Vous êtes ici : Accueil / Histoire et société / Civilisation / La ville / Faire face aux crises de l'habitat en Allemagne de la fin du XIXe à nos jours

Faire face aux crises de l'habitat en Allemagne de la fin du XIXe à nos jours

Par Haris Mrkaljevic, Peirou Chu : Doctorante - ENS de Lyon , Jeanne Yapaudjian : Doctorante - Sorbonne Université et Goethe-Universität Frankfurt am Main , Suzanne Renou : Etudiante en Master 1 de géographie - ENS de Lyon , Anna Schulze
Publié par Cécilia Fernandez le 26/10/2022
Les podcasts suivants sont issus du colloque « Faire face aux crises de l'habitat en France et en Allemagne de la fin du XIXe siècle à nos jours », qui s'est tenu les vendredi 8 et samedi 9 avril 2022 à l'ENS de Lyon. Cette manifestation était organisée par le laboratoire junior « Raconter l'habiter/Wohnen erzählen » (HaWo). L'objectif est de penser les réponses aux crises de l'habitat à travers différentes disciplines et différentes époques, dans une démarche interdisciplinaire, diachronique et franco-allemande. Ces réponses sont abordées d'un point de vue chronologique, sous l'angle de différents événements et processus ayant entraîné des crises de l'habitat : l'ère de l'industrialisation au XIXe siècle, la dépression économique dans les années 1930, les destructions liées à la Seconde Guerre mondiale et les crises actuelles et à venir (crises migratoires, écologiques, sanitaires, sociales).

I. Habiter face à l'urbanisation de la fin du XIXe siècle

Berlin, métropole impériale : accueillir les députés du Reichstag en pleine crise du logement - Haris Mrkaljevic (ENS de Lyon)

Comment, à l’ère de l’industrialisation et des crises du logement successives, les différentes façons de se loger à Berlin reflètent-elles les inégalités entre les députés du Reichstag ? L’octroi d’un salaire aux députés à partir de 1906 a-t-il permis aux députés d’accéder à un meilleur logement ?

 

audio_chapitre

audio_chapitre  
Présentation de l'intervenant 00:00
Introduction et plan de l'intervention 00:45
1. Ampleur des crises du logement que Berlin connaît à cette époque 02:52
2. Inégalités sociales entre les députés 05:10
  • modes de vie des députés
05:10
  • types de logement
07:40
3. Conséquences de la mise en place d'un salaire de député - étude comparative 14:15
Conclusion 20:45
Questions 22:05
  • 1. Les députés se plaignent-ils de la situation?
22:06
  • 2. Existe-t-il un débat national sur cette question au Reichstag?
23:22
  • 3. Etre député d'un Land et du Reichstag
24:35
  • 4. Montant du salaire
25:45
  • 5. Le logement est-il lié à une problématique d'exemplarité?
26:14

 

Consulter le PowerPoint de l'intervention de Haris Mrkaljevic

 

II. Crise des années 30 et nouvelles formes d'habiter 

Les logements sociaux dans les métropoles allemandes de l’entre-deux-guerres : la femme comme créatrice - Peirou Chu (ENS de Lyon)

Cette intervention propose un panorama de l’évolution des logements sociaux allemands dans les années vingt et trente. Sont présentés les différents programmes de construction de l’époque, qui développent une nouvelle esthétique architecturale, fondée sur les principes du fonctionnalisme, de la rationalisation et prenant en compte peu à peu les besoins spécifiques de la population féminine.

audio_chapitre2

audio_chapitre2  
Présentation de l'intervenante 00:00
Contexte: les métropoles comme pôles d'attractivité 00:39
  • problèmes sociaux liés à la croissance de la population urbaine
01:08
  • reconnaissance du droit au logement dans la constitution
01:36
1. Esprit du "nouveau Berlin" : cosmopolitisme. Dépassement des anciens modèles architecturaux (Mietskasernen et architecture des Gründerjahre) 01:55
2. Nouvelles conceptions de l'urbanisme et de l'architecture: Berlin comme ville mondiale 03:29
3. La construction de logements sociaux: création de la Wohnungsbaugenossenschaft et modèle de la "Hufeisensiedlung" 05:34
4. Autres exemples de cités: "Neues Frankfurt", "Siemensstadt" 07:05
5. Repenser la relation entre communauté et individu 07:25
6. Nouveaux logements sociaux: un échec? 08:30
7. Des avancées suite aux tensions : exemple de Berlin-Zehlendorf 12:40
8. Un logement "féministe" : le "Neues Frankfurt" de Margarete Schütte-Lihotzky 13:26
9. Loger les jeunes femmes seules: une urgence sociale. Le projet "Woga" d'Erich Mendelsohn 16:34
Conclusion 18:09
Echanges avec le public 20:22
  • 1. Précisions sur Bruno Taut
20:22
  • 2. Contraste avec la banlieue parisienne
21:07
  • 3. Gentrification de ces espaces autrefois dédiés à des populations paupérisées
21:43
  • 4. Réflexion sur les espaces publics genrés
23:40

 

Consulter les documents annexes à la présentation de Peirou Chu (format PDF)

Pistes d'exploitation

  • Nouvelle conception de l'urbanisme sous l'impulsion de Martin Wagner, directeur du bureau de l'urbanisme de Berlin à partir de 1920: architecture wilhelminienne dépassée, promouvoir une archtirecture dégermanisée. La ville est vue comme une entreprise qu'il faut moderniser. L'augmentation de la productivité et la rationnalisation de l'organisation municipale prennent le pas sur l'architecture. [3min29 → 4min45]
  • Nouvelle conception de l'architecture: les jeunes architectes sont influencés par le taylorisme et son fonctionnalisme en provenance des États-Unis. Les architectes du Bauhaus, sous l'impulsion de Walter Gropius et de Mies van der Rohe, se détournent de la décoration et utilisent de nouveaux matériaux. [4min46 → 5min33]
  • Définition du "logement social" par le sociologue Jean-Paul Flamand [7min57 → 8min29]

III. Solutions aux crises du logement après la Seconde Guerre mondiale

 1. Portraits de femmes et critique de la vie quotidienne dans le grand ensemble à Berlin-ouest dans des films d'Elfi Mikesch et de Helga Reidemeister - Jeanne Yapaudjian (ENS de Lyon)

Cette intervention s’attache à montrer comment les deux réalisatrices ouest-allemandes Elfi Mikesch et Helga Reidemeister brossent, avec un regard d’artiste et de sociologue, le portrait de deux femmes de la classe ouvrière, en rentrant dans leur intimité et en leur donnant la parole. Les deux films Ich denke oft an Hawai et Der gekaufte Traum, sous-tendus par des optiques à la fois marxistes et féministes, fondés sur les récits non linéaires d’une vie quotidienne en crise, créent un sentiment de malaise chez le spectateur.

audio_chapitre3

audio_chapitre3  
Présentation de l'intervenante 00:00
Introduction 01:02
  • Présentation des deux films mettant en scène deux mères vivant dans des cités ouvrières
01:02
  • Les cités ouvrières - Gropiusstadt et Märkisches Viertel
01:38
  • Problématique: regard porté sur la manière d'habiter ces cités
02:35
  • Plan
03:43
1. Des portraits de femmes entre documentaire et fiction 04:06
2. Récit critique de la vie quotidienne 06:13
  • Aspects féministes
06:13
  • Critique chez Mikesch : répétition et stagnation
07:04
  • trois extraits du film de Mikesch et analyses
07:42
  • Critique chez Reidemeister : parole libérée, dévoilement de l'intimité. 2 extraits et analyses
10:23
  • troisième extrait du film de Reidemeister et analyse
14:22
3. Comment sortir du quotidien? 16:16
  • Chez Mikesch : mise en scène de rêves, fantasmes et exotisme
16:24
  • Chez Reidemeister : le film comme projet collaboratif et parole performative
18:58
Conclusion. Des films agressifs? 20:49
Questions 22:51
  • Ces films ont-ils été diffusés au cinéma?
22:51
  • Y a-t-il des scènes d'extérieur?
23:23
  • Existe-t-il un équivalent de ces films en français?
23:40
  • Remarque sur la différence de représentation du quotidien dans le cinéma et la littérature
24:53
  • Avec quels matériaux français les comparer?
26:09
  • Dimension collective, réseaux?
26:41
  • Remarque sur la politisation des films français sur la banlieue, regard marxiste
27:18

 

Pistes d'exploitation

  • Définition de l'«habiter» par Henri Lefebvre dans sa préface à L'habitat pavillonnaire [2min47 → 3min08]
  • Explication du "jump cut", juxtaposition de 2 plans [9min07 → 9min26]

 

2. Le squat, une des réponses à la crise de l'habitat en Allemagne ? Regards français au prisme des archives de l'INA -  Maylis BONETTI, Camille BOUREAU, Fiona DUBOZ, Suzanne RENOU, Anna SCHULZE, Camille VOLLE (ENS de Lyon)

Dans cette communication, Maylis Bonetti, Camille Boureau, Fiona Duboz, Suzanne Renou, Anna Schulze et Camille Volle étudient l’évolution, des années quatre-vingts à nos jours, de la perception du squat en Allemagne, notamment à Berlin et à Leipzig, au prisme de reportages français issus des archives de l’INA.

 

audio_chapitre4

audio_chapitre4  
Introduction 00:00
  • Sources
00:42
  • Le paradoxe du squat : vu comme un symptôme de la crise du logement et comme une solution possible
01:35
  • Plan de la communication
02:11
  • Vidéo 1 d'introduction (1981 - TF1) et analyse : conflit générationnel et spéculation
02:44
1. Le squat comme une réponse controversée à la crise du logement dans les années 80 06:01
  • Vidéo 2 (1980 - Antenne 2) et analyse : droit constitutionnel et création d'une communauté utopique, d'une contre-culture
06:13
  • Vidéo 3 (1981 - Antenne 2) et analyse : expulsion et résistances, rejet de la société
11:23
  • Vidéo 4 (1981 - TF1) et analyse : solidarité et (re-)politisation du mouvement de squatteurs, violences et multiples niveaux de conflits
15:08
  • Conclusion: un regard péjoratif porté sur le squat
20:09
2. Après 1989: permanence de certains enjeux et nouvelles problématiques 20:24
  • Vidéo 5 (1990 - Antenne 2) et analyse : le squat comme moyen d'une lutte anti-capitaliste, occupation illégale mais légitime?
20:38
  • Vidéo 6 (2020 - AFP Vidéo) et analyse : la question du droit, le droit de protester et le droit d'intervention policière
24:09
  • Conclusion : un regard plus clément
26:17
3. Quelles solutions existent? Le cas d'un squat légal à Leipzig 26:55
  • Interview de Cyril Marcilhacy (11 avril 2015 - France Inter - Grands reporters) et analyse : politique de la ville et aspect de la gentrification
27:15
  • Conclusion
32:57
Questions et remarques 35:33
  • 1. Le squat: nécessité de prendre en considération les particularités régionales
35:33
  • 2. En France, équivalent: lieux de contestation liée à l'environnement
36:19
  • 3. Pourquoi autant de logements vacants dans les années 80?
37:04
  • 4. Et Leipzig à présent? Le squat: un phénomène plutôt est-allemand?
40:38

Pistes d'exploitation

  • Définition du squat [0min12 → 0min27] 
  • Article 14 du Grundgesetz : droit au logement [10min14 → 10min52] 
Pour citer cette ressource :

Haris Mrkaljevic, Peirou Chu, Jeanne Yapaudjian, Suzanne Renou, Anna Schulze, "Faire face aux crises de l'habitat en Allemagne de la fin du XIXe à nos jours", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), octobre 2022. Consulté le 08/12/2022. URL: https://cle.ens-lyon.fr/allemand/civilisation/civilisation/la-ville/faire-face-aux-crises-de-lhabitat-en-allemagne-de-la-fin-du-xixe-a-nos-jours