Vous êtes ici : Accueil / Se former / Workbook et précis / Précis de grammaire / Les conjugaisons de l’anglais : introduction et assemblages possibles

Les conjugaisons de l’anglais : introduction et assemblages possibles

Publié par Clifford Armion le 27/02/2012
Cette partie du précis de grammaire anglaise aborde les conjugaisons de l'anglais, ainsi que les différents assemblages de temps possibles.

Les conjugaisons de l'anglais : introduction

Il ne faut pas confondre la grammaire et le temps qui passe. Bien que les noms donnés aux conjugaisons (qu'on appelle également les temps) comportent en français comme en anglais des mots tels que présent, passé, futur, etc. Il n'y aucun rapport direct entre la vraie vie, le monde réel - le révolu, le moment présent, l'avenir, les faits et gestes des gens etc. - et la grammaire des langues. La grammaire n'est pas là pour parler des « actions ». Dans le cas des conjugaisons de l'anglais, la grammaire est avant tout là pour indiquer dans quel but celui qui parle - l'énonciateur - veut utiliser les phrases qu'il a fabriquées. Voici quelques exemples :

a. What do you suggest we do this afternoon?
(Tu proposes qu'on fasse quoi cet après-midi ?)
b. I'm not sure I understand you... What are you suggesting exactly?
(Je ne suis pas sûr de te comprendre... Qu'est-ce que tu veux dire/entends par là exactement ?)

En a. L'énonciateur pose une question en attente d'une vraie réponse - que faire cet après-midi ? La conjugaison utilisée dans cette question en anglais est le Présent.

En b. L'énonciateur demande des éclaircissements. Son interlocuteur a dit quelque chose qu'il ne comprend pas vraiment. La conjugaison utilisée est le Présent be+ing.

c. Come quick! Peter has  fallen off the ladder!  (fall ; fell ; fallen)
(Viens vite ! Peter est tombé de l'échelle !)
d. Peter  started a new job last week but unfortunately he fell off a ladder and is off work for a month.
(Peter a commencé un nouveau boulot la semaine dernière mais manque de chance il est tombé d'une échelle et est arrêté pour un mois.)

En c. l'énonciateur attire l'attention de son interlocuteur sur la chute. La conjugaison employée fait appel au Présent de have (has = 3ème personne) et au participe passé du verbe fall (fallen). C'est ce qu'on appelle le Présent Parfait.

En d. l'énonciateur raconte une succession de faits qui se sont produits dans le révolu, dont la chute de Peter. Il emploie la conjugaison appelée Prétérit.

En a. et b. comme en c. et d. les mêmes sujets et les mêmes verbes et compléments sont utilisés. Mais les raisons pour lesquelles ces mêmes éléments sont employés ne sont pas du tout les mêmes, ce qui explique le recours à des conjugaisons différentes. Ce n'est pas la nature des actions qui détermine le choix de la conjugaison.

Les conjugaisons de l'anglais et les assemblages possibles

L'anglais comporte DEUX conjugaisons de base traditionnellement appelées Présent et Prétérit, et pas une de plus. Ces deux conjugaisons peuvent être attachées à un verbe, ou bien à un verbe-outil tel que BE ou HAVE, et être combinées avec -ing ou un participe passé.

Ce qui fait qu'on obtient HUIT assemblages possibles, basés sur DEUX conjugaisons. Les voici :

Présent  He plays football
Prétérit  He played football
   
Présent be+ing  He is playing football
Prétérit be+ing  He was playing football
   
Présent parfait  He has played football
Prétérit parfait  He had played football
   
Présent parfait be+ing  He has been playing football
Prétérit parfait be+ing  He had been playing football

Outre ces huit assemblages possibles, l'anglais fait appel à DIX mots d'une syllabe - et qu'on appelle modaux - un modal → des modaux. Ces dix mots permettent à l'énonciateur d'introduire des notions de :

  • possibilité : may/can, might/could
  • probabilité : shall/will, should/would
  • nécessité : need
  • contrainte : must

Chacun de ces dix mots peut lui aussi faire partie d'assemblages, ce qui a une conséquence importante : avec un modal, toute marque de la conjugaison Présent disparaît : pas de -s de troisième personne. La marque du Prétérit est possible pour may (might), can (could), shall (should), will (would). Voici quelques exemples de combinaisons possibles :

MAY
she may play football
she may be playing football
she may have played football
etc.
 
WILL
he will play football
he will be playing football
he will have played football

etc.
 
MUST
he must play football
he must be playing football
he must have played football

etc.
 
SHOULD
he should play football
he should  be playing football
he should have played football

etc.
 
Pour citer cette ressource :

"Les conjugaisons de l’anglais : introduction et assemblages possibles", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), février 2012. Consulté le 04/06/2020. URL: http://cle.ens-lyon.fr/anglais/se-former/les-precis-et-le-workbook/precis-de-grammaire/les-conjugaisons-de-l-anglais-introduction-et-assemblages-possibles