Vous êtes ici : Accueil / Langue(s) / Linguistique et didactique / Pour une approche (un peu) plus systématique du lexique

Pour une approche (un peu) plus systématique du lexique

Par René Métrich : Professeur émérite - Université de Nancy 2
Publié par Marie Laure Durand le 06/03/2013
René Métrich propose, dans une communication enregistrée lors de l’AG de l’ADEAF en 2012, une réflexion sur l’apprentissage du lexique. Partant du constat que l’importance de la grammaire dans l’enseignement est souvent bien supérieure à celle accordée au lexique, René Métrich rappelle que le lexique est le pilier de la compétence de communication. René Métrich critique la place trop grande accordée aux expressions idiomatiques et aux synonymes dans l’apprentissage du vocabulaire. En revanche, dans cet apprentissage, la dimension syntagmatique du lexique est délaissée : or un mot doit être appris avec ceux qui l’accompagnent habituellement (relations de valence et collocations telles que ich bin der Meinung, dass). Concernant la méthode à adopter pour l’apprentissage du vocabulaire, les dix commandements de la didactique lexicale proposés par René Métrich constituent un credo que chaque enseignant consultera avec profit.
René Métrich, professeur émérite de linguistique allemande à l’université de Nancy 2, dénonce « l’obsession de la grammaire » (qui concerne aussi ses détracteurs) alors que le lexique occupe, dans l’enseignement, une place de second rang. Or, en particulier aux débuts de l’apprentissage, le lexique est essentiel : il répond à la curiosité de l’élève. Il est possible de se faire comprendre en alignant des mots sans respecter la syntaxe, et nommer le monde confère un sentiment de puissance.

La deuxième partie de l’exposé est consacrée à la structuration du lexique. Il peut être présenté sous forme de nomenclature respectant la structure du monde comme dans les recueils de vocabulaire. Le lexique est également structuré par des relations sémantiques (polysémie, synonymie, antonymie, relations d’opposition, de conversion ou de « réversibilité », hypéronymie, relations partie-tout…). Il peut être décrit sous l’angle pragmatique (niveaux de langue, registres, connotations) ou morphologique (la dérivation, la composition). Enfin, la perspective syntaxique et syntagmatique envisage le mot dans son cotexte, avec les mots qui l’accompagnent (locutions et expressions idiomatiques telles que keine Augen im Kopf haben, des constructions plus ou moins figées comme auf die Idee kommen, les relations de valence comme jdm für etwas danken, ou les collocations telles que einen Mord begehen, Pilze sammeln, eine hinreichende Bedingung).

Face à cette complexité, l’enseignant choisit le lexique en fonction de l’âge des élèves, de leur niveau, des objectifs de la séquence. Mais selon René Métrich, deux composantes du lexique sont surévaluées : les expressions idiomatiques, pas si courantes et difficiles à employer à bon escient, et les synonymes. Pour ces derniers, René Métrich propose de se concentrer sur ceux se recouvrant totalement, ou bien de donner le mode d’emploi des mots qu’un francophone perçoit comme synonymes (meiden/vermeiden, grüßen/begrüßen).
En revanche, la dimension syntagmatique du lexique n’est pas suffisamment prise en considération dans l’apprentissage du lexique : un mot doit être appris avec ceux qui l’accompagnent habituellement (relations de valence et collocations).

Concernant la méthode à adopter pour l’apprentissage du vocabulaire, René Métrich propose dix commandements de la didactique lexicale, dont le premier consiste à adopter une démarche systématique de l’apprentissage du vocabulaire. Il s’agit de favoriser le raisonnement par induction pour découvrir le sens d’un mot, de distinguer vocabulaire actif et passif en fonction de la fréquence et de la disponibilité du mot, de réactiver sans cesse le vocabulaire, d’utiliser un carnet de vocabulaire, d’offrir un riche input, de ne pas bannir la langue maternelle, de mettre les mots en réseau, d’enseigner le mot et son cotexte, d’articuler toujours lexique et grammaire, et d’accorder une place suffisante à l’écrit pour permettre la fixation du vocabulaire.

Les sites cités par René Métrich

Exercices interactifs de vocabulaire : www.allgemeinbildung.ch
Dictionnaires en ligne (données sur la fréquence et le cotexte du mot) : www.dwds.de

wortschatz.uni-leipzig.de

Les ouvrages cités par René Métrich

Butzkamm W. (1989) : Psycholinguistik des Fremdsprachenunterrichts. Tübingen/Basel : Francke.

Frandrich B./Chryssikos-Tournay, M.-N. (1999): Sprachfallen Französisch. München : Hueber.

Götz D./Haensch G./Wellmann H. (eds) (1993) : Großwörterbuch Deutsch als Fremdsprache. Berlin u.a. : Langenscheidt.

Ilgenfritz P./Stephan-Gabinel N./Schneider G. (1989) : Kontextwörterbuch Französisch-Deutsch.

Hausmann Franz J. (1984) : Wortschatzlernen ist Kollokationslernen. Zum Lehren u. Lernen französischer Wortverbindungen, in : Praxis des neusprachlichen Unterrichts 31, S. 395-407.

Bibliographie complète commentée par René Métrich

Télécharger la bibliographie de René Métrich

Le carnet de vocabulaire

Télécharger la fiche "tenir un cahier de vocabulaire" de René Métrich

Version écrite de la conférence

Une version écrite enrichie de cette conférence est publiée dans le bulletin de l’ADEAF (Association pour le Développement de l'Enseignement de l'Allemand en France) :
Métrich R. (mars 2013) : Pour une approche (un peu) plus sytématique du lexique, in : Prof demain ? Formation, informations, Bulletin de l’ADEAF 119, p. 47-55.
Les deuxième et troisième parties de l'article de René Métrich paraîtront dans les bulletins des mois de juin et septembre 2013.

Nous remercions René Métrich, les responsables de l’ADEAF et tous les organisateurs de cette manifestation.

Sur La Clé

Les dictionnaires utiles : cle.ens-lyon.fr

Pour aller plus loin

Les travaux d’Alain Lieury sur la mémoire sémantique : scola.ac-paris.fr

Une interview d’Alain Lieury : apprendreaapprendre.com

Belletto-Sussel H. et al. (2008) : L’aventure du lexique. L’allemand et la construction des compétences lexicales. CRDP Nord Pas-de-Calais. cndp.fr
Documents de la formation "Le lexique, oui, mais comment ?" de M. Nicodème et Mme De Backer consultables sur www.pedagogie.ac-nantes.fr

 

Pour citer cette ressource :

René Métrich, "Pour une approche (un peu) plus systématique du lexique", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), mars 2013. Consulté le 19/09/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/allemand/langue/linguistique-et-didactique/pour-une-approche-un-peu-plus-systematique-du-lexique