Vous êtes ici : Accueil / Des langues très vivantes / Évolution du langage et des langues / Peut-on s'écrire sans orthographe ? L'exemple de correspondances peu-lettrées de la Grande Guerre

Peut-on s'écrire sans orthographe ? L'exemple de correspondances peu-lettrées de la Grande Guerre

Par Agnès Steuckardt : Professeure des universités - Université Paul Valéry Montpellier 3
Publié par Marion Coste le 19/12/2023

Activer le mode zen

Le débat sur l'orthographe française est récemment revenu sur la scène médiatique, avec la tribune intitulée « Il est urgent de mettre à jour notre orthographe », signée par le collectif des « linguistes atterrées » ainsi que plusieurs personnalités, publiée dans Le Monde du 17 octobre 2023. On ne cherchera pas ici à prendre parti pour ou contre une réforme d'une orthographe institutionnelle : on s'intéressera à l'orthographe qui se pratique au quotidien, aujourd'hui dans les forums et les réseaux sociaux, hier dans les correspondances privées des gens ordinaires.

Le « Corpus 14 », constitué au moment de la Grande collecte de 2014, rassemble plus de 2000 lettres échangées entre les Poilus et leur famille pendant la Grande Guerre et permet d'observer à grande échelle leurs usages graphiques : segmentations (je tembrasseje ten brasseje t'embrasse), terminaisons verbales (Tous les soldats devait venir en permission), variantes graphiques (Tranchéestranchéstrancherstranchestranchaistrenchéetran chées). Comment ces formes sont-elles produites par les épistoliers ? Comment leurs proches les reçoivent-ils ? En s'appuyant sur les commentaires métalinguistiques des épistoliers, ou leur absence, on se demandera si, dans une communication sans enjeu d'ordre administratif professionnel ou institutionnel, on ne peut pas se passer d'orthographe.      

 

audio_chapitre

audio_chapitre  
Introduction 00:00
1. Quand l'orthographe a-t-elle été inventée ? 01:52
  • Des échecs pour les grandes réformes de l'orthographe française
10:02
  • L'orthographe dans les pratiques ordinaires
15:09
  • Et l'orthographe se mit en règles
24:23
2. Correspondances des peu-lettrés de la Grande Guerre 32:39
Conclusion 42:10

Télécharger le Power Point d'Agnès Steuckardt [PDF]

 

Lettre envoyée par M. Leroux à sa femme, à Brest. © Agnès Steuckardt

Lettre d'Abel Gombert à sa tante. © Agnès Steuckardt
Pour citer cette ressource :

Agnès Steuckardt, "Peut-on s'écrire sans orthographe ? L'exemple de correspondances peu-lettrées de la Grande Guerre", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), décembre 2023. Consulté le 21/06/2024. URL: https://cle.ens-lyon.fr/langues-et-langage/des-langues-tres-vivantes/evolution-du-langage-et-des-langues/peut-on-secrire-sans-orthographe-lexemple-de-correspondances-peu-lettrees-de-la-grande-guerre