Vous êtes ici : Accueil / Littérature / Littérature contemporaine / Lectures et entretiens / Hélène Cixous et Cécile Wajsbrot: "Une autobiographie allemande"

Hélène Cixous et Cécile Wajsbrot: "Une autobiographie allemande"

Par Hélène Cixous, Cécile Wajsbrot
Publié par cferna02 le 18/03/2016
La Clé des Langues a eu le plaisir de rencontrer Hélène Cixous et Cécile Wajsbrot dans le cadre de la publication, aux éditions Bourgois, de leur relation épistolaire sous le titre "Une autobiographie allemande". Ce fut l'occasion d'aborder les origines allemandes de Mme Cixous, les notions de plurilinguisme et d'errance moderne, ainsi que le rapport de ces deux auteures à l'Allemagne actuelle.

Hélène Cixous et Cécile Wajsbrot étaient les invitées de la Villa Gillet le 3 mars 2016 dans le cadre d'une soirée de présentation de leur ouvrage "Une autobiographie allemande", animée par Margot Dijkgraaf.

Une autobiographie allemande, Christian Bourgois éditeur, Paris, 2016, 112 pages.

Présentations des auteures

Hélène Cixous © Bertrand Gaudillère / item Cécile Wajsbrot © Mathieu Bourgois

Hélène Cixous est née en 1937 à Oran d'une mère allemande et d'un père né en Algérie. Après Mai 68, elle a contribué à la création de l'université de Vincennes. Elle a aussi créé le Centre d'études féminines et d'études de genre, pionnier en Europe. En 1963, elle rencontre Jacques Derrida, avec lequel elle entretient une longue amitié et partage de nombreuses activités à la fois politiques et intellectuelles. En 1969, elle participe à la fondation de la revue Poétique, avec Tzvetan Todorov et Gérard Genette. Elle a publié une œuvre très importante, composée d'une soixantaine d’ouvrages. Elle est également auteure de théâtre et ses pièces ont été mises en scène par Simone Benmussa au théâtre d'Orsay, par Daniel Mesguich au Théâtre de la Ville, et par Ariane Mnouchkine au Théâtre du Soleil. Depuis 1983, elle tient un séminaire au Collège international de philosophie.

Cécile Wajsbrot est née à Paris en 1954. Elle partage aujourd’hui son temps entre l’écriture de ses livres et son activité de traductrice, de l’anglais (notamment Les Vagues de Virginia Woolf), de l’allemand (Gert Ledig, Marcel Beyer). Depuis une dizaine d’années elle vit à Paris et Berlin. Conversations avec le maître (2007) et L'Île aux musées (2008) sont les deux premiers romans du cycle Haute Mer dont elle poursuit l’exploration avec Sentinelles (2013), puis avec son dernier roman, Totale éclipse, paru en 2014.

Vidéo de la rencontre avec Hélène Cixous et Cécile Wajsbrot

Durée: env. 25 minutes
Date: entretien du 4 mars 2016

Nous remercions l'hôtel Carlton de Lyon de nous avoir mis à disposition leurs locaux pour réaliser l'entretien et la Villa Gillet pour l'organisation de cette rencontre.

Questions posées à Hélène Cixous et à Cécile Wajsbrot:

1- Mme Cixous, Mme Wajsbrot, vous venez de publier aux éditions bourgois une relation épistolaire qui s'est tissée autour de l'Allemagne; une Allemagne extérieure, géographique et une Allemagne intérieure, intime et en partie fantasmée. Pourriez-vous nous dire toutes les deux quelle place tient l'Allemagne dans votre histoire familiale?

2- Vous souvenez-vous de votre ou de vos première(s) rencontre(s) avec la langue allemande?

3- Dans son oeuvre Aus meinem Leben und Denken, Albert Schweitzer pose la question du bilinguisme et affirme qu'il n'existe pas selon lui de bilinguisme pur. Il y a toujours une langue dominante, écrit-il, une seule dans laquelle on peut réciter la vaisselle et les outils du menuisier, une seule dans laquelle on peut rêver. Y a-t-il chez vous ce compartimentage?

4- Schweitzer encore distingue la langue française et la langue allemande en recourant à deux métaphores: la langue française l'emporte sur les chemins soignés d'un beau parc tandis que l'allemand l'emporte sur les chemins d'une forêt magnifique. Quelles seraient vos propres métaphores pour ces deux langues?

5- Mme Cixous, Mme Wajsbrot, vous maîtrisez toutes les deux plusieurs langues. Quelle influence ce plurilinguisme, ce va-et-vient entre plusieurs langues a-t-il eu sur la structure de votre pensée et sur votre style?

6- Le sociologue Hartmut Rosa parle d'une nouvelle forme de "Heimatlosigkeit" moderne, qui découle de la mondialisation, et qui donne l'illusion aux personnes d'être partout chez elles alors qu'elles ne le sont finalement nulle part. Une errance identitaire qui pourrait aboutir à une "paralysie intérieure", alors que plus aucun lieu ne nous signifierait quelque chose. Vous qui vous partagez entre plusieurs cultures, ressentez-vous ce sentiment d'errance, de déracinement?

7- Ma dernière question porte sur l'Allemagne actuelle. J'aimerais savoir ce que vous inspire cette Allemagne de "l'après-mur".

http://video.ens-lyon.fr/eduscol-cdl/2016/2016-03-03_ALL_CixousWajsbrot.mp4

 

Pour citer cette ressource :

Hélène Cixous, Cécile Wajsbrot, "Hélène Cixous et Cécile Wajsbrot: "Une autobiographie allemande"", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), mars 2016. Consulté le 16/07/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/allemand/litterature/litterature-contemporaine/entretiens/helene-cixous-et-cecile-wajsbrot-une-autobiographie-allemande-

En partenariat avec la


logovilla_1419973885459-png
Institution incontournable de la scène culturelle à Lyon, la Villa Gillet rassemble artistes, écrivains et chercheurs du monde entier pour nourrir une réflexion publique autour des questions de notre temps à l'occasion de conférences, débats, tables rondes et lectures.
villa-gillet-mars_1458308285120-jpg

Pour en savoir plus
La Villa Gillet met à disposition des internautes une fiche de présentation très détaillée d'Hélène Cixous et de Cécile Wajsbrot.
document sur Hélène Cixous
document sur Cécile Wajsbrot
Mots-Clés