Accès par volet
Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

  • icone-facebook

Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / A trier / Les langues et leurs usages comme facteur de discrimination

Les langues et leurs usages comme facteur de discrimination

Par Cyril Trimaille : Maître de conférences - Université Grenoble Alpes (Lidilem)
Publié par Marion Coste le 21/03/2017

La société française contemporaine a été fondée et continue d'être définie et pensée comme un espace de promotion et de réalisation de l'égalité entre citoyens et citoyennes : dans ce cadre social et juridique, il semble aller de soi que les discriminations sont illégitimes et illégales, comme l'atteste l'existence d'une institution telle que le Défenseur des droits qui a remplacé la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité.

Pourtant, il est un domaine au sein duquel le principe fondamental d'égalité se trouve quotidiennement mis à mal : celui des langues et de leurs usages, où ont cours des discriminations que Philippe Blanchet (2016) a proposé de regrouper sous le vocable de glottophobie. En effet, comme la plupart des attributs ou des pratiques sociales, les langues et les façons de parler sont l'objet d'images, de préjugés et de stéréotypes qui donnent souvent lieu à des discriminations dont les formes peuvent être frontales ou au contraire plus insidieuses.
Au cours de cette présentation, différentes formes et manifestations de discriminations langagières seront identifiées, et l'on s'interrogera sur les ressorts (sociaux et idéologiques) de ces discriminations, ainsi que sur les conséquences qu'elles peuvent revêtir dans différents domaines tels que l'éducation ou l'accès à certains emplois.

 
Télécharger le diaporama de la conférence

Plan de la conférence

Introduction
– - Je discrimine, tu discrimines, il discrimine, nous discriminons,...
– - On entend ce que l'on voit/pense : influence perceptive des stéréotypes
– - Discriminations linguistiques : de lointains échos
Deux sens du mot "discrimination"
– - Discriminer : définition dans le Code Pénal (Article 225-1)
– - Pas de discrimination linguistique au plan légal en France
Un mot pour dire les discriminations linguistiques : la glottophobie
– - Que permet la création de ce terme ?
– - Déplacer la frontière de l'inacceptable
Sociolinguistique : objet et démarches
Discriminations linguistiques et langagières ici et aujourd'hui
– - Multiples formes de la glottophobie
– - Exemples de discriminations linguistiques
– - A propos de la candidature d'Eva Joly à la présidentielle en 2012
– - Des moqueries ordinaires...
– - Nicolas, conservateur du patrimoine, originaire de Perpignan
– - L'idéologie monolingue en action : le rôle de l'école, de la non transmission d'une – langue familiale
– - Quand une prononciation change l'identité d'un élève
– - Recherche de T. Nikolić-Babić sur les différents traitements entre enseignants natifs – et non natifs de FLE (2016)
Idéologies langagières
Conclusion
 

[titre;Autres articles du même auteur]
Retrouvez les articles de Cyril Trimaille sur le site Cairn.info.
cairn-info_1487082246602-png
Pour citer cette ressource :

Cyril Trimaille, "Les langues et leurs usages comme facteur de discrimination", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), mars 2017. Consulté le 24/10/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/plurilangues/a-trier/les-langues-et-leurs-usages-comme-facteur-de-discrimination