Vous êtes ici : Accueil / Civilisation et société / Maghreb

Maghreb

Jim House - publié le 06/06/2016

Dans cette intervention, Jim House nous propose une histoire comparative de deux bidonvilles centraux : Mahieddine à Alger, et Carrières centrales à Casablanca. Il Interroge le processus de visibilisation ou d’invisibilisation de ces deux quartiers, de leur patrimonialisation ou non, nous plongeant ainsi dans leur l’histoire sociale avant et après l’indépendance. Il nous montre aussi à travers cette étude des bidonvilles comment le colonialisme et l’anti colonialisme se sont ...

Augustin Jomier - publié le 08/04/2016

Dans cette intervention, Augustin Jomier présente l’objet de sa thèse en histoire. Suivant dans sa présentation son itinéraire de recherche, il nous expliquera l’évolution de sa problématique, les démarches suivies et les résultats auxquels il a abouti. Nous montrant de la sorte, comment les oulémas ibadites se sont inscrits dans un mouvement réformiste dépassant de loin leur contexte, pour intégrer une sphère pan-arabique, voir pan-islamique.

Daniel Rivet - publié le 07/01/2016

A l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage ((Le général Edouard Méric, un acteur incompris de la décolonisation)), éd. Bouchène, D. Rivet a été invité à inaugurer la session 2015- 2016 du séminaire "Écrire les Modernités arabes" de l’ENS-Lyon.

Imed Melliti - publié le 28/02/2014

Dans le cadre du séminaire "Ecrire les modernités arabes" qui se tient à l'ENS de Lyon, Imed Melliti a abordé la question de l’emploi des jeunes en Tunisie.

Boulaabi Ridha - publié le 31/01/2014

"((La li-l Hogra))", Non à l’exclusion sociale. Telle était la revendication première qui a mobilisé l’arrière pays tunisien dès décembre 2011. Une revendication qui s’est transformée très vite en révolution répétant d’une seule et même voix « Dégage ! », jusqu’au 14 janvier. Si ces deux mois de répression ont suscité une mobilisation générale et progressive de toutes les couches sociales, ils ont surtout révélé la présence et la force de frappe d’une Tunisie ...

Fethi Benslama - publié le 05/01/2014

Le soulèvement tunisien est un évènement au sens radical du terme. Il fut imprévu et a ouvert à l’imprévisible. Alors que l’horizon du monde arabe paraissait fermé, il a déclenché la possibilité d’un devenir qui a échappé au calcul et à l’anticipation.

Kmar Bendana - publié le 05/01/2014

Dans son intervention, Kmar Bendana se pose en tant qu'historienne face à la révolution et s'interroge : comment la discipline historique peut-elle parler de l'imprévu ?

Jamaâ Baïda - publié le 04/12/2013

Intervention de Jamaâ Baïda faite le 4 octobre dans le cadre du séminaire interdisciplinaire "Ecrire les modernités arabes" de l'ENS de Lyon.

Gilbert Meynier, André Nouschi - publié le 07/07/2013

Interventions de Gilbert Meynier et André Nouschi dans le cadre du séminaire "Ecrire les modernités arabes".

Laura Abou Haidar - publié le 23/10/2012

Après une expérience de quatre années en tant qu'attachée à la coopération pour la francophonie au Maroc, Laura Abou Haidar nous apporte son témoignage sur le système éducatif marocain en pleine mutation ainsi que la place qu'il donne à la langue française.

Mohamed Chérif Ferjani - publié le 07/09/2012

L’évolution du paysage politique tunisien depuis le soulèvement qui a commencé le 17 décembre 2010 et qui a mis fin au règne de Ben Ali s’inscrit dans un processus qui est loin d’être stabilisé. Beaucoup de partis qui existaient avant la révolution ont disparu. Au lendemain du 14 janvier 2011, on a assisté à une explosion du champ politique : en quelques semaines, le nombre des partis a dépassé la centaine. Depuis les élections du mois d’octobre 2011, nous assistons à une ...

Hamit Bozarslan - publié le 26/03/2012

Hamit Bozarslan porte un regard macro à partir des soulèvements en Tunisie et en Egypte pour essayer de voir la spécificité syrienne à la lumière de l'historicité de l'état. Il analyse aussi l'impact de l'effet "domino" des événements tunisiens et égyptiens sur les autres sociétés et pays arabes.

Gilbert Meynier - publié le 28/05/2008

Militant et cadre brillant du FLN algérien de 1955 à 1962, Mohammed Harbi est également le plus considérable des historiens du nationalisme algérien et du FLN, une figure-clé de l'historiographie contemporaine et un militant inlassable des libertés, ici et là.

Cyril Aillet - publié le 20/05/2007

Quelques repères concernant la place de la minorité chrétienne dans l'histoire d'al-Andalus (VIIIe-XIIe siècle).

Gilbert Meynier - publié le 16/05/2007

Toute société fait son histoire. Mais l'histoire de toute société pèse sur les conditions de vie de celle-ci, sur ses manières de penser et de ressentir le monde, sur sa culture et son idéologie. L'Algérie n'échappe pas à la règle commune qui vaut pour l'ensemble des sociétés humaines. L'histoire est un enjeu politique qui intéresse au premier chef la construction nationale, la conscience d'identité et la formation des mythes nationaux, c'est à dire la reconstruction des ...