Vous êtes ici : Accueil / Se former / Les précis et le Workbook / Précis de grammaire / Les Quantifieurs et les Comparatifs (Partie 1)

Les Quantifieurs et les Comparatifs (Partie 1)

Publié par Clifford Armion le 05/07/2012

Accéder à la seconde partie du chapitre

Introduction

Un peu, beaucoup, trop, assez – a little, too many, enough… etc. Sous l’étiquette « quantifieurs » on range les mots qui permettent à l’énonciateur d’évaluer la quantité et sous l’étiquette « comparatifs » ceux qui lui permettent d’établir des comparaisons – plus que… moins que… ; more thanless than…. L’énonciateur peut ainsi « quantifier » et comparer  :

les noms : a little milk, a few books… more books than…
les adjectifs : cold enough, too big… less expensive than… (Voir les quantifieurs d'adjectifs)
les verbes : he drinks too much, he does not eat enough, he overreacted
les adverbes : too often, as soon as

Quantifier les noms

Il existe deux types de fonctionnement pour un nom : fonctionnement indénombrable et fonctionnement dénombrable. (Voir les Noms). Il existe donc deux catégories de quantifieurs : quantifieurs de noms indénombrables et quantifieurs de noms dénombrables. Certains d’entre eux fonctionnent avec les deux catégories de noms.

Quantité nulle

NO / NONE

NO - Fonctionne avec les indénombrables et les dénombrables.

There is no coffee. (Il n’y a pas de café.)
Peter has no friends. (Peter n’a pas d’amis.)

L’énonciateur pose des données, annonce la non existence de coffee et la non existence de friends. Avec un nom dénombrable tel que driver, cook etc. (cuisinier/ère) on peut employer no comme dans :
Peter is no driver. (Peter est nul comme chauffeur.)
James is no cook. (James est un piètre cuisinier.)
Fred is no friend. (Tu parles d’un ami !)
Peter is no driver Peter is not a driver : Peter n’est pas chauffeur (ce n’est pas son métier)

no entre dans la composition d’adverbes :
nothing = rien
nowhere = nulle part

NONE - Fonctionne comme pronom (reprend des indénombrables et des dénombrables)

Where is the tea?
Sorry, there is none left. (Désolé, il n’y en a plus.)

I told my friends about the film. But none came.(Aucun n’est venu.)
None of my friends likes golf. (Aucun de mes amis n’aime le golf.)

Autour de DEUX

TWO - Ne fonctionne qu’avec les dénombrables.

Two est un adjectif numéral (one, two, three…).  Il indique la quantité (deux). Quand l’énonciateur revient sur une information déjà établie, il emploie the : the two + nom.

I have one cat and two dogs.

THE TWO

The police arrested two men last night on suspicion of drug dealing. The two men spent the night in prison. (La police a arrêté deux hommes soupçonnés d’être des revendeurs de drogue la nuit dernière. Les deux hommes ont passé la nuit en prison.)

BOTH - Ne fonctionne qu’avec les dénombrables

Both indique deux choses :
- il y a deux unités du nom qui suit.
- les deux unités ont un point commun.

He kissed her on both cheeks. Il l’a embrassée sur les deux joues.
(on the two cheeks : impossible)

He bought two books. Both books cost $15. (Il a acheté deux livres. Les deux livres coûtaient 15 dollars – chacun) - Prix total : 30 dollars
The two books cost $15. (Les deux livres coûtaient 15 dollars.) - Prix total : 15 dollars – on ne connaît pas le détail (10 + 5, 7 + 8… ?)

Chaque fois que l’énonciateur évoque un nom dont la quantité est par définition réduite à deux, c’est both qui est employé : arms (bras), eyes (yeux), legs (jambes) etc. :
Il me prit les deux bras. He took both my arms.

Both peut être suivi de deux noms indénombrables :
Both coffee and tea were expensive in those days.
(Et le café et le thé étaient chers dans ce temps là.)

Place de both :

They are both doctors (Ils sont tous les deux médecins).
I spoke with them both. (J’ai parlé aux deux à la fois).

Both peut aussi porter sur deux groupes verbaux :
She both reads and writes Spanish. (Elle lit et elle parle espagnol.)

THE TWO ou BOTH ?

The two of them got married. = ils se sont mariés (ensemble).
They both got married. = ils se sont mariés (chacun de leur côté).

EITHER - NEITHER (not + either) - Fonctionnent avec les indénombrables et les dénombrables.

Either, c’est le non choix entre deux éléments : l’un ou l’autre font l’affaire, mais pas les deux en même temps.

Tea or coffee? (Thé ou café ?)
Either. (L’un ou l’autre – peu importe)

Quand either porte directement sur le nom, celui-ci est au singulier :
You can park on either side of the street.
(Tu peux te garer d’un côté ou de l’autre de la rue.)

Tea or coffee? (Thé ou café ?)
Neither. I’ll have Coke instead. (Aucun des deux. Je prendrai un coca à la place.)

There is either tea or coffee. (Il y a soit du thé soit du café.)
There is neither tea nor coffee. (Il n’y a ni café ni thé.)

Neither of them likes tea. Ni l’un ni l’autre… 2 personnes concernées.
None of them likes tea. Aucun d’eux… + de 2 personnes concernées.

Petite quantité

A LITTLE / LITTLE - Fonctionnent avec les indénombrables.
A FEW / FEW - Fonctionnent avec les dénombrables.

La distinction indénombrable / dénombrable est importante pour distinguer (a) little de (a) few. La langue française, elle, n’a qu’un mot : (un) peu.

A LITTLE : l’énonciateur évoque une petite quantité – approche positive.

a + little est ici employé comme quantifieur et non comme adjectif (a little car : une petite voiture).

You should drink a little water with your tablet. (Tu devrais boire un peu d’eau avec ton cachet.)
We have a little money left. (Il nous reste un peu d’argent.)

Attention : a little whisky = un peu de whisky
un petit café : a nice cup of coffee  
un peu de café : a little coffee

Ø LITTLE : l’énonciateur évoque une petite quantité qu’il juge insuffisante - approche négative

We have little money left. (Il nous reste peu d’argent.)
There is very little time before Christmas. (Il reste très peu de temps avant Noël.)

A FEW :l’énonciateur évoque une petite quantité – approche positive.

I need a dog sitter. I’m going away for a few days. (J’ai besoin de quelqu’un pour garder mon chien. Je pars pour quelques jours.)
I have lost a few pounds. (J’ai perdu quelques kilos.)

Ø FEW-l’énonciateur évoque une petite quantité qu’il juge insuffisante - approche négative.

It seems that few people will be coming to our party. (On dirait que peu de gens vont venir  à notre soirée.)
Many students came. Few managed to get in. (De nombreux étudiants sont venus. Peu ont réussi à entrer.)

Expression : the happy few (les heureux élus... qui sont forcément peu nombreux)

Grande quantité

A LOT + of + noms indénombrables ou dénombrables.
LOTS + of + noms indénombrables ou dénombrables.

MUCH : fonctionne avec les indénombrables.
MANY : fonctionne avec les dénombrables.

A LOT / LOTS

« lot » est avant tout un nom, comme cup ou glass :
a cup of tea ;  a glass of water ;  a lot of water

Ce mot qui vient du français "un lot de…" - signifie en anglais « une grande quantité de ».
Quand il prend le pluriel (lots of  + nom) cela donne l’impression que la quantitié est présentée comme plus importante :
I bought a lot of books – beaucoup de livres.
I bought lots of books – plein de livres.

C’est a lot / lots qui est employé sans doute le plus souvent dans les énoncés affirmatifs quand l’énonciateur pose des données, a une approche positive des choses. La grande quantité est un choix de présentation :

A report shows that English students drink a lot of beer. (Un rapport montre que les étudiants anglais boivent beaucoup de bière.)
Make sure you drink lots of water during the hike. (Assure toi de boire beaucoup / plein / énormément d’eau pendant la randonnée.)
She sent 45 postcards! (Elle a envoyé 45 cartes postales.)
That’s a lot! (C’est beaucoup !)

MUCH

Employé avec les noms indénombrables et aussi les verbes – Does he smoke much?  much préfère les énoncés négatifs et interrogatifs. Pourquoi ?

Avec a lot / lots l’énonciateur pose des données, est dans un contexte dans lequel il informe son interlocuteur 1/ de la grande quantité et 2/ du nom concerné.

Quand il s’agit de nier – énoncés négatifs avec not – l’énonciateur se trouve dans une situation dans laquelle le nom dont on évoque la quantité est déjà repéré, déjà identifié par lui-même et l’interlocuteur. La langue anglaise fait appel à des mots différents selon qu’un nom est introduit dans l’énoncé pour une réelle information ou selon qu'on revient sur des choses déjà établies.

A. Where did you go last summer?
B. I went to Scotland.
A. Really? Did you play much golf ? (Tu as fait beaucoup de golf ?)

We went out to the pub last night. But I did not drink much beer. I found it too bitter. (On est allés au pub hier soir. Mais je n’ai pas bu beaucoup de bière. Je l’ai trouvée trop amère.)

much golfmuch beer : dans ces deux exemples, golf et beer sont des noms auxquels on peut s’attendre : Scotland = golf et pub = beer.  En employant much l’énonciateur indique cela.

Si le contexte s’y prête, much apparaît dans les énoncés affirmatifs :
That boy needs looking after. Much patience will be required. (Ce garçon a besoin qu’on s’occupe de lui. Une grande dose de patience sera requise.)

Le contexte « impose » un nom tel que patience – et ce en grande quantité. Much signale ces deux choses.

C’est avec how much? que l’énonciateur pose des questions à propos de la quantité, du volume etc. pour les noms indénombrables.

How much money do you need? (Il te faut combien d’argent ?)
How much butter did you buy?

C’est aussi much qui est sollicité dans les cas suivants :

It is much too expensive! (C’est bien trop cher !)

MANY

Employé avec les noms dénombrables ; il préfère les énoncés négatifs et interrogatifs pour les mêmes raisons que celles évoquées pour much. (voir ci-dessus).

It is cold today. There won’t be many tourists on the beach. (Il fait froid aujourd’hui. Il n’y aura pas beaucoup de touristes sur la plage.)
The summer is over. Were there many tourists this year? (L’été est fini. Il y a eu  beaucoup de touristes cette année ?)

Si le contexte est approprié, many intervient également dans des énoncés affirmatifs

The season went well. Many foreign tourists came over. (La saison s’est bien passée. De nombreux touristes étrangers sont venus.)

Pourrait-on employer a lot / lots ici ?  Le contexte lié au tourisme – season /over – impose à la suite un contexte de même sens : tourists d’une part, en grande quantité d’autre part. Many signale ces deux choses.  On n’emploie pas a lot/lots dans ce cas.

De chacun à tous

EACH - EVERYALL 

EACH – Ne fonctionne qu’avec les noms dénombrables.

Rappelle par le sens le français chaque/chacun. Il permet de considérer chaque élément d'un groupe donné dans son individualité.
Each est suivi d’un nom au singulier – le verbe qui suit est à la troisième personne du singulier. Il est employé de différentes façons :

- il précède le nom.
A dozen men came in. Each man was given a uniform.
(Une douzaine d’hommes sont entrés. Chacun s'est vu remettre un uniforme.)

- il suit le nom ou pronom.
They each cost $5. (Ils coûtent chacun 5 dollars.)

- il est employé comme pronom.
How much are these books? (Combien coûtent ces livres ?)
$5 dollars each. (5 dollars pièce / chacun).

- il est suivi de of + nom.
Each of these boys will have to come into my office. (Chacun de ces garçons…)

EVERY - Ne fonctionne qu’avec les noms dénombrables

Etymologie : every est composé de ever + each.
Cette étymologie fait que every, à la différence de each, ne « zoome » pas sur chaque élément. Avec every on passe en revue tous les éléments d’un groupe puis on fait un bilan.

I have checked in my diary and I have a meeting every first Tuesday of the month. (J’ai vérifié dans mon agenda et j’ai une réunion chaque premier mardi du mois.)
We’ve been coming here every year since I was born. Perhaps we could go somewhere else? (Nous venons ici chaque année depuis que je suis né. On pourrait peut-être aller ailleurs ?)
Do you shave every day? (Tu te rases tous les jours ?)

Le « bilan » que permet de faire every – et pas each – fait qu’on aura une reprise par un pluriel comme dans ce qui suit :

You don't have to express every feeling you have when you have them. (Tu n’es pas obligé d’exprimer tous les sentiments que tu ressens quand tu les ressens.)

Composés de every :
everybody / everyone – ne désignent que les humains.
everything : tout
everywhere : partout

Is everyone here? (Est-ce que toute le monde est là ?)
Come out eveybody! Hurry up! (Dehors tout le monde ! Dépêchez-vous !)
Take everything with you. (Prends tout avec toi.)
I have looked everywhere. (J’ai regardé partout.)

ALL - Fonctionne avec les indénombrables et les dénombrables

Avec des noms dénombrables, all signifie que tous les éléments d’un ensemble sont concernés, sans exception.

- all + nom au pluriel.
And remember that all men are equal. (Et n’oublie pas que tous les hommes sont égaux.)
I like all dogs. (J’aime tous les chiens.)

- all + the + nom au pluriel.
The girls have gone swimming. But where are all the boys? (Les filles sont parties nager. Mais où sont tous les garçons ?)

- them + all.
There are no more biscuits. I ate them all. (Je les ai tous mangés.)

- all + nom indénombrable : all signifie que la totalité est concernée.
Your brother drank all my whisky! (Ton frère a bu tout mon whisky !)
They took all the money. (Ils ont pris tout l’argent.)
Where is all the money? (Où se trouve tout l’argent ?)
He read all night. (Il a lu toute la nuit).

- it + all
Where is the chocolate?
Your dad ate it all.(Ton père l’a tout mangé)

- All + of + nom / pronom : cet assemblage permet de mettre en relief le fait que tout est concerné (que tous/toutes sont concerné(e)s).
All of the students bought the book.Tous les étudiants (sans exception) ont acheté le livre.
All of the evidence has gone. Toutes les preuves (sans exception) ont disparu.

- Not at all : at all « pousse à fond » la négation.
I did not say that : je n’ai pas dit cela.
I did not say that at all : je n’ai pas dit cela du tout.

L'intégralité : WHOLE

Whole entre dans une catégorie de mots différente  des « quantifieurs » puisqu’il fonctionne comme un adjectif. Sa prononciation et son sens font qu’on confond souvent all et whole.

Sa traduction est « entier/entière » comme dans :
Il a mangé un poulet entier.
Il a passé une matinée entière au téléphone.

Whole se place :
avant le nom qu'il qualifie.

He ate a whole chicken. – (un poulet entier)
He spent a whole morning talking to his lawyer on the phone. – (une matinée entière)
Do you promise to say the whole truth? – (la vérité tout entière)
I ordered a whole bottle of wine, not a half bottle! (une bouteille entière)

Whole peut être employé comme nom :
Two halves make a whole. – (deux moitiés forment un tout)
I am quite happy with this on the whole. – (dans l'ensemble)
Remarque :

On ne confondra pas :

He ate all the chicken he ate the whole chicken
tout le poulet                         le poulet entier

all the chicken = la totalité du poulet : rien ne dit ici s'il était entier (la totalité du poulet qui restait).
the whole chicken = le poulet tout entier.

 
Suite de ce chapitre

Pour citer cette ressource :

"Les Quantifieurs et les Comparatifs (Partie 1)", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), juillet 2012. Consulté le 20/10/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/anglais/se-former/les-precis-et-le-workbook/precis-de-grammaire/les-quantifieurs-et-les-comparatifs-partie-1-