Vous êtes ici : Accueil / Arts / Cinéma / « 3 amigos » de Jean Pierre Lavoignat, Christophe D’Yvoire et Cyril Bron (2018)

« 3 amigos » de Jean Pierre Lavoignat, Christophe D’Yvoire et Cyril Bron (2018)

Publié par Elodie Pietriga le 12/10/2020
Les trois réalisateurs français présentent leur documentaire consacré aux cinéastes mexicains Alfonso Cuarón, Alejandro Iñárritu et Guillermo del Toro.

Lors du Festival Lumière organisé à Lyon en 2018 Jean Pierre Lavoignat, Christophe D’Yvoire et Cyril Bron sont venus présenter les trois volets de leur documentaire 3 amigos (2018) consacré à trois grands réalisateurs mexicains contemporains, Alfonso Cuarón, Alejandro Iñárritu et Guillermo del Toro. La rencontre s'est déroulée le 15 octobre 2018 au Pathé Bellecour.

Ce texte est une retranscription de cette présentation ; il a été, par endroits, modifié pour l'adapter au format écrit.

***

Alfonso Cuarón
Source : Wikipedia
Alejandro Iñárritu 
Source : Wikipedia
Guillermo del Toro
Source : Wikipedia

 

L’idée du documentaire est née de notre amour des films de chacun de ces trois réalisateurs et de notre curiosité pour leur amitié, assez exceptionnelle dans ce milieu. Ils sont certes de même nationalité, à peu près du même âge mais au niveau de notoriété, de reconnaissance et de succès auquel ils sont parvenus, c’est vraiment une amitié très rare et c’est pourquoi nous avons voulu en savoir davantage.

Quand nous avons eu l’idée du documentaire il a tout de suite été très clair que nous consacrerions un documentaire à chacun des trois réalisateurs séparément au lieu d’en faire un seul sur les trois car ils font un cinéma vraiment très différent et car ils ont un parcours différent aussi. Cela ne pouvait donc marcher que s’ils étaient d’accord tous les trois. Et ils l’ont été très vite. Le premier a avoir répondu c’est Alejandro Iñárritu qui a dit en anglais et en espagnol « Allez, les copains, on y va ! ». Et il a fini sa phrase en français en disant « Un pour tous, tous pour un ! » d’où le surnom des trois amis :  « Les trois mousquetaires ».

Après, les choses ont été plus compliquées. Le plus difficile a été d’obtenir des rendez-vous car ils sont très occupés, leur vie est assez mouvementée. Il y en a toujours un qui travaille sur un projet, qui réalise un film, qui est en déplacement. Contrairement à il y a une dizaine d’années, Guillermo del Toro habite à Toronto, Alejandro Iñárritu à Los Angeles et Alfonso Cuarón se partage entre Londres, l’Italie et le Mexique.

Qui fait quoi entre vous trois ? Est-ce qu’il y en a un qui s’occupe plus de la technique ou de l’image ?

Jean-Pierre et moi [Christophe D'Yvoirenous travaillons ensemble depuis très longtemps. Avec Cyril c’est un peu plus récent, mais nous travaillons vraiment tous les trois ensemble.

Moi, [Cyril Bron], je suis chef opérateur, directeur de la photographie. C’est vrai que nous avons voulu parler aussi d'Emmanuel Lubezki, qui travaille avec deux des trois mousquetaires ((Emmanuel Lubezki est un directeur de la photographie mexicain qui a travaillé avec Alejandro Iñárritu et Alfonso Cuarón)) mais nous n’avons pas pu le faire alors nous l’avons simplement évoqué.

Combien de temps avez-vous travaillé sur ces trois documentaires ?

Si nous incluons la prise de rendez-vous avec eux, nous y avons passé pratiquement un an. Après, nous les avons rencontrés pour les interviewer. En réalité nous avons dû passer plusieurs heures avec Alejandro Iñárritu et Alfonso Cuarón. Nous avons passé davantage de temps avec Guillermo del Toro parce qu’il était plus disponible et que nous avons eu la chance de pouvoir le suivre à Annecy, ici à Lyon, lors du Festival Lumière, alors qu’Alfonso Cuarón était sur un tournage et ne voulait personne et qu’Alejandro Iñárritu était en train de travailler sur une expérience avec la réalité virtuelle quasi top secrète.

Ce qui est amusant c’est que nous étions là il y a un an précisément, lors du dernier Festival Lumière, pour Guillermo del Toro et un peu pour Alfonso Cuarón. Mais nous n’avions toujours pas fixé le rendez-vous avec Alfonso Cuarón donc c’est au moment du Festival que nous lui avons dit « maintenant ce n’est plus possible, il faut le faire car nous avons les deux autres. » Il nous a répondu « promis » et cela c’est fait en novembre-décembre à Los Angeles.

 

Pour citer cette ressource :

"« 3 amigos » de Jean Pierre Lavoignat, Christophe D’Yvoire et Cyril Bron (2018)", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), octobre 2020. Consulté le 25/10/2020. URL: http://cle.ens-lyon.fr/espagnol/arts/cinema/3-amigos-de-jean-pierre-lavoignat-christophe-dyvoire-et-cyril-bron-2018