Vous êtes ici : Accueil / À consulter également

À consulter également

8 ressources contiennent le mot-clé Italie.

Rechercher aussi dans titre et résumé (recherche structurée).

La fin de l'humanité comme utopie

par Amélie Aubert-Noël, publié le 05/01/2017

article.png Dans cet article, qui est une synthèse de son mémoire de Master 2, Amélie Aubert-Noël tente d'analyser au sein de quatre romans contemporains (Il pianeta irritabile de Paolo Volponi, Il re del magazzino d'Antonio Porta, Sirene de Laura Pugno et Guerra agli umani de Wu Ming 2) les rapports possibles entre une narration apocalyptique mettant en scène l'élimination concrète (voire désirée) de l'humanité et la persistance d'un élan utopique, d'un espoir en l'avènement d'un monde nouveau et meilleur.

Andrea Mantegna, La Camera picta

par Sarah Vandamme, publié le 02/06/2015

article.png Il s’agit d’une pièce du château San Giorgio, entièrement recouverte de fresques virtuoses, mirant à l’autocélébration de la famille Gonzaga. Elles mettent en scène les membres de la famille, vivants et morts, au cours de plusieurs scènes évoquant des événements fondateurs et soulignant les vertus de Ludovico, ainsi que les effets de son bon gouvernement.

Usages de la biographie historique. Le cas italien entre Lumières et Restauration

par Pierre Musitelli, publié le 04/05/2015

article.png Après avoir rappelé brièvement les nouvelles perspectives de recherches qu’a pu ouvrir le genre biographique en matière d’histoire sociale et des pratiques culturelles (avec les "cas-limites" de la microstoria et les pistes qu’elle a explorées pour construire une histoire qui ne fût ni une histoire des masses, ni une histoire-panthéon), cet article s’intéresse à la façon dont la biographie historique a été utilisée en Italie, depuis les travaux de Franco Venturi, comme un outil d’exploration systématique du dix-huitième siècle "réformateur". Il s’agit ici de voircomment certains parcours "déviants" – ceux d’individus jugés mineurs, qui n’ont pas eu les honneurs de la grande historiographie, ou ceux d’hommes de lettres dont la vie n’a pas toujours été guidée par le principe de la "constance à soi" – permettent aujourd’hui de repenser ou d’éprouver les limites de périodisations historiques ou de catégories littéraires trop rigides, et conduisent à mettre au jour la nature complexe, non univoque des Lumières italiennes.

Paolo Uccello, San Giorgio e il drago

par Sarah Vandamme, publié le 23/02/2015

article.png Le tableau qui nous intéresse plus particulièrement, et peut facilement être exploité au collège, représente la légende de Saint Georges, rapportée par la Légende Dorée de Jacques de Voragine.

Dossier sur les migrations et l'Italie

par Damien Prévost, publié le 15/11/2013

dossier.png Ce dossier regroupe de nombreuses ressources (articles, compte-rendus de journées d'étude, fiches de lecture) sur l'Italie, l'immigration, l'émigration et les migrations.

Migranti con la memoria: Casi di studio tra Italia, Francia, Belgio, Argentina

par Antonio Canovi, publié le 09/04/2013

dossier.png Nell'ambito di due giornate di seminario tenutesi all'ENS di Lione, Antonio Canovi affronta il tema dei migranti italiani in Francia, Belgio e Argentina. L'arco di tempo considerato (dal secondo Ottocento alla prima metà del Novecento) permette di confrontare i diversi tipi d'emigrazione dall'Italia, i fenomeni delle catene migratorie, la costituzione in diversi paesi di "piccole Italie", il ruolo dello Stato italiano e degli Stati d'accoglienza durante quel periodo.

Dossier La politique italienne

par ENS Lyon La Clé des Langues, publié le 15/02/2013

dossier.png Ce dossier sur la politique italienne propose plusieurs articles, des vidéos d'une journée d'étude et des fiches de lecture.

Teatro di narrazione (théâtre-récit) entre art et engagement

par Giampollo Gotti, publié le 04/07/2011

type-video.png conference.png Depuis quelques années on assiste en Italie à un courant de théâtre nommé teatro di narrazione (théâtre-récit) qui est né en réaction à la crise profonde des idéologies, crise politique à laquelle s'est ajoutée en ce pays une crise morale, matérielle et culturelle. Il s'agit d'une forme dramaturgique simple, portée par un acteur-auteur venu raconter une histoire. Ce théâtre est-il capable de trouver son public ? Son efficacité militante peut-elle lui faire perdre de vue sa finalité artistique ? Ou au contraire peut-elle en renouveler les formes? Va-t-il rester indépendant ou se donner les moyens de l'institution (quitte à se rendre prisonnier de compromissions qu'elle entraîne) ?