Vous êtes ici : Accueil / Arts / Bande dessinée / Généalogie de la bande dessinée: Wilhelm Busch

Généalogie de la bande dessinée: Wilhelm Busch

Par Ingeborg Rabenstein : PU - Université Lyon 1 Claude Bernard
Publié par Cécilia Fernandez le 05/12/2017
La Clé des Langues a eu le plaisir de filmer une soirée de conférences sur le thème de la généalogie de la bande dessinée organisée le 31 mars 2016 à l'Institut Goethe de Lyon. Quatre artistes précurseurs de la bande dessinée ont été présentés à cette occasion: Rodolphe Töpffer, Christophe, Wilhelm Busch et e. o. plauen. Dans la vidéo ci-dessous, Ingeborg Rabenstein, professeur à l'Université Claude Bernard Lyon 1, présente Wilhelm Busch (1832-1908), le père de la bande dessinée allemande et inventeur des aventures des deux célèbres garnements Max et Moritz.

 

Wilhelm Busch

 

Résumé de la conférence

Wilhelm Busch (1832-1908)

I. Eléments biographiques
-Naissance à Wiedensahl, premier de sept enfants, mère épicière et père commerçant.
-1848 fréquente l'Ecole Polytechnique de Hanovre. Il est censé devenir ingénieur.
-Après un an passé aux Beaux-Arts de Düsseldorf, il part pour Anvers où il découvre les peintres flamands. Intérêt pour la représentation du quotidien.
-Influence de Carl Spitzweg
-1854 départ pour Munich. Il commence les premières caricatures et collabore au journal satirique Die fliegenden Blätter.
-1865 Publication de Max und Moritz.
-1868 départ pour Francfort; 1875 retour dans son village natal
-en 1908, il termine sa vie auprès de son neveu pasteur à Mechtshausen.


II. Wilhelm Busch, un artiste prolifique
-peintre, poète, caricaturiste, auteur de pièces de théâtre, dessinateur
-considéré comme le père de la bande dessinée moderne
-éléments autobiographiques dans ses oeuvres


III. Max und Moritz
-caractère indissociable du texte et des images
-histoires considérées pour les enfants alors que ce sont aussi des messages clairs adressés aux adultes
-critique de l'éducation violente


IV. Elargissement de perspective
-à partir de son séjour à Francfort, il passe de l'univers de son village au théâtre du monde
-satire politique et religieuse
-Max und Moritz, un succès encombrant

 

 

Pour citer cette ressource :

Ingeborg Rabenstein, "Généalogie de la bande dessinée: Wilhelm Busch", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), décembre 2017. Consulté le 17/02/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/allemand/arts/bande-dessinee/genealogie-de-la-bande-dessinee-wilhelm-busch