Vous êtes ici : Accueil / Littérature / Moyen-âge / Uno, nessuno, centomila. I mille volti del «Canzoniere» di Petrarca

Uno, nessuno, centomila. I mille volti del «Canzoniere» di Petrarca

Par Daphne Grieco : Doctorante - Scuola Superiore Meridionale de Naples / Université Sorbonne Nouvelle
Publié par Alison Carton-Kozak le 26/01/2022
L'objet de cette contribution est de fournir une synthèse, à la lumière d'études sur le sujet et d'enquêtes autoptiques sur les manuscrits ainsi que sur les éditions anciennes, des mutations graphico-visuelles du ((Canzoniere)) pétrarquien au cours des siècles. Le changement de la mise en page du texte, porteur d'une poétique précise dans l'autographe-idiographe pétrarquien a en effet conditionné la lecture et l'interprétation de l’oeuvre.

Ecouter le podcast

http://video.ens-lyon.fr/eduscol-cdl/2022/ITA_2022_dgrieco_petrarca_09.mp3

 

Questo intervento è stato registrato in occasione delle giornate di studi "Le Canzoniere : un univers de fragments" organizzate all'Università Paris Sorbonne Nouvelle i 13 e 14 gennaio 2022 da Laurent Baggioni e Philippe Guérin (Cerlim/EA 3979 LECEMO – Département d’études italiennes et roumaines). 

NB: Il peut manquer les premières secondes de certaines communications de ces journées d'étude, nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée.

Pour citer cette ressource :

Daphne Grieco, "Uno, nessuno, centomila. I mille volti del «Canzoniere» di Petrarca", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), janvier 2022. Consulté le 29/11/2022. URL: https://cle.ens-lyon.fr/italien/litterature/moyen-age/uno-nessuno-centomila-i-mille-volti-del-canzoniere-di-petrarca