Vous êtes ici : Accueil / À consulter également

À consulter également

24 ressources contiennent le mot-clé fascisme.

Rechercher aussi dans titre et résumé (recherche structurée).

Le fascisme et le corps des Italiens et des Italiennes

par Clément Luy, Sofia Iguelouzene, publié le 05/01/2023

texte.png dossier.png Dès sa prise de pouvoir, le régime fasciste crée un culte du corps des Italiens et des Italiennes. Basé sur le traumatisme de la Première Guerre mondiale et sur la nécessité de rebâtir une Nation guerrière, ce culte du corps concerne tant les hommes que les femmes, quoique de manières différentes. Cet article, issu de la séance du 25 novembre 2021 du séminaire "Culture et fascisme" du département des langues de l’ENS de Lyon et du laboratoire Triangle, présente différentes caractéristiques de ce culte du corps.

Être italien : voyage dans l’imaginaire national des Italiens

par Giovanni Stranieri, publié le 10/10/2022

article.png La construction de l’État italien à partir de 1861 a été accompagnée et justifiée par la fixation progressive d’un roman national. Cette narration sera poussée jusqu’à la caricature et à l’imposture par le fascisme tout-puissant, ce qui explique la longue phase de mise en sommeil des thèmes de la patrie, de la nation et de l’identité nationale, qui coïncide avec les quatre premières décennies de l’après-guerre. Puis, au début des années 1990, la réflexion sur ce qu'"être italien" signifie est devenue un sujet de discussion et de clivage à tous les niveaux de la société.

Giacomo Matteotti, Questo è il fascismo (2022), Il fascismo tra demagogia e consenso (2020), Un anno e mezzo di dominazione fascista (2020)

par Agnese Pignataro, publié le 29/09/2022

article.png Recensione: Giacomo Matteotti, Questo è il fascismo, Roma, Edizioni e/o, 2022; Il fascismo tra demagogia e consenso, Roma, Donzelli, 2020; Un anno e mezzo di dominazione fascista, Pisa, Pisa University Press, 2020.

Giacomo Matteotti, Questo è il fascismo (2022), Il fascismo tra demagogia e consenso (2020), Un anno e mezzo di dominazione fascista (2020)

par Agnese Pignataro, publié le 29/09/2022

article.png Recensione: Giacomo Matteotti, Questo è il fascismo, Roma, Edizioni e/o, 2022; Il fascismo tra demagogia e consenso, Roma, Donzelli, 2020; Un anno e mezzo di dominazione fascista, Pisa, Pisa University Press, 2020.

L’affaire Gino Bartali

par Clément Luy, publié le 10/01/2022

article.png Gino Bartali, double vainqueur du Tour de France et triple vainqueur du Tour d’Italie, est aussi considéré comme un héros de la Seconde Guerre mondiale pour avoir sauvé des centaines de Juifs italiens entre 1943 et 1944. Pourtant, cette thèse fait l’objet depuis quelques années d’une remise en cause de la part de plusieurs historiens de la Shoah et du sport. La controverse a notamment fait grand bruit en 2021, lors de la sortie d’un ouvrage de Marco et Stefano Pivato, L’ossessione della memoria. Bartali e il salvataggio degli ebrei: una storia inventata. Au-delà de l’épineuse question du rôle du champion dans la Résistance, l’affaire Bartali interroge les historiens sur leur rapport à la preuve, au témoignage, et, dans le cas précis de l’histoire du sport, sur la tentation de faire de certains grands champions des mythes et des héros politiques.

Gianni Spulcioni, L’organizzazione del consenso nel Ventennio fascista (2014)

par Clément Luy, publié le 06/01/2022

article.png Recensione del libro di Gianni Spulcioni L’organizzazione del consenso nel Ventennio fascista, Roma, Aracne, 2014.

Autarcie et ouverture : les politiques culturelles du fascisme à l’étranger

par Caroline Pane, publié le 17/06/2021

son.png conference.png Cette intervention propose une analyse réflexive sur les politiques culturelles du régime de Mussolini à l’étranger. Partant de la problématique « autarcie et ouverture », elle s’interroge sur la nature du fascisme et sur sa volonté d’extension et d’exportation en terre étrangère.

Dossier sur Pinocchio (2022), le film d'animation de Guillermo del Toro

par Alison Carton-Kozak, publié le 30/12/2020

texte.png dossier.png La Clé vous propose une sélection de ressources autour du film Pinocchio, de Guillermo del Toro et Mark Gustafson, sorti le 9 décembre 2022 sur Netflix. Il s'agit d'une adaptation du roman de Carlo Collodi Le avventure di Pinocchio. Storia di un burattino, dont l'histoire est transposée sous le fascisme.

Abbasso la critica! Fascisme et critique littéraire

par Stéphanie Lanfranchi, publié le 10/12/2020

son.png conference.png Proposée lors de la séance du 15 octobre 2020 pour le Séminaire d'Etudes Italiennes de Lyon, cette intervention présente les principales étapes - ainsi que les difficultés - d'une recherche sur la critique littéraire comme activité et sur les critiques littéraires comme typologie d'intellectuels dans l'Italie fasciste. Elle propose de décomposer les mécanismes de la rhétorique de dénigrement systématique dont les critiques littéraires font l'objet, tout en démontrant que ce discours anti-intellectualiste n'est que le pendant fonctionnel d'une stratégie propre au régime totalitaire, cherchant à contrôler, canaliser et à instrumentaliser l'interprétation de la littérature. En dernière instance, cette intervention propose de s'interroger sur les conditions de réalisation et sur la menace d'une critique totalitaire.

La Scuola di mistica fascista : une jeunesse fasciste face au choix du mysticisme

par Claire Lorenzelli, publié le 11/05/2020

article.png La Scuola di mistica fascista, fondée à Milan en 1931, est une institution destinée à la formation politique et intellectuelle de la future classe dirigeante fasciste. Créée, composée et dirigée presque exclusivement par des jeunes, cette École se présente comme une exception dans le panorama des organisations pour l’encadrement de la jeunesse de l’époque. D’autre part, cette institution qui met au centre de son nom et de son enseignement la notion de "mystique", fait de ces jeunes non seulement des ambassadeurs de l’Idée fasciste, mais aussi des missionnaires d’un fascisme interprété et vécu comme "religion politique". C’est donc cette tension entre jeunesse et mysticisme, ses enjeux et ses conséquences, que l’on interrogera à travers cet article.

Aurélien Aramini et Elena Bovo (dir.), La pensée de la race en Italie du romantisme au fascisme, 2018

par Anna Eleanor Signorini, publié le 20/09/2018

article.png Anna Eleanor Signorini nous propose une recension de l'ouvrage d'Aurélien Aramini et Elena Bovo (dir.), La pensée de la race en Italie du romantisme au fascisme, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, 2018.

Du socialisme au fascisme : littérature et politique dans les œuvres de Mussolini

par Elise Varcin, publié le 05/10/2017

type-video.png conference.png Partant de l’idée que Benito Mussolini a été un intellectuel autodidacte avant d’être la figure politique que l’on connaît, cette intervention se propose d’ouvrir des pistes de réflexion sur le rapport du « duce » à la littérature. Après avoir retracé le parcours intellectuel de Mussolini, depuis ses années de formation et jusqu’à son arrivée au pouvoir, il s’agira de dégager certaines des principales lignes directrices de sa conception de la littérature pendant les années du régime. En particulier, la définition du poète comme interprète privilégié de la réalité de son temps – en l’occurrence celui de la révolution fasciste – et donc la fonction fondamentalement politique que le chef du régime attribue à la poésie semblent puiser leur source dans une conception romantique de la littérature, qui était déjà la sienne pendant ses années socialistes.

Francesco Piccolo, "Il desiderio di essere come tutti"

par Maurizia Morini, publié le 03/10/2014

monographie.png Il titolo del romanzo-saggio di Piccolo è mutuato da una citazione di Natalia Ginzburg che recita: "Di diversità e solitudine, e di desiderio di essere come tutti, è fatta la nostra infelicità e tuttavia sentiamo che tale infelicità forma la sostanza migliore della nostra persona ed è qualcosa che non dovremmo perdere mai".

Storia di una strage - Prima parte : contesto storico

par Manlio Milani, Maurizia Morini, publié le 17/01/2014

conference.png type-video.png Per iniziare questa giornata di seminario, Maurizia Morini accenna alla storia dell'Italia che precede gli anni '70 per capire come vi si arriva, spiegando come pesa sulla società italiana l'ombra del fascismo durante quel periodo. Dopodiché, Manlio Milani - marito di Liva Bottardi, una tra le vittime della bomba nera di Piazza della Loggia - nonché Presidente dell'Associazione Familiari Vittime strage di Piazza Loggia, introduce un filmato di Silvano Agosti sulla strage di Brescia che ci è stato gentilmente concesso di riprodurre.

Gigi Moncalvo, Agnelli segreti

par Maurizia Morini, publié le 15/11/2013

monographie.png Fiche de lecture du roman "Agnelli segreti" de Gigi Moncalvo, paru aux éditions Vallecchi en 2012.

Lilli Gruber, Eredità. Una storia della mia famiglia tra l'Impero e il fascismo

par Maurizia Morini, publié le 24/05/2013

monographie.png L'ultimo romanzo della giornalista e scrittrice altoatesina Dietlinde Gruber ci conduce in una storia familiare - la sua - intrecciata alle vicende storiche di una zona di confine. Si tratta dell'Alto Adige o come preferiscono gli abitanti di lingua tedesca del Sud-Tirolo.

Giovanna Zangrandi, une voix singulière de la Résistance

par Estelle Ceccarini, publié le 22/03/2013

conference.png type-video.png Dans le cadre du séminaire d'études italiennes organisé par l'ENS de Lyon et l'Université Lyon 3, Estelle Ceccarini nous présente l'oeuvre, la vie et le parcours d'une femme de la Résistance italienne : Giovanna Zangrandi. Son parcours atypique (du fascisme à la Résistance), son rapport à la féminité, son accomplissment dans la lutte partisane et surtout sa production littéraire sont autant de thèmes abordés au cours de cette intervention ponctuée de courtes lectures de I giorni veri, le "journal de guerre" de Giovanna Zangrandi.

L'Italia in musica - Indice

par Cesare Grazioli, publié le 09/07/2012

dossier.png Ce dossier porte sur la musique en Italie, sur une période allant du début du XIXème siècle aux années 1990. Les différents styles de musique sont illustrés grâce à de nombreux extraits sonores, et les principaux artistes de chaque période sont également évoqués.

Gian Franco Venè, Mille lire al mese

par Bernadette Tinti, publié le 08/06/2012

article.png Mille lire al mese è il titolo sia di un film sia di una canzone degli anni Trenta. Il film chiariva molto bene che per guadagnare questa cifra un giovane non solo doveva essere specializzato in un ramo della tecnologia d’avanguardia, ma gli conveniva emigrare. E infatti la vicenda si colloca a Budapest. Tutto ciò proiettava la conquista delle mille lire in una dimensione da operetta. Mentre il film fu dimenticato, la canzone diventò molto popolare. Le parole di questa canzone rispecchiano le apprensioni e le aspirazioni degli italiani dell’epoca : “Se potessi avere mille lire al mese”.

Silvia Giralucci, L'inferno sono gli altri

par Maurizia Morini, publié le 16/12/2011

monographie.png Padova: città veneta, un luogo colto, borghese, apparentemente tranquillo, negli anni Settanta è teatro di violenza diffusa e illegalità di massa con aggressioni e gambizzazioni, guerriglia urbana. Pure all'Università si verificano occupazioni, minacce ai docenti, aggressioni.

Paolo Berizzi, Bande nere, come vivono, chi sono, chi protegge i nuovi neofascisti

par Maurizia Morini, publié le 13/10/2009

monographie.png In questo libro - inchiesta, Berizzi ci propone un viaggio nell' "area nera" della penisola italiana, un mondo costituto soprattutto da ragazzi e giovanissimi, magmatico e dai contorni labili ma preoccupanti. Un mondo la cui esistenza sarebbe difficile da credere, se non leggessimo tracce marcate nella realtà odierna.

Cours de littérature italienne à l'école fasciste

par Stéphanie Lanfranchi, publié le 14/09/2009

article.png Dans un récit autobiographique publié en 1991, l'intellectuel Vittorio Foa revient sur les années de sa jeunesse marquées par l'expérience de l'antifascisme et de l'emprisonnement (de 1936 à 1944). Lorsqu'il s'interroge sur les racines profondes de son opposition au régime, il cite l'empreinte familiale, mais également l'influence exercée par ses professeurs et par leurs enseignements. Il émet notamment l'hypothèse selon laquelle l'enseignement littéraire serait devenu, dans son cas, une véritable école de liberté.

La letteratura italiana della Grande guerra

par Mario Isnenghi, publié le 10/03/2009

article.png Entretien avec Mario Isnenghi, professeur d'Histoire contemporaine à l'Université de Venise, sur le thème de la littérature italienne de la Grande Guerre.

Il mito dell'URSS nello sviluppo emiliano

par Enzo Grappi, publié le 07/10/2008

article.png Sono presentato come economista e in effetti ho fondato e diretto per 26 anni l'Osservatorio economico dell'Amministrazione Provinciale di Reggio Emilia e il Dipartimento per l'Economia, tuttavia per trattare questo tema circa il mito dell'URSS e quanto questo abbia influito sullo sviluppo di quello che sarà definito come il modello emiliano mi avvarrò anche e forse sopratutto della storia della mia famiglia (mio nonno tra i fondatori del PCI nel 1921, mio padre partigiano (uno di quelli la cui testimonianza è riportata nel sito) e poi dirigente comunista, e di quella mia personale...