Vous êtes ici : Accueil / Se former / Les précis et le Workbook / Précis de grammaire / Exprimer l’avenir en anglais

Exprimer l’avenir en anglais

Publié par Clifford Armion le 04/05/2012

Toutes les langues du monde ont recours à différents moyens pour indiquer dans un énoncé que ce dont il est question concerne l’avenir, qu’il soit proche – dans une minute – ou lointain – dans 20 ans. Ce ne sont pas les outils grammaticaux qui indiquent seuls si le révolu, le présent ou l’avenir sont en cause. Ce sont avant tout les indications telles que : hier, en ce moment, le mois prochain etc. qui donnent ces renseignements.

Il faut bien faire la différence entre le temps qui passe – le mot anglais est time – et les conjugaisons qui ont, hélas, pour noms des mots qui sont aussi employés pour parler du temps qui passe.

Exemples :
Tu te rends compte, hier je fais deuxième !
Qu’est-ce que tu fais maintenant ?
Demain matin j’ai maths et anglais.

Dans ces trois phrases, la conjugaison est appelée Présent. Le time concerné est le révolu (hier), le présent (maintenant) et l’avenir (demain).

La langue anglaise a un fonctionnement comparable et peut, elle aussi, employer une seule conjugaison dans des énoncés qui évoquent le révolu, le moment présent et l’avenir.

Aucun outil grammatical en anglais n’a pour vocation de signaler que l’avenir est en cause. IL N’EXISTE PAS EN ANGLAIS DE CONJUGAISON « FUTUR ». (voir les conjugaisons et les Modaux.)

Le contexte et lui seul dit quel moment du temps qui passe est concerné. L’énonciateur a ensuite à sa disposition différents moyens grammaticaux pour indiquer s’il pose des données, s’il justifie plus qu’il n’informe, s’il voit les choses comme sûres à 100% ou probables etc.

Evocation de l’avenir – conjugaison : Présent

Le contexte a indiqué que l’avenir était en cause. L’énonciateur signale qu’il est sûr à 100% de ce qu’il dit. Son but est d’informer directement l’interlocuteur – ou de le questionner. Le verbe et les compléments éventuels sont ce qui prime.

 leave on Saturday and I come back on Tuesday. Can you pick me up when I get back?
 What time do you get back?
(Je pars samedi et je reviens mardi. Tu peux venir me chercher quand je reviens ?
Tu reviens à quelle heure ?)

I can call you on Saturday, when Mary comes back from her dance class.
(Je peux t’appeler samedi, quand Mary revient / reviendra de son cours de danse.)

Evocation de l’avenir – assemblage : Présent parfait

Le contexte a indiqué que l’avenir était en cause. Par le biais de have au Présent L’énonciateur signale qu’il est sûr à 100% de ce qu’il dit. Avec le participe passé il signale une antériorité.

I will give it back to you as soon as I have read it.
(Je te le rendrai dès que je l’aurai lu.)

Comparons :
I will call you when I see her : … quand je la verrai.
I will call you when I have seen her : … quand je l’aurai vue.

Evocation de l’avenir – assemblage : Présent be+ing

Le contexte a indiqué que l’avenir était en cause. L’énonciateur utilise l’énoncé au Présent be+ing pour expliciter, justifier etc. Le sujet grammatical est ce qui prime.

Why don’t you join us next week?
I can’t. I’m going to London to look for a flat.
(Pourquoi tu ne nous rejoins pas la semaine prochaine ?
Je ne peux pas. Je vais à Londres pour chercher un appartement.)

You look worried. When are you leaving? –
(Tu as l’air inquiet ? Tu pars quand ?)

Evocation de l’avenir – modalisation en shall/will

I want to go to football… I shall go to football!
(Je veux aller au football… j’irai au football !)

Can you help me some time next week?
I don’t know yet. I will give you a call to let you know.
(Tu peux me donner un coup de main la semaine prochaine ?
Je ne sais pas encore. Je t’appellerai pour te tenir au courant.)

Avec shall l’énonciateur exprime sa détermination, mais ne dit pas que les choses sont sûres à 100%. Avec will, il exprime une grande probabilité – les choses sont en bonne voie - mais comme avec shall, il reste dans le domaine du probable et non de la certitude à 100%.

Evocation de l’avenir – modalisation en shall/will et be+ing

En plus de shall et will (voir ci-dessus) l’énonciateur ajoute l’apport de be+ing : l’énoncé entier corrobore ce qui a été dit au préalable.

He is 18 you know. Old enough to be in the army. He will be getting his papers soon.
(Il a 18 ans tu sais. Il a l’âge pour être à l’armée. Il va d’ailleurs recevoir ses papiers bientôt.)

And don’t drink and drive or you‘ll be spending the night in prison!
(Et ne bois pas avant de prendre le volant ou bien tu vas te retrouver en prison pour la nuit !)

I cannot come and see you in June! I will be having my baby in June.
(Je ne peux pas venir vous voir en juin. Je vais accoucher en juin !)

Evocation de l’avenir et is/are going + to + verbe

Le verbe go entre ici dans l’assemblage suivant :

fig1_1333617783397.png
Le recours à go (= aller, être en route, partir) signifie que le lien (to) entre le sujet et le verbe à l’infinitif qui suit est en bonne voie pour se réaliser. Quant à be+ing, il code ce que be+ing code toujours : l’énonciateur revient sur des choses pour les expliciter, les justifier etc.

Now listen up everybody! Mr Davies is going to sing a song.
(Allez, tout le monde écoute ! M. Davies va nous chanter une chanson.)

Look at the sky…. It is going to rain.
(Regarde le ciel…Il va pleuvoir.)

Remarque :

On dit souvent que [is/are going to + verbe] exprimerait l’avenir proche… Il n’en est rien.

Exemple :
Your sister looks tired…
Of course! She is going to have a baby. I hope it will be a girl!
(Elle a l’air fatiguée ta soeur...
Bien sûr ! Elle va avoir un bébé. J’espère que ce sera une fille.)

Ce qui distingue [is going + to + verbe] de [will + verbe] n’a rien à voir avec la proximité ou l’éloignement dans le temps. Les deux choses parlent du même événement. Mais dans un cas on dit que les choses sont en bonne voie en guise de justification (is going + to + verbe) et dans l’autre cas il s’agit de prévoir, sans justification (will).

Dans l’exemple suivant, seul will est acceptable dans un contexte d’avenir… très proche !

Telephone!
All right, I’ll get it!
(Téléphone !
C’est bon, je réponds)

Evocation de l’avenir et constructions en TO

La construction [Sujet + is/are/was/were + to + verbe] est très utilisée en anglais. Elle signifie que le sujet est programmé pour faire quelque chose.

Exemple :
Peter is to get married next week. (Peter doit se marier la semaine prochaine.)

Cette phrase est à comprendre de la façon suivante : il est prévu que Peter se marie. En disant : "Peter is to get married next week." l'énonciateur transmet une information.

Il ne faut pas confondre avec : "Peter has to get married next week" qui signifie :

Il faut que Peter se marie la semaine prochaine = il n'a pas le choix.

On peut enrichir la construction au moyen de about, bound, due, likely, etc. de la façon suivante :

Peter is to get married. = Il est prévu que Peter se marie.

Peter is about to get married. = Peter est sur le point de se marier.

Peter is bound to get married. = Il y a toutes les chances pour que Peter se marie – c'est inéluctable – bound est le participe passé du verbe bind qui signifie lier, attacher. Peter est donc comme "lié", "attaché", au fait de se marier.

Peter is due to get married. = le marriage de Peter est annoncé.

Peter is likely to get married. = il y a toutes les chances pour que Peter se marie.
etc.

Pour citer cette ressource :

"Exprimer l’avenir en anglais", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), mai 2012. Consulté le 25/04/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/anglais/se-former/les-precis-et-le-workbook/precis-de-grammaire/exprimer-l-avenir-en-anglais