Vous êtes ici : Accueil / Recherche multi-critères

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 5 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
إميل حبيبي الباقي في حيفا - Revue littéraire par Fatiha Jelloul, publié le 19/12/2023
تتناول هذه الورقة ﺧﺼﻮﺻﻴﺔ اﻟﺘﺠﺮﺑﺔ اﻟﺮواﺋﻴﺔ للأديب الفلسطيني إميل حبيبي الذي يُعتبر من أبرز الروائيين الفلسطينيين والعرب بحيث مثل تيارا أساسيا في الرواية العربية المعاصرة، وأسس رؤية روائية حديثة من خلال تهجين الشكل الروائي الأوروبي بعناصر سردية مستثمرة الموروث الثقافي العربي. شكل إميل حبيبي حالة نضالية من أجل وطنه فلسطين من خلال كتاباته كمخزون ثقافي يقاوم الاندثار ويحافظ على هوية وطنه الذي تشبث بالبقاء فيه، فقال : " وأنا أحلم أن من يريد أن يراجع حيفا، أو عكا، أو حتى يافا، قبل عام 1948، يستطيع أن يعتمد على كتاباتي. مرة أخرى أقول لكم: هذا أستطيعه أنا بفضل أنني بقيت، وبعد عمر طويل تركت من ورائي وصية أن يكتب على قبري فقط جملة واحدة: "باق في حيفا"، وأن أدفن في حيفا."
article.png
La Déclaration d’indépendance de Palestine de Mahmoud Darwich et sa traduction par Elias Sanbar. Du souffle poétique à la raison diplomatique par Sylvie Chraibi, publié le 23/03/2022
La Déclaration d’indépendance de l'Etat de Palestine a été rédigée en langue arabe le 15 novembre 1988 à Alger par le grand poète palestinien Mahmoud Darwich, à la demande de Yasser Arafat qui était alors chef de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) (Avnery 2008 : 162). Dans la foulée de la proclamation de la Déclaration, le texte fut traduit en français par Elias Sanbar, écrivain franco-palestinien et diplomate, traducteur de nombreux recueils de Mahmoud Darwich, et en anglais par Edward Saïd, professeur de littérature comparée palestino-américain à l’université Columbia (États-Unis). Dans une perspective d’analyse de discours, mise au service d’une étude traductologique comparative arabe-français, cet article tente de mettre en lumière les différentes stratégies linguistiques et littéraires adoptées par chacun des deux auteurs-traducteurs pour marquer la portée idéologique du texte. À un niveau proprement traductologique, nous avons voulu montrer en quoi les textes produits, empreints des « visions du monde » personnelles des deux intellectuels engagés, laissent toutefois entendre une « polyphonie harmonique », résultant d’une conviction globale partagée.
article.png
Karakoz et 'Iwâz : le théâtre des marionnettes par Chadi Hallaq, publié le 16/11/2009
Tout comme le Liban, la Jordanie ou la Palestine, la Syrie a connu une grande tradition de théâtre de marionnettes, venu de Turquie et connu sous le terme de Théâtre d'ombres ou Masrah al- khayâl. Ses deux célèbres personnages Karakoz et 'Iwâz ont bercé l'imagination des générations entières. Mais cette tradition qui a perduré près de 300 ans a fini par disparaître au début du XXème siècle.
type-video.png
Youakim Moubarak : un visionnaire du dialogue monothéiste: La structure d'une pensée totalement investie dans l'ouverture à l'autre par Georges Corm , publié le 05/03/2009
Yoakim Moubarac (1924-1995), prêtre maronite, éminent islamologue, auteur d'une œuvre abondante et riche de diverses significations, est aujourd'hui tombé dans l'oubli. Décédé en 1995, cet homme a été pourtant une cheville ouvrière du dialogue islamo-chrétien, un pacificateur de la scène libanaise durant les années sombres de violence, un défenseur inlassable des droits des Palestiniens. Ce fut une personnalité à la pensée élégante et humaniste, qui unissait harmonieusement, dans ses écrits, la théologie, l'histoire politique et religieuse, les principes d'éthique et de morale humaniste les plus élevés.
article.png
Manières de table dans l'empire ottoman à l'orée du XVIIIe siècle par Henri Duranton, publié le 08/09/2008
Extraits du voyage du Sieur Paul Lucas dans le Levant. Paul Lucas est d'abord un commerçant, faisant trafic de pierres précieuses. Pour les besoins de son activité professionnelle il sillonne l'empire ottoman de Constantinople à Tunis, du Caire à Jérusalem, parcourant à maintes reprises la Turquie, l'Asie mineure, l'Egypte, la Palestine, l'actuel Maghreb, sans compter toutes les îles de la Méditerranée, et, à l'occasion, la Perse et l'Arménie.
article.png