Vous êtes ici : Accueil / Littérature / Classique et Nahda / Intertextualité et création

Intertextualité et création

Par Mohamed Bakhouch
Publié par Salam Diab Duranton le 16/10/2009
Pensionnaire à l'Institut Français du Proche Orient à Damas, Mohamed Bakhouch présente l'intertextualité en matière de poésie à travers l'exemple d'al-Akhtal.

Pour un poète, la muaradha consiste à composer un poème dans lequel il imite celui d'un autre, en utilisant le même mètre et la même rime. On considère habituellement cet exercice comme étant à la fois, un "hommage délibéré", parce que le fait de prendre une œuvre comme modèle est en soi une forme de reconnaissance de sa grande valeur, et un défi poétique et ce dans la mesure où l'auteur d'une muaradha cherche, par sa démarche même, à rivaliser avec son modèle et à le dépasser.

Nous nous proposons dans cet article de mettre à jour, d'une manière concrète et à des niveaux divers, les implications et les enjeux de cet art poétique, en étudiant un poème de Zuhayr b. Abî Sulma (m. 609) et sa muaradha composée par le poète umayyade al-Akhtal (m. 710).

Lire la suite

Pour citer cette ressource :

Mohamed Bakhouch, "Intertextualité et création", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), octobre 2009. Consulté le 20/06/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/arabe/litterature/classique-et-nahda/intertextualite-et-creation