Vous êtes ici : Accueil / Arts / Théâtre / Giovan Francesco Busenello. Un théâtre de la rhétorique

Giovan Francesco Busenello. Un théâtre de la rhétorique

Par Jean-François Lattarico
Publié par Damien Prévost le 29/11/2013
Au cours de ce cette séance du séminaire d’études italiennes ENS-Lyon3, Jean-François Lattarico (Professeur des Universités, Université Jean Moulin-Lyon3) analyse le statut du « dramma per musica » au Seicento à travers la production du plus illustre représentant du genre, Giovanni Francesco Busenello, le librettiste, entre autres, de l’Incoronazione di Poppea de Monteverdi. Il nous montre comment ce genre nouveau qu’est l’opéra affirme sa pleine autonomie littéraire, loin d’être un genre « soumis ». Ce genre pluridimensionnel synthétise ainsi les nouvelles formes récemment apparues comme le roman ou d’autres, plus anciennes, comme le théâtre ou la poésie tout en proposant la parole à travers le paradigme rhétorique comme élément central et fédérateur.
Pour citer cette ressource :

Jean-François Lattarico, "Giovan Francesco Busenello. Un théâtre de la rhétorique", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), novembre 2013. Consulté le 21/05/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/italien/arts/theatre/giovan-francesco-busenello-un-theatre-de-la-rhetorique