimm ont aussi livré une version du Chat botté. Natacha Rimasson-Fertin, spécialiste des contes de Grimm et traductrice des "Contes de l’enfance et du foyer", analyse les différences entre la version allemande du Chat botté et le texte français. Cette parution sur « La Clé des langues » clôt l’année du bicentenaire de la parution de la première édition des contes des frères Grimm (1812). Im Vortrag vergleicht Natacha Rimasson-Fertin zwei verschiedene Varianten des Märchens Der gestiefelte Kater, von Perrault und von den Gebrüdern Grimm.
conference.png type-video.png
Nazisme et antiquité par Johann Chapoutot, publié le 07/03/2012
Afin de trouver une légitimité, le IIIe Reich a utilisé les références à l’Antiquité qu’il a soumises à une relecture raciale. La propagande puise dans le répertoire antique et exalte le canon physique grec au moment des jeux olympiques de 1936 ou à travers les représentations du corps dans les films de Leni Riefenstahl. Le concept de communauté de Platon ou la chute de l’empire grec sont réinterprétés en termes raciaux. Naît un discours racialisé qui instrumentalise le passé antique.
conference.png type-video.png
Les féminismes allemand et américain (1848-1920) : regards croisés par Hélène Quanquin, publié le 16/02/2012
Dans le cadre du colloque sur les féminismes allemands entre 1848 et 1933 organisé par les universités Lyon II, Paris III, l'ENS de Lyon et le CIERA, Hélène Quanquin s'est intéressée aux liens qui ont existé entre les premières féministes allemandes et les premières féministes américaines qui se mobilisaient pour obtenir le droit de vote. Ces liens préfigurent la naissance d'une conscience féministe internationale. Les émigrés allemands installés aux États-Unis ont joué un rôle d'intermédiaire. Mathilde Franziska Annecke, Allemande qui prit la tête du mouvement féministe américain, incarne ces échanges entre Allemagne et États-Unis.
conference.png type-video.png
Théâtre contemporain allemand et autrichien par Sylvie Arlaud , publié le 04/07/2011
Avec les pièces de Roland Schimmelpfennig (Der goldene Drache 2009, Eine arabische Nacht 2006...) et d'Ewald Palmetshofer (Hamlet ist tot 2007; Faust hat hunger 2009; Tier.man wird doch wohl noch unterschicht 2010), j'aimerais évoquer certaines particularités du théâtre contemporain de langue allemande en considérant aussi le dialogue très fructueux qui s'établit entre les auteurs et les metteurs en scène (qui ont créé leurs pièces à Vienne, Dresde ou Hambourg). La notion de crise identitaire, la question du lien entre engagement politique et écriture dramatique entrent en résonance avec les esthétiques particulières liées à l'écriture post-dramatique et serviront de fil rouge à la présentation.
type-video.png conference.png
Le romantisme allemand dans la littérature et la pensée par Jean-Charles Margotton, publié le 14/12/2010
Jean-Charles Margotton resitue le courant romantique dans le contexte historique et socioculturel de son époque (fin du XVIIIe-début du XIXe siècle), par rapport aux courants de pensée dont il se nourrit (l’idéalisme, le piétisme) et ceux dont il se distancie (Aufklärung, classicisme, matérialisme…). Les œuvres majeures du romantisme sont visitées à travers les motifs littéraires et les principes de l’idéologie romantique. Le héros romantique, souvent influencé par une rencontre avec un personnage étranger ou étrange jouant le rôle de médiateur, est animé par une aspiration vers un ailleurs et s’efforce de transposer dans le réel cette tension vers l’idéal. L’utopie côtoie alors la fascination pour l’obscurité et les thèmes sombres. Eine Reise durch die Literatur der Romantik. Die wichtigsten Werken, die romantische Motive, der romantische Held sehnt sich nach einer idealen Welt.
conference.png type-video.png
La chute du Mur vue par Peter Schneider par Peter Schneider, publié le 30/11/2010
Peter Schneider se remémore ses souvenirs liés à la chute du Mur et à la réunification. Vingt ans après les événements de 1990, le Mur dans les têtes, métaphore dont il est l’auteur, existe-t-il encore ? 20 Jahre nach der Einheit Deutschlands zieht Peter Schneider eine Bilanz. Gibt es die Mauer in den Köpfen immer noch 20 Jahre danach ?
type-video.png conference.png
Conférence d'Alfred Grosser : La France et l’Allemagne 60 ans après la Déclaration Schuman du 9 mai 1950 par ENS Lyon La Clé des langues, Alfred Grosser, publié le 12/05/2010
A l'occasion du soixantième anniversaire de la Déclaration de Robert Schuman, Alfred Grosser pose un regard distancié sur les étapes des relations franco-allemandes depuis 1945 et montre comment Robert Schuman, ministre français des Affaires Etrangères, « a fait une révolution » le 9 mai 1950 en lançant l'idée d'une CECA (Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier). Cette Déclaration est considérée comme l'acte fondateur des relations franco-allemandes et de la construction européenne. Le 9 mai est aujourd'hui fêté comme la journée de l'Europe.
type-video.png conference.png
Formes de la présence de la RFA dans la RDA des années 80 par Jacques Poumet, Anne Lemonnier-Lemieux, publié le 31/03/2010
Quels liens d'interdépendance unissent les deux Etats de part et d'autre de la frontière inter-allemande dans la décennie menant à la chute du Mur ? Les intervenants de cette journée d'étude examinent dans quelle mesure les évolutions ou les stagnations constatées dans la RDA des années quatre-vingts sont articulées sur l'existence de l'autre Etat allemand, dans les domaines de la politique extérieure et intérieure, de l'économie, de la politique à l'égard de la jeunesse et de la vie culturelle.
son.png conference.png
Thomas Bernhard, le briseur de silence par Chantal Thomas, publié le 01/12/2009
A travers la présentation de l'oeuvre complexe de Thomas Bernhard, Chantal Thomas nous communique sa passion pour cet auteur, "l'homme qui dit non", un non contre l'oubli, un non jubilatoire, "en roue libre" qui dénonce l'hypocrisie, les convenances et le fascisme. Thomas Bernhard hat sich immer dem Faschismus, den Gewohnheiten, den Anstandsregeln und der Heuchelei wiedergesetzt und hat nein gesagt.
conference.png type-video.png
Deutschland 1989-2009. Auf der Suche nach einem gemeinsamen sprachlichen Raum par Norbert Dittmar , publié le 01/12/2009
Thema der Podiumsdiskussion auf der 42. Tagung des französischen Germanistenverbands (Juni 2009) war "Deutschland 1989-2009. Auf der Suche nach einem gemeinsamen Raum". Norbert Dittmar (Freie Universität Berlin) wirft die Frage auf: Ist die gespaltene Zunge wieder eins und verheilt? d. h. Ist nun die "Mauer in den Köpfen", oft auch als Sprachmauer metaphorisiert, gefallen? Können sich Ost- und Westsprecher heute noch gegenseitig identifizieren?
conference.png diaporama.png son.png
Les relations franco-allemandes - tables rondes au Forum Libé par ENS Lyon La Clé des langues, Hans Ottomeyer, Henry Rousso, Franck Baasner, Hélène Miard-Delacroix, Frédéric Mitterrand, Volker Schlöndorff, publié le 28/09/2009
Trois débats traitent des relations franco-allemandes, de l’europe, de l’identité européenne et du manuel d’histoire franco-allemand. « Peut-on enseigner la même histoire en France et en Allemagne ? » avec Hans Ottomeyer, Directeur du Deutsches Historisches Museum de Berlin, et Henry Rousso, historien, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, « De quoi le Rhin est-il la frontière ? » avec Franck Baasner, Directeur de l'Institut Franco-allemand de Ludwigsburg, et Hélène Miard-Delacroix, professeur de civilisation allemande à l’Université Paris IV, « La culture européenne nous réunit-elle ? » avec Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la Communication, et Volker Schlöndorff, auteur et réalisateur. Drei Diskussionen behandeln das Thema der deutsch-französischen Beziehungen, das Thema Europa und kulturelle Identität. Dabei wird das deutsch-französische Geschichtsbuch angeführt.
type-video.png conference.png
De quoi le Rhin est-il la frontière ? par Hélène Miard-Delacroix, Franck Baasner, publié le 28/09/2009
Vidéo d'une table ronde organisée dans le cadre du "Forum Libé" intitulé "20 ans après la Chute du mur" qui s'est tenu en septembre 2009 à Lyon. Le Rhin, qui a longtemps marqué la limite entre deux blocs opposants et fut un support d'identité et d'imaginaire au cours de l'histoire, est devenu aujourd'hui un point de passage autour duquel s'organise l' "espace rhénan", véritable lieu de vie commune entre transfrontaliers, même si deux systèmes administratifs étanches subsistent en France et "Outre-Rhin". La réalité vécue de l'espace rhénan n'est pas toujours perçue par ceux qui habitent "loin" de la frontière. Hélène Miard-Delacroix et Franck Baasner reviennent, non sans humour, sur les différences, les malentendus et les idées reçues entre Français et Allemands pour constater une uniformisation croissante des modes de vie et l'existence de différences qui, souvent, ne sont pas nationales mais qui traversent tout tissu social. Le dépassement des "fondamentaux de l'imaginaire" qui subsistent n'est possible que par la connaissance de la réalité de chaque pays qui, seule, permet de comprendre le voisin, et donc par l'apprentissage de la langue de l'autre. Est-il cependant souhaitable que toute frontière soit abolie ?
type-video.png conference.png
Les origines du rapprochement franco-allemand par ENS Lyon La Clé des langues, Rainer Hudemann, publié le 27/03/2009
Hudemann examine des aspects méconnus du rapprochement franco-allemand dans l’immédiat après-guerre. Il dénonce le double langage de la France, met en évidence l'action positive dans sa zone d’occupation au niveau économique, social, administratif et culturel. Le rapprochement franco-allemand n’est pas non plus l’œuvre solitaire de de Gaulle et Adenauer ; il s’agit de réhabiliter le rôle trop souvent occulté des « acteurs de second plan ». Thema sind die vorgefassten Meinungen zur deutsch-französischen Versöhnung nach dem zweiten Weltkrieg. Frankreich versöhnt sich mit Deutschland, weil die Versöhnung in seinem Interesse liegt. In seiner Besatzungszone hat Frankreich einen positiven Einfluss geübt und wesentliche Strukturreformen vorgenommen. Schliesslich haben manche Beamte den Aufbau Europas vorangetrieben, die im Hintergrund agieren und deren Rolle oft heruntergespielt wird. So zeigen die neuesten Geschichtsforschungsergebnisse eine wesentliche Kluft zu den überkommenen Vorstellungen.
type-video.png conference.png
Rencontre Ingo SCHULZE / Alain LANCE par Ingo Schulze, Alain Lance, Pierre Deshusses, publié le 01/12/2008
Ingo Schulze a présenté le 20 septembre 2008 à la Bibliothèque municipale de Lyon son roman « Neue Leben », traduit en français par Alain Lance et Renate Lance-Otterbein, et paru en 2008 sous le titre « Vies nouvelles » chez Fayard. L'auteur et son traducteur sont accompagnés de Pierre Deshusses, enseignant et traducteur. « Vies nouvelles » est un « faux roman épistolaire » (Alain Lance). L'auteur se présente comme l'éditeur de lettres qu'Enrico Türmer, écrivain contrarié, a échangé avec différents personnages entre janvier et juillet 1990, au moment où ce graphomane aux ambitions littéraires déçues se tourne vers le journalisme puis vers l'édition. La correspondance retrace la métamorphose d'« un écrivain malheureux en un homme d'affaires heureux ».
type-video.png conference.png
Les années d’exil de Brecht : « Maître Puntila et son valet Matti » par Michel Bataillon, publié le 07/10/2008
Conférence enregistrée à l'Institut Goethe de Lyon le 14 décembre 2007, en partenariat avec l'Institut Goethe,l'Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT) et le Théâtre de la Croix-Rousse.
conference.png type-video.png