Accès par volet
Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

  • icone-facebook

Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Langue(s) / Le changement linguistique / L’émergence de la complexité langagière du point de vue de l’évolution du langage

L’émergence de la complexité langagière du point de vue de l’évolution du langage

Publié par carmion le 20/09/2010
De plus en plus de linguistes et autres chercheurs intéressés par l'évolution phylogénétique et/ou le développement ontogénétique du langage arguent que les langues sont des systèmes complexes d'adaptation (« complex adaptive systems »). Selon eux, les langues reflètent des dynamiques complexes particulières des « agents » en interaction dans des organisations qui sont constamment instables et qui sont à la recherche d'un équilibre afin de répondre à des changements qui ont lieu dans les écologies où ces dernières fonctionnent. Ces chercheurs supposent que des processus d'auto-organisation produisent des moments de stabilité transitoire pendant lesquels des organisations ou « systèmes » émergent, et des évolutions apparemment imprévisibles découlent de l'alternance de périodes de stabilité et d'instabilité.

Université de Chicago

Ecoutez la conférence de Salikoko Mufwene :

http://video.ens-lyon.fr/eduscol-cdl/2010/PLU_2010_smufwene.mp3

 


– De plus en plus de linguistes et autres chercheurs intéressés par l'évolution phylogénétique et/ou le développement ontogénétique du langage arguent que les langues sont des systèmes complexes d'adaptation (« complex adaptive systems »). Selon eux, les langues reflètent des dynamiques complexes particulières des « agents » en interaction dans des organisations qui sont constamment instables et qui sont à la recherche d'un équilibre afin de répondre à des changements qui ont lieu dans les écologies où ces dernières fonctionnent. Ces chercheurs supposent que des processus d'auto-organisation produisent des moments de stabilité transitoire pendant lesquels des organisations ou « systèmes » émergent, et des évolutions apparemment imprévisibles découlent de l'alternance de périodes de stabilité et d'instabilité. Dans cette conférence je voudrais discuter les questions suivantes :

1) Combien d'interprétations de la notion de « complexité » peuvent  s'appliquer aux langues et donc au langage ?

2) Quelles sortes de preuves corroborent les diverses interprétations de la notion de « complexité » ?

3) Qui et/ou quels sont les « agents » en interaction qui produisent les caractéristiques discutées ci-dessus ?

4) Du point de vue de l'évolution du langage, comment la complexité a-t-elle émergé dans les langues et dans quel ordre particulier ?

5) La complexité dans le langage est-elle comparable à la complexité dans d'autres phénomènes non linguistiques ?

6) Qu'est-ce qui provoque le « chaos » qui incite les langues à se réorganiser en de nouveaux systèmes ?

Pour citer cette ressource :

"L’émergence de la complexité langagière du point de vue de l’évolution du langage", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), septembre 2010. Consulté le 20/02/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/plurilangues/langue/le-changement-linguistique/l-emergence-de-la-complexite-langagiere-du-point-de-vue-de-l-evolution-du-langage