Vous êtes ici : Accueil / Langue(s) / L'essentiel de l'anglais oral / Les voyelles monographiques accentuées

Les voyelles monographiques accentuées

Par Manuel Jobert : Professeur des Universités - Université Jean Moulin Lyon 3
Publié par Clifford Armion le 09/07/2012
Cette partie du précis d'anglais oral, consacrée à l'orthographe et à la prononciation, aborde la question des voyelles monographiques accentuées.

 Il existe quatre valeurs de base pour chacune des voyelles monographiques que l’on peut représenter dans un tableau :

  <a> <e> <i/y> <o> <u>
brève æ e ɪ ɒ ʌ
longue əʊ
modifiée par r ɑː ɜː ɜː ɔː ɜː
valeur étrangère ɑː əʊ

Valeur brève

  • < a > : cat, happy, family, sat, hatter, bat, action, attractive etc.
  • < e > : bet, elephant, met, pet, effective, perspective etc.
  • < i,y > : fit, initiative, irritating, sympathy, pig etc.
  • < o > : pot, allotment, odd, lot etc.
  • < u > : ultimate, up, puppy, cup, fluffy etc.

Valeur longue

  • < a > : fate, hatred, arcade, insane, sane etc.
  • < e > : Peter, metre, leverage, levirate etc.
  • < i,y > : pie, dye, die, fine, devine etc.
  • < o > : no, note, foe, dispose, verbose etc.
  • < u > : cute, flute, abuse, intrusive etc.

La difficulté est de savoir quand on utilise la forme brève et quand il convient d’utiliser la forme longue. De nombreuses règles existent qui permettent de prédire les différentes formes. Celles-ci dépassent toutefois le cadre de ce précis. On partira du principe que la forme de base est la forme brève. Une règle simple permet de prévoir certains cas d’allongement de la voyelle :

Le « magic <e> »

On remarque dans les exemples ci-dessus que la présence d’un <e> après la voyelle accentuée a tendance à l’allonger :

fat /ˈfæt/ → fate /ˈfeɪt/
pet /ˈpet/ → Peter /ˈpiːtə/
bit /ˈbɪt/ → bite /ˈbaɪt/
not /ˈnɒt/ → note /ˈnəʊt/
cut /ˈkʌt/ → cute /ˈkjuːt/

Cette tendance forte de l’anglais souffre toutefois quelques exceptions auxquelles il faut être sensible.

Le « sneaky <e> »

Les mots qui suivent se prononcent avec leur valeur brève malgré la présence d’un <e> final :

have /æ/
give /ɪ/
live (vb) /ɪ/ (mais adjectif live /ˈlaɪv/)
gone /ɑ/

Les « worry words »

Dans cette catégorie, il convient d’ajouter des mots en <o> dont la voyelle non seulement ne s’allonge pas mais prend une autre valeur brève : /ʌ/, qui correspond normalement à < u >. Ces mots sont source d’erreurs et d’inquiétude : on les appelle souvent les worry words :

Done Shove
None Slovenly
One Oven
Honey Govern
Money Cover
Wonder Some
Sponge Brother
Tongue Mother
Above Other
Glove Dozen
Love Come

Valeur modifiée par <r>

Cette valeur est plus simple à prévoir puisqu’il y a un <r> graphique qui suit la voyelle accentuée. On a donc :

  • < ar > : car, far, Barnaby, charming etc.
  • < er > : Bertha, nerve, pervert, assert etc.
  • < ir > : firm, stir, chirp, bird, circumspect etc.
  • < or > : absorb, more, accord, shore, abort etc.
  • < ur > : curve, further, absurd, accursed etc.

Valeur étrangère

Cette catégorie concerne moins de mots puisqu’il s’agit de la prononciation particulière de mots d’origine étrangère, en particulier de mots d’origine française, italienne ou espagnole. On aura par exemple :

  • < a > : mikado, fa, la, Versace etc.
  • < e > : Veronese, mesa etc.
  • < i > : Martini etc.
  • < o > : mafioso; Antonio etc.
  • < u > : Bantu etc.

 

Pour citer cette ressource :

Manuel Jobert, "Les voyelles monographiques accentuées", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), juillet 2012. Consulté le 18/11/2019. URL: http://cle.ens-lyon.fr/anglais/langue/lessentiel-de-langlais-oral/les-voyelles-monographiques-accentuees