Vous êtes ici : Accueil / Littérature / RDA et RFA / Wendeliteratur / Rencontre Ingo SCHULZE / Alain LANCE

Rencontre Ingo SCHULZE / Alain LANCE

Par Pierre Deshusses : Professeur d'allemand , Alain Lance : Poète et traducteur , Ingo Schulze : Auteur
Publié par MDURAN02 le 12/01/2008
Ingo Schulze a présenté le 20 septembre 2008 à la Bibliothèque municipale de Lyon son roman « Neue Leben », traduit en français par Alain Lance et Renate Lance-Otterbein, et paru en 2008 sous le titre « Vies nouvelles » chez Fayard. L'auteur et son traducteur sont accompagnés de Pierre Deshusses, enseignant et traducteur. « Vies nouvelles » est un « faux roman épistolaire » (Alain Lance). L'auteur se présente comme l'éditeur de lettres qu'Enrico Türmer, écrivain contrarié, a échangé avec différents personnages entre janvier et juillet 1990, au moment où ce graphomane aux ambitions littéraires déçues se tourne vers le journalisme puis vers l'édition. La correspondance retrace la métamorphose d'« un écrivain malheureux en un homme d'affaires heureux ».

Ingo Schulze a présenté le 20 septembre 2008 à la Bibliothèque municipale de Lyon son roman « Neue Leben », traduit en français par Alain Lance et Renate Lance-Otterbein, et paru en 2008 sous le titre « Vies nouvelles ». L'auteur et son traducteur sont accompagnés de Pierre Deshusses, enseignant et traducteur. Nous remercions la Bibliothèque municipale de Lyon qui a accepté de mettre l'enregistrement à notre disposition.

Vies nouvelles est un "faux roman épistolaire" (Alain Lance). L'auteur se présente comme l'éditeur de lettres qu'Enrico Türmer, écrivain contrarié, a échangé avec différents personnages entre janvier et juillet 1990, au moment où ce graphomane aux ambitions littéraires déçues se tourne vers le journalisme puis vers l'édition. La correspondance retrace la métamorphose d'"un écrivain malheureux en un homme d'affaires heureux" ("der Weg eines unglücklichen Schriftstellers zum glücklichen Geschäftsmann", Ingo Schulze 20/09/08). Ce destin individuel, dans lequel les critiques ont reconnu plusieurs éléments autobiographiques, cristallise le "changement de paradigme" qui suit la chute du Mur :

"Ce qui m'a intéressé, c'est le changement de paradigme, le changement de tutelles." ("Was mich interessierte war eigentlich dieser Wechsel, dieser Paradigmenwechsel, und auch dieser Wechsel von Abhängigkeiten." Ingo Schulze, 20/09/08)
"A l'Est, l'écrivain était pour lui la figure de proue, c'est ce qu'il voulait faire. Et il s'aperçoit qu'à l'Ouest, ce sont les managers, l'argent, qui sont les personnages centraux." ("Im Osten war für ihn [Enrico Türmer] der Schriftsteller die Leitfigur, das wollte er gerne werden. Und im Westen merkt er, dass eigentlich der Manager, das Geld die Zentralfigur ist." Ingo Schulze, 20/09/08)

Les deux extraits lus par Ingo Schulze sont deux lettres adressées à Nicoletta, une mystérieuse jeune femme d'Allemagne de l'Ouest dont Enrico Türmer est amoureux. Ils illustrent parfaitement la tonalité du roman dans lequel les objets de la vie courante, dont la banalité est soulignée avec humour, permettent, derrière leur apparente futilité, de saisir le sens et la résonance du "changement de l'histoire" que provoque la chute du Mur pour les gens de l'Est.

Le premier extrait est une lettre à Nicoletta, datée du 9 mars 1990. Se demandant comment l'Ouest est entré dans sa tête ("Auf welche Art und Weise kam der Westen in meinen Kopf?"), Enrico Türmer se rappelle sa fascination d'enfant pour les cadeaux que ses grands-parents lui apportaient après une visite à l'Ouest et pour leurs récits de ce monde merveilleux (les escaliers mécaniques dans les grands magasins, la réclame si lumineuse qu'elle éclaire la nuit, l'essence qui a l'odeur du parfum...).

Le deuxième extrait décrit le premier voyage à Berlin Ouest après l'ouverture de la frontière et la quête éperdue de ce "quelque chose à acheter".

Ingo Schulze est né à Dresde en 1962 et vit aujourd'hui à Berlin. 33 Augenblicke des Glücks (33 moments de bonheur), son premier ouvrage paru en 1995, a été récompensé par plusieurs prix littéraires. Il a obtenu en 1998 pour Simple Stories (Histoires sans gravité) le Berliner Literaturpreis avec la médaille Johannes Bobrowski. Son recueil de nouvelles Handy a obtenu en 2007 le Prix de la Foire du Livre de Leipzig. Ingo Schulze est membre de l'Académie des Beaux-Arts de Berlin et de l'Académie de la langue et de la littérature allemande. Ses romans sont traduits en 24 langues.

Alain Lance, né en 1939, est poète et traducteur. Il a dirigé de 1995 à 2004 la Maison des Ecrivains à Paris. Il a publié une dizaine de livres de poésie dont Temps Criblé, Prix Apollinaire 2001. Il a publié récemment Longtemps l'Allemagne. Il fait aussi partie du comité de rédaction de la revue Europe et Action poétique. Alain Lance a traduit seul ou en collaboration avec Renate Lance-Otterbein plusieurs livres de Volker Braun et Christa Wolf. C'est en collaboration avec Renate Lance-Otterbein qu'il a traduit, pour les éditions Fayard, les trois romans de Ingo Schulze disponibles en langue française : Histoires sans gravité (1999) ; 33 Moments de bonheur (2001) et Vies nouvelles (2008).


Compte rendu rédigé par Marie-Laure Durand


Durée de la vidéo: 82 min
Rencontre organisée par la Bibliothèque municipale La Part-Dieu
En partenariat avec le Festival Est-Ouest (Die)
Avec la collaboration de Pierre Deshusses
Le 20 septembre 2008

http://video.ens-lyon.fr/eduscol-cdl/2008/2008-09-20_ALL_Schulze_Lance.mp4

Neue Leben, Berlin Verlag, Berlin 2005
Vies nouvelles, Editions Fayard, Paris 2008, traduction d'Alain Lance et de Renate Lance-Otterbein.

Sur La Clé


Rezension von Adam und Evelyn (2008) : cle.ens-lyon.fr

Pour en savoir plus


Gespräch auf Deutsch mit Ingo Schulze : goethe.de
Site d'Ingo Schulze : ingoschulze.com
Interview vidéo Ingo Schulze : goethe.de
Site Berlin Verlag : schulzeneueleben.de
Les critiques dans la presse française :
par Philippe Lançon : liberation.fr
Les critiques en Allemagne :
perlentaucher.de
ingoschulze.com
Weitere Hörproben
der-audio-verlag.de
schulzeneueleben.de

 

Pour citer cette ressource :

Pierre Deshusses, Alain Lance, Ingo Schulze, "Rencontre Ingo SCHULZE / Alain LANCE", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), janvier 2008. Consulté le 23/06/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/allemand/litterature/rda-et-rfa/wendeliteratur/rencontre-ingo-schulze-alain-lance