Accès par volet
Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

    Suivez-nous sur
  • icone-facebook
  • icone-twitter

Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Arts / Cinéma / La réécriture du repas totémique dans « Porcile » de Pasolini : entre pouvoir et transgression

La réécriture du repas totémique dans « Porcile » de Pasolini : entre pouvoir et transgression

Par Alfredo Luzi : Professeur des Universités - Università di Macerata
Publié par Alison Carton-Kozak le 01/12/2021
Cette communication traite de ((Porcile)) dans lequel Pasolini aborde, en ayant recours à la structure du théâtre, la thématique de la connexion entre le nazisme et le capitalisme, une connexion qui n’a pas été interrompue par une prise de conscience collective après la deuxième guerre mondiale. Julian, le personnage principal, est contraint à décider de ne pas décider, prisonnier comme il est entre les chaînes du pouvoir et l’impulsion à la transgression extrême. Dans une perspective presque cathartique, Julian devient la victime sacrificielle d’un repas totémique, lorsqu’il est dévoré par les cochons. L'intervention a été enregistrée à l'occasion du colloque "Esclandre" qui s'est tenu du 15 au 17 avril 2021, organisé par l'Université Clermont Auvergne et l'IHRIM.
Pour citer cette ressource :

Alfredo Luzi, " La réécriture du repas totémique dans « Porcile » de Pasolini : entre pouvoir et transgression", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), décembre 2021. Consulté le 22/01/2022. URL: http://cle.ens-lyon.fr/italien/arts/cinema/la-reecriture-du-repas-totemique-dans-porcile-de-pasolini-entre-pouvoir-et-transgression