Vous êtes ici : Accueil / Se former / Workbook et précis / Précis de grammaire / Le génitif et les assemblages en "of"

Le génitif et les assemblages en "of"

Publié par Clifford Armion le 26/04/2012

Introduction : il y a ('s) et... ('s) !

Une des caractéristiques de l’anglais écrit est le recours à ’s (apostrophe + s) au point qu’il n’est pas rare en France, quand on veut faire « anglais » - et plus souvent « américain » - de glisser des 's un peu partout. On achète par exemple des « jean’s » etc. Or cela est tout à fait erroné car on n’a pas recours à ’s en anglais dans ce cas. La langue anglaise écrit : jeans – avec le pluriel en -s comme dans trousers.

Le recours à 's signale qu’une lettre a été « abandonnée » et elle est remplacée par l’apostrophe. Quand has et is sont réduits à /s/ ou /z/ à l’oral on le signale par écrit au moyen de 's :

He has called the police He’s called the police
He is lateHes late.

Bon nombre de jeunes et moins jeunes anglophones confondent its et it’s car oralement il n’y a pas de différence entre les deux. Its est l’adjectif possessif lié à it :
Where is that rabbit? (Il est où ce lapin ?)
It’s in the garden. (Dans le jardin.) - it + is
Where exactly? (Où exactement ?)
In its hutch. (Dans son clapier.) - its : adjectif possessif

Le –s de ce  its (adjectif possessif) est aussi présent dans d’autres adjectifs et pronoms possessifs  tels his, hers, ours, theirs, yours et également dans whose qui est utilisé dans le cas de questions visant à trouver le nom d’un possesseur : « Whose car is it? » (A qui est cette voiture ?)

Remarque : si on écrit aujourd’hui John’s car, a day’s work en ajoutant 's après le nom, c’est parce qu’en vieil anglais les noms portaient des terminaisons différentes selon leur fonction dans l’énoncé. Dans le cas de ce qu’on appelle le « complément du nom », le nom qui donne ses caractéristiques à celui qui le suit dans l’énoncé pouvait avoir la terminaison -es. On appelle cela le génitif.

Exemple en vieil anglais : cyninges sunu  = the king’s son
sunu =  son
cyning = king 
cyninges = king’s

On dit dans ce cas que le nom cyning (king) est au génitif.
Cette terminaison en –es est tombée au fil des siècles. Il ne reste que 's aujourd’hui.

Rappels :

Outre Ø(une porte-fenêtre, un abat-jour etc.)la langue française a recours aux préposition à et de pour relier des noms entre eux. Ex : un sac à provisions – un sac de pommes de terre.
On comprend qu’avec à on indique de quel type de sac il s’agit et qu’avec de on dit ce qu’il y a dedans. On aura aussi :
« un temps à ne pas mettre un chien dehors » mais on dit aussi : « un temps de chien »…
et ceci peut poser des problèmes aux gens dont le français n’est pas la langue maternelle !

La langue anglaise fait appel à trois procédés de base pour relier deux noms entre eux :
(voir Les noms sur ce point).

N Ø N : a teacup, a bedroom, a tennis ball (les noms peuvent être collés ou séparés)
(tasse à thé, chambre à coucher, balle de tennis)

N of N : a cup of tea, a pair of shoes, the body of a woman
(tasse de thé, paire de chaussures, le corps d’une femme)

N’s N : John’s car, Saint Paul’s Cathedral, a day’s work, the theatre’s owner
(la voiture de John, la cathédrale Saint Paul, une journée de travail, le propriétaire du théâtre)

On peut hésiter entre les deux constructions et la langue française n’ayant pas l’équivalent de N’s N, le francophone a tendance à sur-utiliser N of N. 
L’ordre des mots est également concerné :
the wife of Thomas Brown : Thomas Brown’s wife (on ne dit pas : the Thomas Brown’s wife)

Assemblages en N of N

Avec N of N : les deux noms sont sur le même plan. Le deuxième apporte après coup des précisions au premier. Le second nom peut être précédé des articles Ø, a ou the, d’un adjectif possessif (my, your…) et être au singulier ou au pluriel. Il peut être précédé d’un adjectif qualificatif (red, big…) et suivi de précisions apportées par une proposition subordonnée relative.

Les précisions peuvent être de différentes natures. Ex :

Can I have a cup of tea? (une tasse de thé)
This is a photo of my dad. (une photo de mon père)
The police found the body of an old woman. (le corps d’une femme âgée)
I bought a collection of short stories by Alan Sillitoe. (un recueil de nouvelles d’Alan Silltoe)
Did you see the Changing of the Guard? (la relève de la garde)
Son of a bitch! (fils de…!)
I shook hands with the second wife of the Duke of Wellington. (la seconde femme du duc de Wellington)
He stole the bike of a man who lived in the village. (le vélo d’un homme qui vivait au village)
We knew she was the daughter of a rich grocer. (la fille d’un riche épicier)
etc.

Les possibilités sont nombreuses et comme on le voit, les précisions sont de différentes natures, y compris de type « possession » ou « appartenance », qui ne sont pas réservées à N’s N comme on le croit souvent. Dans tous ces exemples l’énonciateur ajoute après coup la précision introduite par of. Ce qui signifie que cette précision est présentée comme une réelle information.

Assemblages en N's N

Avec N’s N : les deux noms ne sont plus sur le même plan. Le contexte a fait que le premier nom est privilégié, c’est autour de lui que les choses sont organisées. Il est présenté comme une information qui s’est imposée en premier.
C’est le cas dans les exemples qui suivent :
This is my dad’s car. the car of my dad (la voiture de mon papa)
It is an hour’s walk away from here. a walk of an hour (C’est à une heure de marche d’ici.)
All you need is a good night’s sleep. a good sleep of a night (une bonne nuit de sommeil)
He stole a man’s bike. the bike of a man (Il a volé un vélo d’homme / le vélo d’un homme)
She was a rich man’s daughter she was the daughter of a rich man

Que ce soit pour dad’s car, an hour’s walk, a good night’s sleep, a man’s bike, l’énonciateur place en premier celui des deux noms qui détermine le second.

On dira a rich man’s daughter – une fille de riche – quand ce qui caractérise avant tout la jeune fille est sa façon d’être, alors que the daughter of a rich man signifie : la fille d’un homme riche.
On trouvera sur la couverture d’un livre :
The complete poems of Alan Sillitoe
mais dans une conversation qui porte sur la littérature, les livres etc. on dira :
What did you think of Alan Sillitoe’s poems?
parce que c’est avant tout le nom de l’auteur qui domine.

L’assemblage N’s N est souvent associé à l’expression de la « possession », mais c’est UNE de ses applications. (voir exemples plus haut). Quand on dit : Saint Paul’s cathedral ou Saint James’s park, ni la cathédrale, ni le parc n’appartiennent à St Paul ou à St James. On ne poserait pas la question suivante :
Whose cathedral is it?
mais :
Who is the cathedral named after?

Côté technique :

N’s N fonctionne comme n’importe quel nom (ou groupe nominal) et peut donc être introduit dans l’énoncé par un des déterminants qui suivent :

- un article : Øa, the
I need Ø Susan’s car tonight (la voiture de Susan)
He was at Ø death’s door (aux portes de la mort)
They found a woman’s body (ils ont trouvé un corps de femme)
London is a driver’s nightmare (Londres est un cauchemar pour un automobiliste)
Who will be the Left’s presidential choice? (Qui sera le choix de la gauche pour les présidentielles ?)

- this – that / these  those
This city’s soul has gone. (L’âme de cette ville est partie)
I hate those shops’ adverts. (Je les déteste les publicités de ces magasins.)

- un quantifieur : (a) little, (a) few, much, many, enough etc. :
Do we have enough men’s shirts? (Est-ce qu’on a assez de chemises pour hommes ?)

Le deuxième N peut être précédé d’un adjectif :

My mother’s old bike (le vieux vélo de maman)
Peter’s new girlfriend (la nouvelle petite amie de Peter)

mais ne peut pas être précédé d’un quelconque déterminant :

He was at  death’s door (aux portes de la mort) death’s the door
He has a child’s face : un visage d’enfant (un visage enfantin) a child's the face

Certains assemblages peuvent, sans contexte, avoir deux interprétations :

a woman’s body : le corps d’une femme // un corps de femme (féminin)
a child’s face : le visage d’un enfant // un visage d’enfant (enfantin)
a grocer’s daughter : la fille d’un épicier // une fille d’épicier
a man’s bike : le vélo d’un homme //un vélo d’homme

On peut donc avoir un sens spécifique : un vélo appartenant à un homme précis mais inconnu ou un sens générique : un vélo d’homme – fait pour un homme.

Faut-il écrire 's (apostrophe + s) ou ' (apostrophe seulement) ?

La règle est la suivante : un nom au pluriel qui se termine par –s n’est suivi que de l’apostrophe «'».

Mr and Mrs Wilson’s car   the Wilsons car : la voiture des Wilson (pas de –s de pluriel en français)
the dogs' food : la nourriture des chiens

Dans tous les autres cas, c’est 's qui est employé, même pour :

- noms au pluriel sans -'s

the children's room : la chambre des enfants
the women
's department : le rayon femmes (dans les magasins)

-noms propres finis par -s : 's

Charles's book : le livre de Charles
Charles Dickens
's books : les livres de Charles Dickens
Saint James
's park – le parc St James (à Londres)

Les cas dans lesquels 's n’est pas employé et réduit à la seule apostrophe «'» peuvent poser un problème de compréhension, à l’oral surtout :

Exemple : un homme qui traversait la banquise sur un traîneau tiré par des chiens a manqué de nourriture. Comment a-t-il survécu ? Réponse :

 « I ran out of food so I ate the dogs’. » : j’ai manqué de nourriture et j’ai mangé celle des chiens.

Si on ne met pas ' :

« I ran out of food so I ate the dogs. » : j’ai manqué de nourriture et donc j’ai mangé les chiens.

 

N of N ou N's N ?

Dans l’exemple qui suit, N’s est David Koresh, un homme qui fit parler de lui dans les années en 1993 à Waco (Texas) :

Jones is the brother of Rachel Jones Koresh, David Koresh's wife. On the morning of the raid, Jones was driving his mail car.
(Jones est le frère de Rachel Jones Koresh, la femme de David Koresh. Le matin de l’assaut, Jones était au volant de sa fourgonnette de la poste…)

A partir du français il peut être difficile de faire le bon choix. David Koresh est la personne connue de tous autour de laquelle on effectue les présentations, ce qui n’est pas le cas pour Rachel Jones Koresh, sa femme.

Comment dire « la femme de l’ambassadeur de Hongrie » en anglais ?

- the wife of the Hungarian embassador : quand on présente une personne, sans contexte précis
- the Hungarian embassador’s wife : si on est à l’ambassade de Hongrie et que c’est autour de l’ambassadeur qu’on situe les invités etc.

N Ø N ou N's N ?

a George Clooney smile : un sourire à la George Clooney
George Clooney's smile : le sourire de George Clooney

Avec N’s, le N sera perçu comme le possesseur du second N. Sans 's, le N précise la nature du second nom.

N's N en emploi tronqué : N's + Ø

Dans certains cas l’énonciateur n’utilise pas l’assemblage N’s N au complet. Il en reste à N’s. Ceci se produit dans deux cas :

a. contexte de reprise :

This is Peter’s car isn’it?
No, it’s Fred’s. (Non, c’est celle de Fred.)

I could not find food for the cat. So I took the dog’s. (J’ai pris celle du chien.)  

b. le deuxième N non mentionné est sous-entendu car évident :

I'm going to the doctors. ( chez le médecin : le N non mentionné est surgery.)
Did you stop at Peter’s? (Tu t’es arrêté chez Peter ?)

Pour les noms de magasins on dit  :

the baker’s

le boulanger

the butcher’s

le boucher

the green grocer’s

marchand de fruits et légumes

the fishmonger’s

le poissonnier

le N non mentionné ici est shop.
the baker : le boulanger / la boulangère
the baker’s : la boulangerie

Dans les lieux publics, on désigne les toilettes – pour hommes et pour femmes de la façon suivante :
the men’s - Where is the men’s?
the women’s - I must find the women’s
Le N sous entendu est toilet ou encore room.

Dans les grands magasins on voit les panneaux suivants :
Men’s
Women’s
Children’s

pour indiquer les rayons hommes, femmes et enfants. Le N sous entendu est department.

N de N en français face à l'anglais

Quelques exemples :

la bague de ma mère : my mothers ring
une journée de travail : a day’s work

une tasse de thé : a cup of tea
le fils d’un charpentier : the son of a carpenter

ma bague de fiançailles : my engagement ring
un vélo de course : a racing bike
le beurre de Normandie : Normandy butter

Pour citer cette ressource :

"Le génitif et les assemblages en "of"", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), avril 2012. Consulté le 19/12/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/anglais/se-former/les-precis-et-le-workbook/precis-de-grammaire/le-genitif-et-les-assemblages-en-of-