Vous êtes ici : Accueil / Arts / Théâtre / Les deux fins de "Morte accidentale" et leur signification politique

Les deux fins de "Morte accidentale" et leur signification politique

Par Jean-Claude Zancarini : Professeur - ENS de Lyon
Publié par Damien Prévost le 02/06/2012
Au cours de son intervention, Jean-Claude Zancarini prend tout d'abord soin de démontrer en quoi cette pièce va au-delà de la simple dénonciation du scandale Pinelli : elle aurait davantage pour but de montrer la vraie nature de cet État qui lutte contre la classe ouvrière. Il analyse ensuite les différentes fins qui ont pu exister et leurs significations en fonction du contexte politique dans lequel elles ont été rédigées. De la révolution à la justice plus juste.

Jean-Claude Zancarini, professeur d'italien à l'ENS de Lyon

Au cours de son intervention, Jean-Claude Zancarini prend tout d'abord soin de démontrer en quoi cette pièce va au-delà de la simple dénonciation du scandale Pinelli : elle aurait davantage pour but de montrer la vraie nature de cet État qui lutte contre la classe ouvrière. Il analyse ensuite les différentes fins qui ont pu exister et leurs significations en fonction du contexte politique dans lequel elles ont été rédigées. De la révolution à la justice plus juste.

Contribution

Jean-Claude Zancarini

Les autres communications

  • Françoise Decroisette (Université de Paris 8) : « L'autre Dario Fo ».
Pour citer cette ressource :

Jean-Claude Zancarini, "Les deux fins de "Morte accidentale" et leur signification politique", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), juin 2012. Consulté le 21/09/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/italien/arts/theatre/les-deux-fins-de-morte-accidentale-et-leur-signification-politique