Vous êtes ici : Accueil / Arts / Théâtre / Thomas Bernhard, le briseur de silence

Thomas Bernhard, le briseur de silence

Par Chantal Thomas
Publié par MDURAN02 le 01/12/2009
Thomas Bernhard hat sich immer dem Faschismus, den Gewohnheiten, den Anstandsregeln und der Heuchelei wiedergesetzt und hat nein gesagt.

http://video.ens-lyon.fr/eduscol-cdl/2009/2009-05-27_ALL_Thomas.mp4

Nous remercions la Bibliothèque municipale de Lyon qui a accepté de mettre cet enregistrement à notre disposition.

A travers la présentation de l'oeuvre complexe de Thomas Bernhard, Chantal Thomas nous communique sa passion pour cet auteur, "l'homme qui dit non", un non contre l'oubli, un non jubilatoire, "en roue libre" qui dénonce l'hypocrisie, les convenances et le fascisme.

Ayant renoncé à cause de la tuberculose au chant et à la musique, Thomas Bernhard s'engage de toutes ses forces dans l'écriture : de nombreux prix littéraires ont couronné son oeuvre tout au long de sa  carrière. Le théâtre à partir de 1970 en apparaît comme l'aboutissement.

 

Pour citer cette ressource :

Chantal Thomas, "Thomas Bernhard, le briseur de silence", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), décembre 2009. Consulté le 19/09/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/allemand/arts/theatre/thomas-bernhard-le-briseur-de-silence