Vous êtes ici : Accueil / Littérature / Période contemporaine / Calvino, un art du vertige

Calvino, un art du vertige

Par Perle Abbrugiati : Professeure des Universités - Aix Marseille Université, CAER EA 854.
Publié par Alison Carton-Vincent le 12/02/2014
Perle Abbrugiati (Université d'Aix Marseille, CAER EA 854) fait part de son projet de livre sur Calvino, à paraître en 2015. L'idée de vertige est une entrée dans le monde calvinien qui permet d'envisager l'ensemble de l'oeuvre de l'auteur. Au-delà d'une simple critique thématique, il s'agit de déceler le rapport au monde qui donne à cette oeuvre une cohérence dans la diversité. La représentation spatiale n'est qu'une représentation, précisément, d'un vertige de la conscience qui est à la base de l'écriture, et qui en détermine également les principaux éléments stylistiques. Le vertige du lecteur, que l'humour accompagne sans le désamorcer, tient donc à l'absorption d'une représentation à la fois du vide, du foisonnant et du complexe, représentations qui sont sans doute pour Calvino des façons de donner une forme paradoxale à son affectivité autant qu'à son interrogation intellectuelle
 

 

 
 
Pour citer cette ressource :

Perle Abbrugiati, "Calvino, un art du vertige", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), février 2014. Consulté le 29/05/2020. URL: http://cle.ens-lyon.fr/italien/litterature/periode-contemporaine/perle-abbrugiati-calvino-un-art-du-vertige-20-novembre-2014