Vous êtes ici : Accueil / Arts / Théâtre

Théâtre

Brigitte Poitrenaud-Lamesi - publié le 04/11/2014

À l'occasion de cette conclusion de la journée d'étude "Franca Rame à l'oeuvre", Brigitte Poitrenaud-Lamesi nous propose une synthèse des récations et commentaires consacrés à la disparition de Franca Rame dans la presse italienne. Cette revue de presse nous montre combien, même à l'oaccsion de ces hommages, nombre d'articles se contentent de n'en faire (au mieux) que la compagne de son mari prix Nobel laissant de côté ses nombreux combats féministes, politiques et artistiques.

Laetitia Dumont-Lewi, Christophe Mileschi - publié le 04/11/2014

Lecture d'un extrait de la pièce de Franca Rame "Sesso? Grazie tanto per gradire", dans le cadre de la journée d'étude "Franca Rame à l'oeuvre".

Elise Montel-Hurlin - publié le 04/11/2014

Questions et réponses sur la communication de Elise Montel intitulée "Donna, entre tragique et comique", dans le cadre de la journée d'étude "Franca Rame à l'oeuvre".

Elise Montel-Hurlin - publié le 04/11/2014

Dans le cadre de la journée d'étude "Franca Rame à l'oeuvre", Elise Montel-Hurlin interroge la "comi-tragédie" dans le jeu, la voix et l'écriture de Franca Rame.

publié le 02/07/2014

À bien des reprises, Franca Rame s’est elle-même définie comme le piédestal de son monument de mari, Dario Fo. La journée d’étude Franca Rame à l’œuvre n’entend pas faire du piédestal un monument mais permettre une réflexion sur plusieurs aspects de l’activité de Franca Rame où elle se distingue nettement de Dario Fo. Protagoniste autonome de son engagement politique, elle est aussi femme à tout faire au sein de la compagnie : c’est notamment elle qui assure, en prenant ...

Eva Susenna - publié le 02/07/2014

Dans le cadre de la jounrée d'étude "Franca Rame à l'oeuvre", Eva Susenna présente la figure de Franca Rame, femme de théâtre milanaise à l'engagement politique permanent.

Laetitia Dumont-Lewi - publié le 18/04/2014

Une sélection d'ouvrages et de ressources en ligne à propos de Franca Rame (dans le cadre de la journée d'étude "Franca Rame à l'oeuvre").

Guillaume Guidon - publié le 28/02/2014

Suite à sa communication (dans le cadre de la journée d'étude "Franca Rame à l'oeuvre") sur l'engagement de Franca Rame au sein du Soccorso Rosso, Guillaume Guidon répond à quelques questions.

Laetitia Dumont-Lewi - publié le 28/02/2014

Dans le cadre de la journée d'étude "Franca Rame à l'oeuvre", Laetitia Dumont-Lewi, à l'issue de son intervention, répond à une question sur les différentes éditions des oeuvres de Dario Fo par Franca Rame.

Laetitia Dumont-Lewi - publié le 28/02/2014

Dans le cadre de la journée d'étude "Franca Rame à l'oeuvre", Laetitia Dumont-Lewi revient sur le rôle d'auteur de Franca Rame, dans le sens de créatrice de textes de théâtre, mais aussi en tant que responsable de la fixation éditoriale de l'ensemble de l'œuvre de Dario Fo.

Guillaume Guidon - publié le 28/02/2014

Dans le cadre de la journée d'étude "Franca Rame à l'oeuvre", Guillaume Guidon expose un des nombreux engagements de Franca Rame, celui du Soccorso Rosso : organisme destiné à venir en aide aux militants de gauche détenus dans les prisons italiennes à partir du début des années 70. Il s’agit à la fois pour elle de dénoncer les conditions de vie des détenus que de soutenir, hors des prisons, l’engagement des militants à travers la promotion de ses propres idéaux politiques.

Christophe Mileschi - publié le 21/02/2014

Dans le cadre de la journée d'étude "Franca Rame à l'oeuvre", Christophe Mileschi nous offre une lecture d'un texte de Franca Rame en version française (trad. Valeria Tasca) : Io Ulrike grido et Accadde domani.

Jean-François Lattarico - publié le 29/11/2013

Au cours de ce cette séance du séminaire d’études italiennes ENS-Lyon3, Jean-François Lattarico analyse le statut du « dramma per musica » au Seicento à travers la production du plus illustre représentant du genre, Giovanni Francesco Busenello, le librettiste, entre autres, de l’Incoronazione di Poppea de Monteverdi. Il nous montre comment ce genre nouveau qu’est l’opéra affirme sa pleine autonomie littéraire, loin d’être un genre « soumis ». Ce genre pluridimensionnel ...

Eva Susenna - publié le 02/06/2012

Au cours de cette communication, Eva Susenna pose quelques bases qui lui semblent nécessaires à la lecture de l'œuvre dramaturgique de Dario Fo, en s'appuyant sur ses pièces, sur ses textes théoriques et sur son expérience d'homme de théâtre. L'écriture est en effet un processus complexe, pour l'attautore Dario Fo : elle est une retranscription du spectacle, et elle ne constitue pas le but ultime de l'auteur. Dans quelle mesure, alors, pouvons-nous lire ses textes sans les insérer ...

Jean-Claude Zancarini - publié le 02/06/2012

Au cours de son intervention, Jean-Claude Zancarini prend tout d'abord soin de démontrer en quoi cette pièce va au-delà de la simple dénonciation du scandale Pinelli : elle aurait davantage pour but de montrer la vraie nature de cet État qui lutte contre la classe ouvrière. Il analyse ensuite les différentes fins qui ont pu exister et leurs significations en fonction du contexte politique dans lequel elles ont été rédigées. De la révolution à la justice plus juste.

Brigitte Poitrenaud-Lamesi - publié le 02/06/2012

Au cours de cette communication, Brigitte Poitrenaud-Lamesi insiste sur le fort contraste qui semble caractériser le travail de mise en scène de Dario Fo : outrance langagière, intentions caricaturales, recours au grotesque donnant davantage de relief à la sobriété du décor des lieux et parfois de la mise en scène. Cette volonté minimaliste - caractéristique d'une période - trouve des échos dans les formes d'art contemporaines de Fo (années 60 70) - théâtre pauvre, théâtre ...

Tino Caspanello, Julie Quénehen - publié le 23/05/2012

Julie Quénehen et Tino Caspanello répondent à quelques questions sur le théâtre sicilien et l'expression dialectale.

Julie Quénehen, Tino Caspanello - publié le 22/05/2012

Julie Quénehen nous parle ici de sa traduction de 'Nta ll'aria de Tino Caspanello, des difficultés qu'elle a rencontrées et des choix de traduction que furent les siens. Nombre d'exemples montrent comment elle a tenté de rendre, en français, l'écart produit, en italien, par le choix d'une expression en langue dialectale et les "non-dits" que ce dialecte méridional porte en lui. Loin des clichés éculés de la solution des argots et des patois locaux comme expression d'un parler ...

publié le 22/05/2012

Après une brève introduction au théâtre de Tino Caspanello, la Clé des Langues vous propose des lectures d'extraits de À l'air libre ('Nta ll'aria).

Stéphanie Laporte - publié le 02/03/2012

Souvent nommés un « Mistero buffo au féminin », Tutta casa, letto e chiesa (1977) et les autres monologues pour femme (1967-1984) sont au nombre des pièces les plus traduites et les plus jouées du théâtre Fo-Rame. L'étude s'intéresse à la construction dramaturgique du monologue, à la tension qui s'y joue entre espace scénique et voix narrative, et interroge, à travers ces personnages de femmes et de mères, les ressorts d'une théâtralité du féminin, en même temps que la ...

Laetitia Dumont-Lewi - publié le 03/02/2012

Cette intervention est consacrée au pouvoir politique du comique et du rire, idée défendue, dans le champ théâtral, par Dario Fo qui voit dans le comique une force intrinsèquement subversive, voire révolutionnaire, et lui donne un pouvoir d'opposition au pouvoir ; idée expérimentée, sur le terrain politique, par Silvio Berlusconi, qui fait de sa bonne humeur l'instrument d'un consensus qui sert justement à asseoir son pouvoir, avec un rire qui s'adresse à de potentiels électeurs.

Pierre Katuszewski - publié le 30/01/2012

Au cours de sa communication, Pierre Katuszewski analyse le théâtre de Dario Fo au sein du genre théâtral. Son oeuvre tient une place particulière dans l'histoire du théâtre : il se situe à la croisée des chemins, entre les formes les plus anciennes du théâtre et le théâtre contemporain et performatif. Pierre Katuszewski pose également la question de la "lisibilité" du théâtre de Fo : comment lire Fo en dehors de l'événement spectaculaire et de son contexte?

Brigitte Poitrenaud-Lamesi, Stéphanie Laporte, Pierre Katuszewski - publié le 30/01/2012

Vidéos des communications de la journée d'étude organisée par la Société les Italianistes de l'Enseignement Supérieur qui s'est déroulée à l'Université Jean Moulin-Lyon3 le 27 janvier 2012. Les vidéos de six communications composent ce dossier : 1. Penser le théâtre avec Dario Fo / 2. Dario Fo, bête de scène, bête en scène / 3. Les choix scéniques de Dario Fo : Une esthétique minimaliste au service d'une exigence éthique / 4. Texte de théâtre : mode ...

Marie José Tramuta - publié le 02/01/2012

"La bête de scène, c'est un terme établi et récurrent pour designer le cas échéant celles ou ceux que Jean Cocteau qualifiaient de "monstres sacrés" mais aussi un acteur capable de tenir un public en haleine. Que Dario Fo soit une bête de scène nous paraît évident, "animale da palcoscenico", dans l'acception la plus banale et trivial du terme. Mais qu'il soit aussi bête en scène ou bête sur scène, ce n'est pas seulement un facile jeu de mot mais aussi une évidence"

Tino Caspanello, Cinzia Muscolino - publié le 16/12/2011

Le 14 décembre 2011, au théâtre Kantor de l'ENS de Lyon a eu lieu une représentation de Mari (prix Riccione 2003) pour clore en beauté cette session de travail sur les enjeux de la traduction au théâtre. Mari, c'est un homme et une femme face à la mer qui cherchent à se parler dans cette langue sicilienne à la fois étrangère et si intime. Une pièce a priori minimaliste de laquelle émerge une force et une émotion surprenantes.

Giorgio Carpintieri - publié le 07/07/2011

Giorgio Carpintieri, direttore del Théâtre Étoile Royale e attore di teatro presenta la lettura di un passo de L'osceno è sacro di Dario Fo. Viene messo in evidenza il valore espressivo della lingua "inventata" dallo stesso Dario Fo. Una lingua espressiva tra l'italiano e i diversi dialetti da cui scaturisce il senso...