Vous êtes ici : Accueil / Littérature / Littérature latino-américaine / Les classiques de la littérature latino-américaine / Jouer à la Marelle de Cortázar avec le pli deleuzien

Jouer à la Marelle de Cortázar avec le pli deleuzien

Par Fernanda Salomão Vilar : Lectrice - ENS de Lyon
Publié par Christine Bini le 20/03/2011
Les caractéristiques qu'on trouve dans la structure narrative de Marelle tels que le jeu, le labyrinthe, l'infini, les réalités simultanées, les doubles, le mouvement, le fragmentaire et le pli nous permettent de proposer une nouvelle lecture de cette œuvre de Cortázar.
Résumé

Les caractéristiques qu'on trouve dans la structure narrative de Marelle tels que le jeu, le labyrinthe, l'infini, les réalités simultanées, les doubles, le mouvement, le fragmentaire et le pli nous permettent de proposer une nouvelle lecture de cette œuvre de Cortázar. En effet, nous pouvons lire Marelle comme une œuvre baroque par les problèmes qu'elle pose, de ses personnages à sa structure. Les caractéristiques qui nous autorisent cette nouvelle lecture proviennent en réalité de l'histoire des transformations du concept de « baroque » dans l'histoire des arts plastiques. À la suite de Deleuze, nous voudrions étendre cette catégorie au delà de son champ, car elle permet d'ajouter à la lecture de Cortázar le concept du pli. Le pli est un concept actif, une fonction opératoire qui tient davantage d'une sensibilité que d'un moment historique. Il nous permettra de définir l'œuvre comme un tissu. Les plis que recèle ce « tissu » nous semblent être les caractéristiques baroques présentes dans Marelle.

Mots clés
BAROQUE - JULIO CORTÁZAR - MARELLE - DELEUZE - PLI

Abstract

Some characteristics of Hopscotch's narratives, such as game, labyrinth, the infinite, silmultaneous realities, doubles, movement, fragment and the pli (fold), allow a new reading of the work of Cortázar. Indeed, we read Hopscotch as baroque by the problems generated by its characters and by its structural plan. The characteristics that allow us this new reading came from the history of changes in the concept of "baroque" in the history of arts. In response to Deleuze, we would like to extend the category beyond its scope because it can add to the reading of Cortázar the concept of the fold, which will operate as the main baroque feature in Hopscotch's work. The fold is an active concept, an operational function which represents a sensibility rather than a historic moment. In fact, the fold will enable us to define the romance as a textile. Each fold that this textile is able to do will be equivalent to the characteristics baroques that Hopscotch possess.

Key words
BAROQUE - JULIO CORTÁZAR - HOPSCOTCH - DELEUZE - FOLD

 

Pour citer cette ressource :

Fernanda Salomão Vilar, "Jouer à la Marelle de Cortázar avec le pli deleuzien", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), mars 2011. Consulté le 20/10/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/espagnol/litterature/litterature-latino-americaine/les-classiques-de-la-litterature-latino-americaine/jouer-a-la-marelle-de-cortazar-avec-le-pli-deleuzien