Vous êtes ici : Accueil / Langue(s) / Linguistique / Articles et pourcentages en espagnol : de la théorie à l'usage

Articles et pourcentages en espagnol : de la théorie à l'usage

Publié par cbini le 02/06/2010
La langue espagnole impose, à la différence du français, l'emploi d'un article devant tout pourcentage. La difficulté, pour les francophones, n'est pas tant le respect de cette obligation que le choix entre les deux formes possibles : article défini ou article indéfini. Ce n'est qu'en replaçant cette question bien spécifique dans le cadre plus général du système de l'article en espagnol que l'on peut comprendre les conditions d'utilisation et « effets de sens » qu'autorisent les deux formes. Par ailleurs, le fait que l'alternance el / un soit (presque) toujours possible, devant n'importe quel pourcentage, montre bien qu'il s'agit là d'un cas où le contexte syntaxique est une donnée non pertinente et où la variation n'affecte pas le référent mais exclusivement le signifié. Enfin, l'emploi de l'article devant les pourcentages est une bonne illustration de la complexité des mécanismes langagiers : il relève à la fois de la contrainte linguistique la plus forte (la présence d'un article est obligatoire) et du libre choix (conscient ou pas) du locuteur, pour ce qui est de l'élection d'une forme ou de l'autre.

Chrystelle FORTINEAU-BREMOND, Université de Nantes - Lling/GERLhis   Résumé La langue espagnole impose, à la différence du français, l'emploi d'un article devant tout pourcentage. La difficulté, pour les francophones, n'est pas tant le respect de cette obligation que le choix entre les deux formes possibles : article défini ou article indéfini. Ce n'est qu'en replaçant cette question bien spécifique dans le cadre plus général du système de l'article en espagnol que l'on peut comprendre les conditions d'utilisation et « effets de sens » qu'autorisent les deux formes. Par ailleurs, le fait que l'alternance el / un soit (presque) toujours possible, devant n'importe quel pourcentage, montre bien qu'il s'agit là d'un cas où le contexte syntaxique est une donnée non pertinente et où la variation n'affecte pas le référent mais exclusivement le signifié. Enfin, l'emploi de l'article devant les pourcentages est une bonne illustration de la complexité des mécanismes langagiers : il relève à la fois de la contrainte linguistique la plus forte (la présence d'un article est obligatoire) et du libre choix (conscient ou pas) du locuteur, pour ce qui est de l'élection d'une forme ou de l'autre.  

Pour citer cette ressource :

"Articles et pourcentages en espagnol : de la théorie à l'usage", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), juin 2010. Consulté le 23/02/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/espagnol/langue/linguistique/articles-et-pourcentages-en-espagnol-de-la-theorie-a-l-usage

Mots-Clés
  • grammaire
  • approximation
  • emploi discursif
  • saisie articulaire
  • approche systématique
  • signifié