Vous êtes ici : Accueil / Histoire et société / Histoire / Le couple franco-allemand et l'Europe / RER 2021 : Trente ans après. Un bilan pour quel avenir?

RER 2021 : Trente ans après. Un bilan pour quel avenir?

Par Béatrice Poulain, Giovanni Stranieri : Professeur de langue et culture italiennes - Classes préparatoires aux grandes écoles, lycée Claude Fauriel, Saint-Étienne
Publié par Cécilia Fernandez le 29/09/2023

Activer le mode zen

Le 10 et le 11 décembre 2021 ont eu lieu au lycée Claude Fauriel les premières « Rencontres européennes régionales de Saint-Étienne ». Cette édition a été consacrée à la réunification de l’Allemagne et à ses conséquences sur les équilibres européens, à l’Ouest comme à l’Est.

Le projet des RER

Le 10 et le 11 décembre 2021 ont eu lieu au lycée Claude Fauriel les premières « Rencontres européennes régionales de Saint-Étienne », un événement destiné à être organisé tous les deux ans, autour d’un enjeu envisagé à l’échelle européenne. À l’origine de cette initiative se trouvent des enseignants en CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) désireux de mettre en place un forum de réflexion et d’orientation sur les grands enjeux du monde contemporain. L’approche est multidisciplinaire, diachronique et prospective. Afin d’assurer la continuité et la solidité du projet, le lycée a établi un partenariat avec l’Urale – Union régionale des acteurs locaux de l’Europe – qui apporte son expertise dans la recherche de financements, facilite les contacts avec les institutions locales, nationales et européennes, gère les aspects organisationnels.

Cette édition a été consacrée à la réunification de l’Allemagne et à ses conséquences sur les équilibres européens, à l’Ouest comme à l’Est. En effet, elle devait se tenir à l’automne 2020, à l’occasion du trentième anniversaire de la réunification, mais elle a dû être reportée à deux reprises du fait de la pandémie. Ainsi cet anniversaire a-t-il été célébré avec un an de retard et pourtant à un moment crucial, quelques jours après l’entrée en fonction du nouveau gouvernement allemand, au cours de la campagne présidentielle française et trente ans après la chute de l’URSS, le 25 décembre 1991.

La question posée était complexe puisqu’il s’agissait d’analyser les réalités de la vie dans les deux Allemagnes avant 1990, les conditions et les conséquences de la réunification sur les Allemands, la nouvelle position et le poids accru de l’Allemagne au sein du tandem franco-allemand, de l’UE et dans ses relations avec les pays de l’ancien pacte de Varsovie et notamment de l’URSS finissante, puis de la Russie. Pour y répondre, ces Rencontres ont réuni des universitaires spécialistes d’histoire culturelle et sociale, géopolitique, économie ainsi que deux intervenantes qui ont vécu la réunification de l’intérieur. L’une d’entre elles, d’origine est-allemande, enseigne aujourd’hui en France tandis que l’autre, d’origine ouest-allemande, s’est établie à Saint-Étienne, devenant dessinatrice de BD.

Le public présent – 140 étudiants et une quarantaine de personnes extérieures – a pu apprendre et débattre, en premier lieu, autour de nuances substantielles apportées au récit communément admis de la vie sociale dans l’ancienne RDA, entièrement dominé par la vision de la faillite du totalitarisme soviétique et de l’économie planifiée. En deuxième lieu, les intervenants ont remis en question les conditions d’une réunification qui a été menée comme un élargissement pur et simple de l’ex-RFA. Les relations franco-allemandes ont fait l’objet d’éclairages historiques à partir de 1940, en passant par les choix gaulliens pour arriver au rôle de la France au moment de la réunification. Enfin, à l’échelle européenne, nous avons vu à quel point la réunification a pesé sur l’accélération de l’intégration au sein de l’UE et sur la position que l’Allemagne occupe désormais au cœur du continent, avec ses atouts industriels, technologiques et monétaires.

Giovanni Stranieri

video_teaser1

 

 

Récits de personnes socialisées en RDA et concurrence Est / Ouest des mémoires (Elisa Goudin-Steinmann)

video_chapitree1

video_chapitree1  
Présentation de l'intervenante 0:00
Présentation de l'ouvrage "la RDA après la RDA" et méthodologie de travail 1:04
Les trois générations de citoyens de RDA 2:48
Une histoire "par en bas" (Howard Zinn) 7:21
Dévalorisation globale de la RDA après la Chute du mur 9:25
Le terme problématique d'"Allemand de l'Est" 13:45
Injustice de la formulation "Effondrement de la RDA" 17:08
La concurrence des mémoires 22:34
Conclusion 29:17

Questions

  • La recherche des personnes interviewées
30:39
  • Les politiques de déconstruction du communisme ont-elles créé une sorte de village Potemkine du communisme et de la nostalgie? Rapport avec la Perestroïka?
32:12
  • Participation des mouvements alternatifs lors des manifestations telles que le 4 novembre 89? Le Berlin alternatif est-il une survivance de l'émancipation de 1989?
34:08
  • 30 ans après, y a-t-il des associations pour la reconstruction de la mémoire politique des citoyens de RDA?
37:15
  • La question de l'avortement
40:16

 

Pour citer cette ressource :

Béatrice Poulain, Giovanni Stranieri, "RER 2021 : Trente ans après. Un bilan pour quel avenir?", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), septembre 2023. Consulté le 22/05/2024. URL: https://cle.ens-lyon.fr/allemand/civilisation/histoire/le-couple-franco-allemand-et-leurope/rer-2021-trente-ans-apres-un-bilan-pour-quel-avenir