Vous êtes ici : Accueil / Histoire et société / Histoire / Le nazisme / Nazisme et antiquité

Nazisme et antiquité

Par Johann Chapoutot : Maître de conférences - Université Pierre Mendès France (Grenoble II)
Publié par Marie Laure Durand le 07/03/2012
Afin de trouver une légitimité, le IIIe Reich a utilisé les références à l’Antiquité qu’il a soumises à une relecture raciale. La propagande puise dans le répertoire antique et exalte le canon physique grec au moment des jeux olympiques de 1936 ou à travers les représentations du corps dans les films de Leni Riefenstahl. Le concept de communauté de Platon ou la chute de l’empire grec sont réinterprétés en termes raciaux. Naît un discours racialisé qui instrumentalise le passé antique.

Conférence enregistrée à la Bibliothèque municipale de Lyon le 12 avril 2011.

 

Pour citer cette ressource :

Johann Chapoutot, "Nazisme et antiquité", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), mars 2012. Consulté le 14/11/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/allemand/civilisation/histoire/le-nazisme/nazisme-et-antiquite