Vous êtes ici : Accueil / Histoire et société / Histoire / La Réunification / Penser Berlin sans Mur? Enjeux historiques de la (re)construction d’une mémoire matérielle de la division de l’Allemagne après 1989

Penser Berlin sans Mur? Enjeux historiques de la (re)construction d’une mémoire matérielle de la division de l’Allemagne après 1989

Par Simon Godard : Maître de conférences - Institut d'Etudes Politiques de Grenoble
Publié par Cécilia Fernandez le 21/01/2020
Dans le cadre de la journée d’étude «30 ans après la chute du Mur de Berlin: regards croisés sur l’Allemagne contemporaine», organisée par l’Université Lumière Lyon 2 et le CIERA (Laurence Guillon), Simon Godard (Institut d’Etudes politiques de Grenoble) est intervenu sur les enjeux mémoriels autour de la chute du Mur. Après avoir rappelé les étapes du démantèlement du Mur de Berlin, il analyse l’évolution de la politique de mémorialisation du Mur sous différents aspects : le choix et la création de lieux de mémoire, guidés notamment par une forte demande touristique, le Mur à l’étranger comme métonymie simplificatrice de l’histoire allemande après 1945, l’opposition entre « vrai » et « faux » mur ainsi que la mise en œuvre de mémoriaux plus complexes à Potsdam (projet « Grenze Potsdam ») et du côté « ouest » du mur.

Photo du mémorial du mur Bernauerstrasse avec des barreaux symbolisant le mur

Mauergedenkstätte Bernauer Straße
Ansgar Koreng / CC BY-SA 4.0

Podcast de la communication

video.ens-lyon.fr/eduscol-cdl/2019/ALL_2019_sgodard_je_01

Synthèse de la communication

Cliquez sur les indications de temps pour accéder aux parties correspondantes dans le podcast.

  • Présentation de Simon Godard par Anne Lagny (ENS de Lyon)
  • 2'30: Comparaison célébration des 20 ans de la chute du mur avec celle des 10 ans. Vidéo: célébrations de 2009 (diapositive 2).
  • Problématique de la communication: la construction publique d'une mémoire et son influence. Dialogue avec l’ouvrage de Nicolas Offenstadt Le pays disparu. Sur les traces de la RDA: discute notamment sa conception de l’ex-RDA comme d’un « pays à l’horizontale ».
  • 7'06: (diapositives 3 et 4) Evolution de la destruction du mur jusqu'au "Mur dans les têtes".
  • 9'27: (diapositive 5) Rappel de quelques chiffres sur le Mur, qui fut démantelé en un an. A l'Ouest on prend très rapidement conscience de la valeur patrimoniale du Mur. Description des différents pans du Mur que l'on décide de conserver.
  • 13'16: (diapositive 6) Les différents projets mémoriaux concernant le Mur, le principal étant celui de la Bernauer Straße (photo en haut à droite).
  • 16'35: les débats autour des cérémonies de 2004 mettent en avant plusieurs faiblesses de la politique mémorielle, d'où la mise en place d'un groupe de travail avec des historiens (notamment Sabrow, Hertle et Jarausch) pour travailler à un "Gesamtkonzept", mettre en réseau les différents mémoriaux. 2008: création de la Stiftung Berliner Mauer.
  • 18'24: (diapositive 7) Importance de la demande touristique dans la politique mémorielle. Photo en haut à droite: mémorial du Mur à Fulton (Missouri), premier mémorial inauguré en dehors de l'Allemagne, qui démontre une assimilation entre le Mur de Berlin et le rideau de fer. Actuellement, 140 monuments reprennent des pans du Mur de Berlin dans 140 pays du monde. Restauration régulière de la East Side Gallery (photo en bas à droite): interrogation sur le "vrai" et le "faux" dans les mémoriaux du Mur.
  • 21'40: (diapositive 8) De nouveaux projets mémoriaux prennent en compte Berlin et sa périphérie, notamment Potsdam (projet « Grenze Potsdam »), Spandau, Groß-Glienicke.
  • 24'40: (diapositive 9) Problème posé par le terme "Mauerregime", très réducteur.

A travers cette politique mémorielle, il y a la volonté de former les citoyens allemands, de montrer qu'un mouvement populaire peut renverser des choix politiques et s'imposer à l'Etat. L'idée du pouvoir du peuple est très importante pour l'Allemagne depuis 1945 et la chute du nazisme.

  • 26'21: ambiguïté de certains lieux mémoriels: juxtaposition des dictatures nazie et communiste, imbrication avec le politique.
  • 28'15: la focalisation sur le Mur peut faire écran à une histoire plus sociale et plus globale de la RDA.

Power Point de la communication

Télécharger le Power Point de Simon Godard au format PDF.

Questions et remarques du public

video.ens-lyon.fr/eduscol-cdl/2019/ALL_2019_sgodard_je_02

  • la reconstruction du château de Berlin
  • la méthodologie des entretiens menés par Agnès Arp (cf. communication d'Elisa Goudin "La RDA après la RDA")
  • la manière sélective dont Berlin a été reconstruite / conservée
  • célébrations de 2009: mise en scène très occidentale de la chute du Mur, vision simplificatrice de l'effondrement du bloc soviétique.
  • la Versöhnungskapelle, monument important du dialogue actuel entre Allemands de l'Ouest et de l'Est
  • Berlin, ville pastiche

 

 

 

Pour citer cette ressource :

Simon Godard, "Penser Berlin sans Mur? Enjeux historiques de la (re)construction d’une mémoire matérielle de la division de l’Allemagne après 1989 ", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), janvier 2020. Consulté le 04/08/2020. URL: http://cle.ens-lyon.fr/allemand/civilisation/histoire/la-reunification/penser-berlin-sans-mur-enjeux-historiques-de-la-re-construction-d2019une-memoire-materielle-de-la-division-de-l2019allemagne-apres-1989