Vous êtes ici : Accueil / Civilisation et société / Histoire de la pensée / Théologie / Récit de guerre. Une étude comparative des récits de Badr et Uḥud par Ibn Hišām et al-Wāqidī

Récit de guerre. Une étude comparative des récits de Badr et Uḥud par Ibn Hišām et al-Wāqidī

Par Yousef Taharraoui
Publié par Narimane Abd Alrahman le 03/07/2016
La bataille de Badr a fait l’objet, dès les débuts de l’historiographie musulmane, de trois récits importants : Ibn Isḥāq (m. 150/767), Wāqidī (m. 207/823) et Ibn Sa ‘d (m. 230/845). Cette communication traite succinctement, dans la version la plus riche, à savoir celle de Wāqidī, des points suivants : les grandes articulations du récit, ses éléments constitutifs, les rêves prémonitoires, le commandement militaire et quelques scènes de batailles. Cette étude d’un récit de guerre, parmi d’autres du même auteur, contribue à l’étude des débuts de l’historiographie musulmane tout en inscrivant celle-ci dans une perspective littéraire.

Yousef Taharraoui
Agrégé d’arabe, Doctorant à l’Inalco

 

http://video.ens-lyon.fr/eduscol-cdl/2016/ARA_2016_ytaharraoui.mp4


– La bataille de Badr (17 ramadan 2 h., 13 mars 624 apr. J-C) est la première grande victoire militaire dans l’histoire de l’Islam. Le prophète Muḥammad, installé à Médine, entreprend de ruiner le commerce caravanier des Mecquois. Au mois de ramadan de l’an 2 de l’hégire, il apprend qu’une importante caravane mecquoise a quitté la Syrie et doit passer près du lieu-dit Badr ; il lève une troupe composée d’un peu plus de 310 hommes (un tiers des Muhājirūn et deux tiers des Anṣār) et quitte Médine dans le dessein de s’en emparer. Sur ces entrefaites, Abū Sufyān, le chef de la caravane, instruit du projet du Prophète, envoie un messager à la Mecque réclamer du secours. Bientôt, une troupe mecquoise, mise sur pied en toute hâte, marche sur Médine. Abū Sufyān parvient à échapper au danger musulman ; mais Abū Jahl, ennemi implacable de Muḥammad, entend faire à tout prix une démonstration de force à Badr. Après moult péripéties, les deux troupes se rencontrent à Badr. Les Musulmans, malgré leur infériorité numériques, emportent la bataille.

 

 

 

Pour citer cette ressource :

Yousef Taharraoui, " Récit de guerre. Une étude comparative des récits de Badr et Uḥud par Ibn Hišām et al-Wāqidī", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), juillet 2016. Consulté le 20/04/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/arabe/civilisation/histoire-de-la-pensee/theologie/recit-de-guerre-une-etude-comparative-des-recits-de-badr

Erreur
Une erreur est survenue lors de la mise en place du portlet.