Vous êtes ici : Accueil / par_theme

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 22 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Femmes, amour et mariage dans «La señorita malcriada» et «La mojigata» par Sylvie Imparato-Prieur, publié le 13/04/2017
Conférence sur le thème de la femme et de l'amour dans 2 pièces de théâtre espagnoles du XVIIIème siècle.
type-video.png conference.png
Malentendido de Andrés Neuman par Andrés Neuman, publié le 15/06/2015
Texte inédit publié dans le cadre des Assises Internationales du Roman organisées par la Villa Gillet. Texte sur la traduction.
article.png
Angélica Liddell : Le Cycle des résurrections par Marie Du Crest, publié le 12/12/2014
Présentation d'une trilogie d'Angélica Liddell.
article.png
Angélica Liddell : You are my destiny par Marie Du Crest, publié le 11/12/2014
Présentation de la pièce d'Angélica Liddell, adaptation contemporaine du Viol de Lucrèce.
article.png
La Lumière est plus ancienne que l’amour par Christine Bini, publié le 02/10/2012
Cette page propose une chronique critique du roman "La Lumière est plus ancienne que l’amour" de l'écrivain espagnol Ricardo Menéndez Salmón.
monographie.png
El río de la nostalgia de Gabriel García Márquez par Lina Villate-Torres, publié le 07/09/2018
Dans cet article, on examine la manière dont Gabriel García Márquez utilise ses souvenirs dans son roman El amor en los tiempos del cólera pour sensibiliser le lectorat à ses préoccupations environnementales. Le fleuve Magdalena appartient à l’univers romanesque du romancier à partir des années quatre-vingts. La récurrence des mêmes images tirées du vécu du romancier colombien contribuent à éveiller de la nostalgie envers un passé idyllique où l’exubérance du paysage se confond avec une histoire d’amour aussi enchevêtrée que celle de Florentino Ariza et Fermina Daza.
article.png
Sepia par Nicolas Brachet, publié le 04/05/2012
Sepia est une BD de Nicolas Brachet et Alexis Segarra traduite en espagnol par Carlos Benguigui. Découvrez le voyage sous-marin de Masahiro Mori, calligraphe à la recherche de l’encre parfaite. A l’heure où l’écrit est souvent dissocié de son scripteur et de son support original par les rebonds d’internet, le coup de crayon d'Alexis Segarra nous laisse entrevoir l’amour du papier et de l’encre, l’écriture comme forme artistique. De très belles planches qui sont accessibles en italien, espagnol, allemand et arabe sur La Clé des langues...
type-image.png telechargement.png article.png
La théorisation des genres dans le Moyen Âge hispanique par Marine Ansquer, Camille Back, Arturo Sanchez Mercadé, publié le 06/12/2016
Le 4 novembre 2015 a eu lieu à l’ENS de Lyon le quatrième volet de Theorica, le programme de recherche international concernant la construction du discours théorique au Moyen Âge dans la péninsule Ibérique, qui a débuté en 2012 autour d’un questionnement sur l’histoire et la notion d’auteur. Après un deuxième volet consacré à la question de la noblesse et du lignage, et d’un troisième volet s’intéressant à la conception de l’amour au Moyen Âge, on en arrive à cette quatrième rencontre, qui cherche à interroger la pensée du genre. Pour ce faire, Carlos Heusch (ENS de Lyon, UMR 5648 CIHAM) et Christine Détrez (ENS de Lyon, UMR 5283 – Centre Max Weber) ont accueilli cinq autres participants au cours de deux journées d’études. Cécile Codet (UMR 5648 – CIHAM) est intervenue autour des rapports entre genre et parentalité, avant de laisser la parole à Rebeca Sanmartín Bastida (Universidad Complutense de Madrid) qui a interrogé la performativité du genre dans les catégories de sainte, visionnaire et béate du XVe au XVIe siècle.
article.png
El mayor afrodisíaco de Rosa Montero par Rosa Montero, publié le 15/02/2019
Texte inédit écrit dans le cadre des Assises Internationales du Roman organisées à Lyon par la Villa Gillet en mai 2018. L'auteure traite de la passion amoureuse.
article.png
Entrevista a Rosa Montero par Rosa Montero, Emma Chenna, Pomme Gérard, publié le 15/02/2019
Interview de l'écrivaine espagnole Rosa Montero à l'occasion de la parution en langue française de son dernier roman qui aborde la relation amoureuse et la passion.
article.png
Gabriel García Márquez - Diatriba contra un hombre sentado par Edna Cordoba, publié le 29/05/2014
Présentation de la seule pièce de théâtre écrite par García Márquez qui évoque les difficultés et les rancoeurs d'un couple marié depuis 25 ans.
article.png
Quelle langue enseigner en classe d’alphabétisation ? par Rosine Schautz, publié le 12/08/2012
Enseigner une langue étrangère à un étranger dans un pays étranger exige une certaine disponibilité intellectuelle tant du côté de l’enseignant que de l’apprenant car il s’agit pour l’un d’accepter de se décaler de sa pratique et pour l’autre d’accepter d’oublier une part de son histoire et de son identité. L’enseignant devient ainsi une sorte de passeur, d’accompagnateur de traversée au moment où l’apprenant apprend à être quelqu’un d’autre. Ainsi, apprendre ou enseigner une langue étrangère devient surtout apprendre et enseigner des langues étrangères. Apprendre à être étranger. Teaching a foreign language to a foreigner in a foreign country demands an amount of intellectual open-mindedness on the part of both the teacher and the learner, as it requires from the former to shift away from his own practice, and from the latter to forget fragments of his personal history and identity. Thus the teacher becomes a kind of ferryman helping the learner across to becoming somebody else. Learning or teaching a foreign language then becomes like learning and teaching many foreign languages. Learning to be foreign.
article.png
El ruido de las cosas al caer par Caroline Bojarski, publié le 06/06/2012
Présentation du roman El ruido de las cosas al caer de Juan Gabriel Vásquez.
article.png
Le Chien du jardinier par Christine Bini, publié le 18/12/2011
Présentation de la pièce de théâtre de Lope de Vega intitulée Le chien du jardinier. Il s'agit d'une pièce en vers du Siècle d'Or.
article.png
Como agua para chocolate par Anne-Marie Molin, publié le 19/10/2011
Fiche de lecture du roman Como agua para chocolate, de l'écrivain mexicaine Laura Esquivel.
article.png
Le Correcteur par Chrsitine Bini, publié le 03/04/2011
Le Correcteur, troisième volet d'une trilogie sur l'horreur du monde contemporain, est un texte court et dense ayant pour toile de fond les attentats survenus à Madrid le 11 mars 2004. Vladimir, le narrateur, est en train de corriger les épreuves des Démons de Dostoïevski lorsqu'il apprend la nouvelle. On se souvient sans doute que ces attentats, commis par un groupuscule se réclamant d'Al-Qaïda, ont été immédiatement imputés à l'E.T.A. par le gouvernement Aznar. Ricardo Menéndez Salmón, écrivain, éditeur, et critique littéraire, s'empare de ce mensonge pour tramer un récit sur la littérature, la paranoïa et l'absurdité. Et sur l'amour.
article.png
Fabián Casas - El salmón par Julia Azaretto, publié le 10/05/2010
El salmón est un recueil à structure cyclique (à l'instar du voyage entrepris par le saumon, lors de la période de reproduction, vers la source où il est né) où l'écriture poétique telle que l'on peut l'entendre parfois décrite : « usage peu ou prou maniéré du langage », n'existe que comme l'ombre de ce qu'il faut anéantir. Dans un registre langagier simple, cet ouvrage revisite les thèmes universels de la poésie : la mort, l'amour, l'autre, la famille, l'amitié, toujours dans un style débraillé, qui revendique le parler populaire ou les tournures langagières de l'homme de la rue...
article.png
Julián Ríos à la Fête du Livre de Bron – 6 mars 2010 par Elodie Bouchiche, Christine Bini, publié le 07/03/2010
À Bron (Rhône), Julián Ríos a répondu aux questions du journaliste littéraire Pascal Jourdana, devant un public de lecteurs venu découvrir cet auteur espagnol vivant à Paris et amoureux de Londres. Dans un entretien au Nouvel Observateur il précise : « La France et l'Angleterre forment un pays idéal. Il y a des bonnes choses de chaque côté. J'aime aussi voir ce qui se passe dans mon pays avec un peu de recul, c'est pourquoi vivre en France me convient ».
article.png
Día de muertos par Jean-Claude Carrière, publié le 27/11/2009
Extrait du "Dictionnaire amoureux du Mexique" de Jean-Claude Carrière : article "Día de muertos".
article.png
Dictionnaire amoureux du Mexique par Jean-Claude Carrière, ENS Lyon La Clé des Langues, publié le 27/11/2009
Présentation du "Dictionnaire amoureux du Mexique" de Jean-Claude Carrière.
article.png
El deseo desata una separación monstruosa, de Alberto Ruy Sánchez par Clémence Oriol, publié le 05/05/2009
Article sur la nouvelle El deseo desata una separación monstruosa, de Alberto Ruy Sánchez, écrivain mexicain.
article.png
Une lecture du Livre du froid de Antonio Gamoneda par Geneviève Vidal, publié le 30/11/2007
Livre du froid (Libro del frío) égrène de courts poèmes en prose répartis en six sections (Géorgiques, le gardien de la neige, Encore, Pavane impure, Samedi, la 6è sans titre avec un seul poème). Avec une langue dépouillée, chargée d'un fort pouvoir d'évocation, l'ouvrage nous entraîne dans un univers de haute densité poétique, fait d'images, de sensations, de souvenirs, d'obsessions, de visions. Les textes sont écrits principalement à la 3è personne, -un « il » sans autre précision-, avec une incursion du « je » et du « tu » en 3ème partie, alors il s'agit d'amour.
article.png