Accès par volet
Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

    Suivez-nous sur
  • icone-facebook
  • icone-twitter

Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Se former / Workbook et précis / Précis de grammaire / Les Quantifieurs et les Comparatifs (Partie 2)

Les Quantifieurs et les Comparatifs (Partie 2)

Publié par Clifford Armion le 07/05/2012
Cette partie du précis de grammaire anglaise aborde les notions de quantifieurs et de comparatifs (suite).

Revenir à la première partie de ce chapitre

ASSEZ → ENOUGH

Avec enough l'énonciateur signale qu'un seuil de suffisance a été atteint (énoncés affirmatifs) ou pas atteint (énoncés négatifs).
Enough peut porter sur un nom, sur un adjectif, ou sur un verbe.

- enough + nom indénombrable ou dénombrable

I think I have earned enough money. (Je pense que j’ai gagné assez d’argent.)
Are there enough plates on the table? (Est-ce qu’il y a assez d’assiettes sur la table ?)
We have two dozen eggs but I don't think we'll have enough. (…je ne pense pas que nous en aurons assez. – non répétition de eggs : enough est employé comme pronom.)

- enough + adjectif

Are these socks warm enough?
Is it big enough for you?
enough se place après l’adjectif.

- enough  + verbe

He does not work enough. (Il ne travaille pas assez.)
He has spent enough, hasn’t he? (Il a dépensé assez, non ?)

- enough se place après le verbe

Le français "assez" n'est pas toujours traduit par enough :
Il fait assez froid ce matin. It is pretty/quite cold this morning.

ELSE

Issu du latin alius (autre), else signale un ajout comme le français autre dans :
quelqu'un d'autre, quelque chose d'autre, quoi d’autre ?

Il suit toujours l'élément sur lequel il porte et ne porte jamais sur un nom. Cet élément sera  un composé de some, any, no, every :

some
any       body /one / thing / where + else
no
every

Someone else is coming. (Il y a quelqu’un d’autre qui vient.)
Do we need anyone else? (Il nous faut quelqu’un d’autre ?)
No one else knows about it. (Personne d’autre n'est au courant.)
Why don't we go somewhere else? (Et si on allait ailleurs ?)

Else suit également n'importe quel opérateur en wh- dans des énoncés interrogatifs:

NespressoWhat else? (Quoi d'autre?)
Where else could we go? (Et à part cela, où pourrait-on aller?)
Who else did you see? (Tu as vu qui d'autre?)

Remarques :

I took someone else's coat. (J’ai pris le manteau de quelqu’un d’autre.)
Le 's du génitif suit else.

Ne pas confondre else et other, tous deux traduits par "autre". Mais other précède un nom :
the other man, another country etc.

Quantité indéterminée : SOME / ANY

 

Le français n'a pas de réel équivalent de some et any, si ce n’est du, de la, des qui sont utilisés pour les traduire parfois, mais pas tout le temps.

Some et any fonctionnent aussi bien avec les noms indénombrables que dénombrables. L'un et l'autre fonctionnent dans tous les types d'énoncés – affirmatifs, interrogatifs, négatifs, interro-negatifs. L'un et l'autre connaissent des variations de prononciation:

- SOME

Il est toujours prononcé  /sm/ et donc inaccentué devant un nom quand il est question d'une certaine quantité de ce que le nom désigne :
I need some /sm/ coffee. I called some /sm/ friends.

Il est toujours prononcé en forme pleine /'sHm / et accentué quand :

- c'est le nom même qui est vague, pas vraiment bien identifié :
By the way, some Mr Wolk wants to see you. (un certain M. Wolk… que je connais pas)

- on veut distinguer un groupe d'un autre :
Some like hot! – Il y en a qui… ( et donc d'autres …) 

- il est pronom :
Their coffee is exquisite. Would you like some?

- ANY

Il est prononcé en forme faible /BnN/ devant un nom quand il est uniquement question de quantité indéterminée :
Would you like any coffee? Any sugar.

Il est prononcé en forme pleine / 'enN/ quand :

- il prend le sens de « n'importe lequel » :
You can ask any student. (Tu peux demander à n’importe quel étudiant.)

- il est pronom :
Would you like any? (Tu en veux ?)

- some et any (ainsi que every) entrent dans la composition de pronoms et d'adverbes :
somebody/anybody ; someone/anyone
somehow/anyhow
something/anything
somewhere/anywhere

ANY

Enoncés interrogatifs : il s'agit ici d'une série de questions dont la réponse est yes ou no. Dans tous les énoncés qui suivent, l’énonciateur fait porter sa question sur une chose plus ou moins attendue :

Right. Class is over. Do you have any questions? (Vous avez des questions ?)
Is there any mail? (Il y a du courrier ?)
Any sugar? (Vous prenez du sucre ?)
A la fin d’un cours, on peut s’attendre à des questions.
Quand on rentre chez soi on peut s’attendre à ce qu’il y ait du courrier.
Quand on offre un café ou un thé on peut s’attendre à ce que la personne prenne du sucre.

Enoncés négatifs : L’énonciateur nie avoir dit, acheté etc. telle ou telle chose. Ou bien il nie, par avance, ce qui est attendu :
“Honest, I swear. I did not say anything!" (Je n'ai rien dit.)
I did not buy any wine. It was too expensive. (Je n’ai pas acheté de vin. Il était trop cher.)
My client won't be answering  any questions today. (Mon client ne répondra à aucune question aujourd’hui.)

Enoncés affirmatifs : L’énonciateur avec any signale que le nom qui suit est une chose à laquelle on peut s’attendre.

Partie de chasse : les rabatteurs anticipent la présence de faisans dans les bois :
They knocked on the trees as they passed them to flush any pheasant hiding there.
(Ils donnaient des coups sur les arbres en passant pour faire partir tout faisan qui se serait caché là.)

Entretien dans le cimetière : l’employé anticipe la présence d’herbe autour des tombes :
He was very careful to clear the graves of any grass growing there.
(Il prenait soin de bien dégager des tombes toute herbe qui pourrait y pousser.)

Soin dentaire : le dentiste s’y connaît :
You should brush your teeth twice a day. Any dentist will tell you that.
(Tu devrais te brosser les dents deux fois par jours. N’importe quel dentiste te le dira.)
« n’importe lequel » signale que le nom qui suit est forcément en rapport avec le contexte, en plus de signaler que le premier venu fera l’affaire.

SOME

Au contraire de any qui indique que l’énonciateur a anticipé les choses, some signale que l’énonciateur apporte de réelles informations (énoncés affirmatifs), veut réellement savoir si telle ou telle chose existe (énoncés interrogatifs).

Enoncés affirmatifs : L'énonciateur pose des données, pose l'existence de quelque chose, quelqu'un etc.

The murderer also stole some money. (Le meurtrier a également volé de l’argent.)
Some nice hot tea will do you good. (Du thé chaud te fera du bien.)
I went into town to meet some old friends. (Je suis allé en ville pour voir de vieux amis.)

Enoncés interrogatifs :

What about some dessert? (Du dessert, cela vous dit ?)
On vient d'entendre un bruit étrange dans la maison :
Is somebody in there? (Est-ce qu’il y quelqu’un ?)

Un professeur à deux élèves au fond de la salle qui semblent bavarder :
Do you two have something to say? (Vous avez quelque chose à dire vous deux ?)

Un enfant semble vouloir quelque chose sans le dire vraiment… L’énonciateur doit deviner :
Do you need some money? (Tu as besoin d’argent ?)

Le comportement de l’interlocuteur est différent. L’énonciateur émet une hypothèse et pose la question qui suit :
Are you seeing someone? (Est-ce que tu vois quelqu’un ?)

Enoncés négatifs :

George knew there would be trouble if he didn't promise something.
(George savait qu’il aurait des ennuis s’il ne disait pas quelque chose.)

Enoncés interro-négatifs :

Why don't you say something?
(Pourquoi tu ne dis pas quelque chose ?)

SOME pronom

These houses are supposed to be summer homes; but in fact some are used all year round.
(Ces maisons sont censées être des locations d’été mais en fait certaines sont habitées toute l’année.)

Going for a holiday? It's all right for some!
(Tu vas en vacances ?  Il y en a pour qui la vie est belle !)
There is no tea left in the pot. But there is some in the kitchen.
(Il n’y a plus de thé dans la théière. Mais il y en a dans la cuisine.)

I cannot give you any money.
But I need some! (Mais il m’en faut.)

SOME ou ANY ? Enoncés du quotidien

La différence entre les exemples des colonnes a. et b est la suivante :
en a. l’énonciateur émet une hypothèse, propose etc.
en b. l’énonciateur a anticipé les choses parce que la situation est propice, favorable.

Questions de type a :
1. Can I get you something?
2. Do you need something from the shops?
3. Do you have some money left?
4. Do you want some? (tea, biscuits etc.)
5. Would you like some coffee?
6. Would you like something to eat?
7. 
Going somewhere?
8. Did you buy something?
Questions de type b :
1. Can I get you anything?
2. Do you need anything from the shops?
3. Do you have any money left?
4. Do you want any? (tea, biscuits etc.)
5. Would you like any coffee?
6. Would you like anything to eat?
7.
 Going anywhere?
8. Did you buy anything?


Remarques pour les professeurs :

Une (trop) longue tradition grammaticale a longtemps associé some et any à des critères de politesse, de réponse « oui » ou « non » attendue etc. Il n'en est rien. Si, quand on pose une question, on s'attend à une  réponse précise, pourquoi poser des questions dans ce cas? Seul le statut du nom qui suit some ou any est en cause. On songera en français à la différence entre rien et quelque chose dans :

a. Tu as besoin de quelque chose ?
b. Tu n'as besoin de rien ?

L'énoncé b. est produit au moment au je pars faire des courses; l'autre n'a rien demandé, rien dit. Cette question peut être posée "pour la forme". L'énoncé a. est une hypothèse que l'énonciateur formule face à une situation donnée. Il lui semble que l'interlocuteur voudrait bien mais n'ose pas etc. L'opposition de a./b. en n° 5 pourra surprendre. Le type b. avec any est pourtant fréquent.

En a. l'énonciateur donnera l'impression qu'il offre coffee parmi d'autres choix possibles, ou bien qu'il pense avoir compris, remarqué etc. que have coffee pourrait faire plaisir à l'interlocuteur. De fait, c'est cette question que l'on entend en général en pays anglophone quand on arrive chez des gens, des amis etc. Le type b. est différent. C'est par exemple ce que dit une hôtesse de l'air pendant le vol – elle a du café à la main et passe dans les rangs en proposant ce qu'elle a à offrir. En cas de réponse positive, elle ajoutera : Any sugar? Any cream? etc.

Et dans un “fish and chips" on entend fréquemment : Would you like any fish? Any vinegar?

Quantifier les noms pour les comparer

Les principes de fonctionnement de la comparaison sont simples : on ne peut d’abord comparer que ce qui est comparable : adjectif/adjectif, nom/nom, verbe/verbe, adverbe/adverbe etc. Il s’agit ensuite d’évaluer, de « quantifier » donc et de dire que telle chose est :
-plus
-moins
-égale
à telle autre chose, et ce avec plus ou moins de précision : plus, deux fois plus, trois fois moins etc.

MORE - plus de x que...

I need more money. (Il me faut plus / davantage d’argent.)
There is more sugar in a bottle of Coke than you think. (Il y a plus de sucre dans une bouteille de Coca que tu ne crois.)
We need more knives. (Il nous faut plus de couteaux.)
There were more people than yesterday. (Il y avait plus de gens qu’hier.)

more + nom peut soit être employé seul, soit être suivi de la chose avec laquelle la comparaison est effectuée.

more + nom implique la présence – mentionnée ou non – de l’élément avec lequel la comparaison est effectuée. C’est than qui introduit ce nom.

LESS / FEWER - moins de x que...

En principe, les anglophones respectent la différence indénombrable/dénombrable :
- less pour les indénombrables ; - fewer pour les dénombrables (= few + -er)

People drink less wine than before. (Les gens boivent moins de vin qu’avant.)
We have fewer students this year. (Nous avons moins d’étudiants cette année.)

Il est cependant de plus en plus fréquent d'entendre less employé avec des noms dénombrables au pluriel, comme suit :
We have less students this year.

less / fewer + nom implique la présence – mentionnée ou non – de l’élément avec lequel la comparaison est effectuée. C’est than qui introduit ce nom :
We have fewer students this year.
We have fewer students than last year.

AS MUCH AS / AS MANY AS - autant que...

La différence indénombrable/dénombrable est capitale :
as much as avec les indénombrables
as many as avec les dénombrables

I earn about as much money as you do. (Je gagne à peu près autant d’argent que toi.)
I have read as many books as you. (J’ai lu autant de livres que toi.)

x times as MUCH as... / x times as MANY as... : x fois plus que...

Le français et l'anglais n'ont pas retenu la même stratégie pour ce genre de comparaison. La différence indénombrable / dénombrable est capitale.

- noms indénombrables :

France drinks twice as much wine as Great Britain. (La France boit deux fois plus de vin que la Grande Bretagne.)
France produces three times as much cheese as Germany. (La France produit trois fois plus de fromage que l’Allemagne.)

- noms dénombrables

The British own twice as many dogs as the Italians. (Les Britanniques possèdent deux fois plus de chiens que les Italiens.)

x times LESS than... / x times FEWER than... : x fois moins que...

La différence indénombrable/dénombrable est capitale. 

- noms indénombrables

With this new form of surgery our patients experience about five times less pain than before.
(Avec cette nouvelle forme de chirurgie nos patients ressentent la douleur 5 fois moins qu’avant.)
We bought 4 times fewer books than last year.
(Nous avons acheté 4 fois moins de livres que l’an dernier.)

On emploie aussi much comme dans :

She is asking for £600 when half as much would be enough!
(Elle demande 600 £ quand deux fois moins suffiraient).

-noms dénombrables

We  have five to ten times fewer problems than last year.
(Nous avons 5 à 10 fois moins de problèmes qu’avant.)

On emploie aussi many comme dans :

I marked 60 exam papers while most of my colleagues marked half as many.
(J’ai corrigé 60 copies d’examens alors que mes collègues  en ont corrigé la moitié moins.)

TOO MANY... : x de trop

Look! There is one star too many!
(Il y a une étoile de trop !)

Quantifier et comparer les verbes

Comme on le fait en français, on peut quantifier les verbes (il travaille beaucoup / peu) et comparer les verbes sous l’angle de la quantité (il travaille plus que moi / moins que moi).

Les verbes – et groupes verbaux – fonctionnent avec les quantifieurs des noms indénombrables :

grande quantité : a lot ; much
petite quantité : a little / little
trop grande quantité : too much
assez / pas assez : enough / not enough
plus : more
moins : less
autant : as much as

He works a lot. (Il travaille beaucoup.)
Does he work much?  (Il travaille beaucoup ? / Tant que cela ?)
He works a little. (Il travaille un peu.)
He works very little. (Il travaille très peu.)
He works too much. (Il travaille trop.)
He works enough. (Il travaille assez.)
He does not work enough. (Il ne travaille pas assez.)
He works more than you / before. (Il travaille plus que toi / plus qu’avant.)
He works less than you / before. (Il travaille moins que toi / qu’avant.)
He works as much as  you / before. ( Il travaille autant que toi / qu’avant.)
etc.

Il est toujours possible d’étoffer ses jugements en ajoutant des adverbes, des noms etc. :

He works far too much. (Il travaille bien trop.)
He works a hell of a lot! (Il travaille vachement !)

 

Pour citer cette ressource :

"Les Quantifieurs et les Comparatifs (Partie 2)", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), mai 2012. Consulté le 03/12/2021. URL: http://cle.ens-lyon.fr/anglais/se-former/les-precis-et-le-workbook/precis-de-grammaire/les-quantifieurs-et-les-comparatifs-partie-2-