Vous êtes ici : Accueil / par_theme

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 8 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Los límites de la noche, Eduardo Antonio Parra par Lina Jabrane, publié le 26/06/2018
Presentación del libro de cuentos Los límites de la noche del autor mexicano Eduardo Antonio Parra.
article.png
Nadie los vio salir, Eduardo Antonio Parra par Lina Jabrane, publié le 14/06/2018
Présentation de la nouvelle de l'écrivain mexicain Eduardo Antonio Parra Nadie los vio salir.
article.png
Autour de l'oeuvre de Saúl Ibargoyen par Marie-Caroline Charles, Marie Dupont, Saúl Ibargoyen, publié le 08/11/2013
Le jeudi 24 octobre 2013, l’ENS de Lyon a accueilli l’écrivain uruguayo-mexicain Saúl Ibargoyen. Cette page propose une brève présentation de l'écrivain et de son oeuvre, ainsi qu'une vidéo de la rencontre avec l'auteur.
entretien.png texte.png
Espacio, frontera y márgenes en la novela de Matías Néspolo, Siete maneras de matar a un gato par Martin Lombardo, publié le 03/11/2012
Cette page propose une critique du roman "Siete maneras de matar a un gato" de l'écrivain argentin Matías Néspolo.
monographie.png
Entrevista a Eduardo Antonio Parra par Eduardo Antonio Parra, Fernanda Vilar, publié le 04/02/2012
Fernanda Vilar s'est entretenue avec l'écrivain mexicain Eduardo Antonio Parra lors des Belles Latinas 2011, à Lyon. Nous proposons ici une transcription de l'entretien (en espagnol), ainsi qu'une traduction (en français).
article.png
Belles Latinas 2011 - Eduardo Antonio Parra par Eduardo Antonio Parra, Fernanda Vilar, publié le 04/01/2012
Fernanda Vilar s'est entretenue avec l'écrivain mexicain Eduardo Antonio Parra lors des Belles Latinas 2011, à Lyon. Nous proposons ici une présentation de l'auteur, et la vidéo de la rencontre.
article.png type-video.png
Les Taupes par Christine Bini, publié le 20/07/2010
Le roman de Félix Bruzzone se déroule après la dictature. Le protagoniste, fils de disparus, est élevé par ses grands-parents maternels. Sa grand-mère Léla est persuadée que sa fille a eu un autre enfant, en captivité, qu'elle veut retrouver. Le récit, à la première personne, livre une sorte d'épopée picaresque et sentimentale poignante. Le roman est articulé en deux parties d'égale longueur, la première se déroulant à Buenos Aires, et la seconde dans le sud du pays, à Bariloche, près de la frontière chilienne.
article.png
Elena Poniatowska, Querido Diego, te abraza Quiela par Caroline Bojarski, publié le 26/04/2012
Elena Poniatowska est une écrivaine mexicaine d'origine polonaise de renommée internationale. Journaliste de formation, ses romans sont souvent le fruit d'un savant mélange entre réalité et fiction, déconstruction et dénonciation. Repoussant les limites des genres littéraires en ayant recours au témoignage, à l'essai, au roman ou à la photographie sans s'y enfermer, ses romans sont à la fois des instantanés d'une époque et une plongée au cœur de l'intimité. Dans Cher Diego, Quiela t'embrasse, elle met en scène une femme oubliée, effacée, qui partagea la vie du célèbre peintre mexicain Diego Rivera pendant dix ans. Dans ce roman épistolaire, la frontière entre la fiction et la réalité n'est encore une fois pas hermétique, à la manière des tableaux du Paris des années 1920.
article.png