Vous êtes ici : Accueil / Contributeurs / Giulia Puma

Giulia Puma

Publié par Alison Carton-Kozak le 03/01/2015

Giulia Puma a consacré son mémoire de Master (2005, Paris 3, dir. Matteo Residori) au cycle d’enluminures illustrant l’Enfer du manuscrit Urbinate Latino 365, réalisé par un enlumineur ferrarais, Guglielmo Giraldi, pour Federico da Montefeltro en 1478. Il s’agit du dernier manuscrit enluminé de la Divine Comédie. Après l’agrégation d’italien (2006), elle a obtenu un master 2 d’histoire de l’art (2007, Paris 1). Sa thèse (2012, Paris 3, dir. Anna Fontes Baratto) portait sur une étude d’iconographie néotestamentaire dans la peinture italienne de la fin du Moyen Âge. Elle a été élue maître de conférences en histoire de l’art à l’Université Nice Sophia Antipolis (2014). Ses recherches actuelles portent principalement sur la question de la métapeinture dans l’Italie médiévale, c’est-à-dire, sur la représentation, au sein même des retables et des fresques, d’autres retables et de fresques qui témoignent de la disposition et de l’usage, autant religieux que civique, de la peinture comme medium privilégié de la dévotion dans les communes italiennes.


Pour citer cette ressource :

"Giulia Puma", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), janvier 2015. Consulté le 29/09/2020. URL: http://cle.ens-lyon.fr/italien/contributeurs/giulia-puma