Accès direct au contenu

 
Recherche
Retour rapide vers l'accueil

La Clé italienne


 

Récemment dans Passé et Présent

 
 

Après avoir rappelé brièvement les nouvelles perspectives de recherches qu’a pu ouvrir le genre biographique en matière d’histoire sociale et des pratiques culturelles (avec les «cas-limites» de la microstoria et les pistes qu’elle a explorées pour construire une histoire qui ne fût ni une histoire des masses, ni une histoire-panthéon), cet article s’intéresse à la façon dont la biographie historique a été utilisée en Italie, depuis les travaux de Franco Venturi, comme un outil d’exploration systématique du dix-huitième siècle « réformateur ». Il s’agit ici de voircomment certains parcours « déviants » – ceux d’individus jugés mineurs, qui n’ont pas eu les honneurs  de  la  grande  historiographie,  ou  ceux d’hommes de lettres  dont  la  vie  n’a pas toujours été  guidée  par  le  principe  de  la  « constance à  soi »  – permettent  aujourd’hui  de repenser ou d’éprouver les limites de périodisations historiques ou de catégories littéraires trop rigides, et conduisent à mettre au jour la nature complexe, non univoque des Lumières italiennes.
 

 

Récemment dans Art et Littérature

Viviamo in un mondo in cui le merci circolano liberamente oltre tutti i confini. In letteratura, invece, le parole sembrano malinconicamente ancorate alle diverse tradizioni nazionali. Le lettere non migrano.
Diversi tentativi, come la «World literature», cercano di superare questa situazione di fatto. Ma non è sufficiente proclamare una koiné culturale mondiale, occorre inserire in questo vasto movimento economico, sociale e culturale che chiamiamo globalizzazione anche una dimensione popolare, cioè quella plebe mondiale «barbara» che bussa, disperata e gioiosa, alle porte del mondo ricco. Occorre riscrivere l’universalismo, la letteratura mondiale, sulla base della differenza, della singolarità.
Una moltitudine di individui sperimenta sul proprio corpo e con la propria lingua ogni giorno la globalizzazione: i migranti che, nonostante mari e muri, stanno abbattendo molte frontiere culturali e linguistiche.



Omar Colombo nous présente une étude intéressante portant sur la représentation chez un public francophone et non italianisant de suffixes italiens répandus (tel -issimo pour ne citer que le plus fréquent) dans la langue française en lien avec la mercatique. Une approche inattendue du sentiment d'italianité présent dans le quotidien des français...

 
 

Récemment dans Bibliothèque

 
Lo storico e opinionista Guido Crainz ci propone una nuova angolazione per conoscere e valutare eventi recenti: memoria individuale, intessuta di raffronti tra i giudizi del momento, annotati dall'autore a ridosso dei singoli accadimenti, e le valutazioni che lo stesso ne può dare oggi. Si tratta, infatti della raccolta commentata di articoli scritti per La Repubblica e altri giornali del gruppo Espresso.

 
È la storia di due ragazzi – Guido e Costantino – dall'età dell'adolescenza fino alla piena maturità. Due luoghi principali: Roma e Londra. A Guido viene affidato dalla scrittrice il punto di vista narrativo. Due uomini, due destini. L'uno figlio del dermatologo, ateo, riformato alla visita di leva, docente di Storia dell'arte in Gran Bretagna; l'altro figlio del portiere, di impronta cattolica, arruolato, ristoratore a Roma. Sono attratti sessualmente l'uno dall'altro, si cercano e si ricercano fino alla resa finale, stiamo parlando dell'amore degli uomini, per qualcuno un amore scandaloso.



 

Récemment dans Cinémathèque

 
Pourquoi voir ou revoir 8 1/2 ? Parce que Fellini. Parce que Marcello Mastroianni. Parce que le cinéma. Parce que le cinéma italien des années 60-70. Parce que ce sont les derniers grands soubresauts du noir et blanc cinémascope, qui est ici une splendeur.
 

Récemment dans Histoire de l'art

 
  • Paolo Uccello, San Giorgio e il Drago par Sarah Vandamme
  • Le tableau représente la légende de Saint Georges, rapportée par la Légende Dorée de Jacques de Voragine, dont voici un résumé : une ville de Lybie, Silène, était ravagée par un dragon, auquel les habitants devaient livrer chaque jour deux brebis en pâture. Lorsque les brebis vinrent à manquer, les habitants durent lui donner chaque jour une créature humaine tirée au sort. Un jour, c’est la fille unique du roi qui fut tirée au sort : le roi voulut donner au dragon la moitié de son royaume en échange de sa fille, mais les habitants se révoltèrent et il dut se résigner à voir partir sa fille vers la grotte du dragon. C’est à ce moment qu’arriva Georges, un jeune tribun de l’armée romaine, monté sur un beau cheval blanc.


 

En annexe


 
vignette portail ressources

 

Le site s'adresse en priorité aux professeurs d'italien. Il propose des travaux de chercheurs traitant des thèmes des programmes du secondaire.
Il vous permettra d'actualiser et de poursuivre votre formation d'enseignant, et deviendra une ressource documentaire privilégiée pour préparer vos activités pédagogiques.
Il offre à tous un accès à la recherche et à la culture du monde italophone.

Bonne navigation sur le site !



 
 
 
 
Mise à jour le 6 mai 2015
Créé le 23 novembre 2006
ISSN 2107-7029
DGESCO Clé des Langues