Vous êtes ici : Accueil / Langue(s) / Traduction / L’apprentissage du lexique dans le français des affaires : imprécisions et ambiguïtés lexicales dans la pragmatique de la traduction français – espagnol/espagnol – français

L’apprentissage du lexique dans le français des affaires : imprécisions et ambiguïtés lexicales dans la pragmatique de la traduction français – espagnol/espagnol – français

Par Mercedes Eurrutia Cavero : Professeure - Université de Murcie
Publié par Christine Bini le 24/03/2010
Le lexique des affaires apparaît comme un tout extrêmement chaotique, reflet de la multiplicité du réel. Nous analyserons dans la présente étude les matériaux lexicaux dont disposent les deux systèmes linguistiques en contraste (français et espagnol) pour exprimer ce domaine spécialisé. Cette description contrastive à partir des documents authentiques mettra en évidence les concordances ainsi que les différences existantes entre ces deux langues, ce qui milite en faveur d'un apprentissage efficace du lexique.

Mercedes EURRUTIA CAVERO, Université de MurcieRésumé   Le lexique des affaires apparaît comme un tout extrêmement chaotique, reflet de la multiplicité du réel. Nous analyserons dans la présente étude les matériaux lexicaux dont disposent les deux systèmes linguistiques en contraste (français et espagnol) pour exprimer ce domaine spécialisé. Cette description contrastive à partir des documents authentiques mettra en évidence les concordances ainsi que les différences existantes entre ces deux langues, ce qui milite en faveur d'un apprentissage efficace du lexique. Des mouvements complexes interviennent sur des unités déjà attestées tant sur le plan morphologique que sur le plan sémantique mettant en jeu la relation grammaire/lexique. Les procédures sollicitées sont diverses, mais elles ne varient pas essentiellement dans le temps, contrairement à leur mise en œuvre qui se modifie et introduit des anomalies. L'apprentissage du lexique des affaires peut être envisagé dans des perspectives très diverses reposant sur des points forts coïncidents : fréquence d'emploi, systèmes de coréférence mis en œuvre... mais en tout cas, l'analyse des paradigmes désignationnels devient indispensable à l'identification du rapport existant entre signification et désignation. Et dans ses démarches, la grammaire doit faire partie intégrante de l'approche lexicale car le jeu entre grammaire et lexique est en permanence interactif.  

Pour citer cette ressource :

Mercedes Eurrutia Cavero, "L’apprentissage du lexique dans le français des affaires : imprécisions et ambiguïtés lexicales dans la pragmatique de la traduction français – espagnol/espagnol – français", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), mars 2010. Consulté le 13/11/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/espagnol/langue/traduction/l-apprentissage-du-lexique-dans-le-francais-des-affaires-imprecisions-et-ambiguites-lexicales-dans-la-pragmatique-de-la-traducti