Vous êtes ici : Accueil / À consulter également

À consulter également

74 ressources contiennent le mot-clé assises internationales du roman.

Rechercher aussi dans titre et résumé (recherche structurée).

Clue (Kate Summerscale)

par Kate Summerscale, publié le 09/10/2017

article.png Chaque année les invités anglophones des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix. Les traductions françaises de ces textes ainsi que les mots-clés des auteurs de langue française des sept premières saisons des AIRs sont éditées par Christian Bourgois dans un volume intitulé le Lexique Nomade. Nous vous invitons ici à découvrir le texte Clue, de Kate Summerscale.

William Finnegan on Memory and Non-Fiction

par William Finnegan, publié le 09/10/2017

texte.png monographie.png A l'occasion des Assises Internationales du Roman (2017), William Finnegan a écrit un texte sur la mémoire et la non-fiction.

Rencontre avec Salman Rushdie

par Salman Rushdie, Vanessa Guignery, publié le 12/06/2017

type-video.png entretien.png À l’occasion des Assises Internationales du Roman, Vanessa Guignery, Professeur à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, a organisé à la Villa Gillet le 30 mai 2017 une rencontre entre Salman Rushdie et des étudiants. La rencontre portait en partie sur le dernier roman de Salman Rushdie, Two Years, Eight Months and Twenty-Eight Nights, mais également sur ses autres œuvres, son métier d’écrivain et son rapport à la littérature.

Manu Joseph: Les familles : liaisons et déliaisons

par Manu Joseph, publié le 03/05/2016

article.png Ce texte a été écrit lors des Assises Internationales du Roman 2015, suite à la discussion animée par Raphaëlle Leyris, avec Manu Joseph, Florence Seyvos et Zeruya Shalev. "When I was a child, our home had a sofa that had a big hole in the seat. The sofa was draped in a sheet and only the family knew about the hole. One day, the surly landlord came asking for rent. My mother invited him in on purpose, and made him sit on the sofa. As he sank into the hole, she laughed. My mother did things people did not understand."

Dana Spiotta: Disillusion

par Dana Spiotta, publié le 15/09/2015

article.png Ce texte original de Dana Spiotta a été écrit dans le cadre des Assises Internationales du Roman 2015.

Nickolas Butler: On Rural America

par Nickolas Butler, publié le 15/09/2015

article.png Until about a year ago, I had lived my whole life in urban areas. The smallest cities I had ever called home was likely during graduate school, when I commuted between Arden Hills, Minnesota (population: 9,704) and Iowa City, Iowa (population: 67,862). And in fairness to Arden Hills and Iowa City, both communities are much larger than their census estimates, due in part to their proximity to other larger growing cities, and their migrating student populations. The largest city I had ever called home was Chicago, where I once lived for a year during college, in a small room so close to the elevated train tracks I could have thrown a baseball and hit the passing EL.

Adelle Waldman: L’identité troublée

par Adelle Waldman, publié le 15/09/2015

article.png In reporter and columnist Adelle Waldman’s first, highly touted novel, La Vie amoureuse de Nathaniel P., the author describes with subtlety and irony the meanderings of Nate Piven, a popular writer moving up in the elite literary circles of Brooklyn. He is also a young lover drunk with his success with women. In this astute novel of manners, Waldman brilliantly paints the portrait of a modern, imperfect and narcissistic male with a troubled love life.

David Samuels: My Troubles, and Yours

par David Samuels, publié le 01/09/2015

article.png David Samuels nous propose dans ce texte inédit, écrit à l’occasion des Assises Internationales du Roman 2015, une réflexion saisissante sur le principe d’ « auto-imagination » en dressant un parallèle entre l’autofiction et la montée des extrémismes politiques et religieux.

Morality (Adelle Waldman)

par Adelle Waldman, publié le 26/08/2015

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "morality", défini par l'auteure américaine Adelle Waldman.

Home (Taiye Selasi)

par Taiye Selasi, publié le 26/08/2015

article.png What were we seeking when we set out? And where did we set out from? Birthplace. Plausible. But who was born? Not ‘we,’ not whole. Not yet, not then. Then, we were theirs: the parents, the adults, the fully-formed members of loosely-formed worlds. They had homes. Or thought they did. We belonged to them. They belonged to There. At least they tried: they ate the food, they spoke the tongue, they donned the garb. Still they moved like strangers There, like looser threads in tight-knit Thens. A question. If they belonged to There then why did they leave in search of Where?

Wondrous (Nickolas Butler)

par Nickolas Butler, publié le 08/06/2015

type-video.png article.png Chaque année, les invités anglophones des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix. Les traductions françaises de ces textes ainsi que les mots-clés des auteurs de langue française des sept premières saisons des AIRs sont éditées par Christian Bourgois dans un volume intitulé le Lexique Nomade. Nous vous invitons ici à découvrir les versions originales des entrées de ce précieux lexique... Ici la contribution de Nickolas Butler (texte et vidéo), auteur de l'excellent Shotgun Lovesongs.

Belligerent (Lionel Shriver)

par Lionel Shriver, publié le 27/05/2015

type-video.png article.png Chaque année, les invités anglophones des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix. Les traductions françaises de ces textes ainsi que les mots-clés des auteurs de langue française des sept premières saisons des AIRs sont éditées par Christian Bourgois dans un volume intitulé le Lexique Nomade. Nous vous invitons ici à découvrir les versions originales des entrées de ce précieux lexique... Ici la contribution de Lionel Shriver (texte et vidéo) qui profite de cet exercice pour nous parler des auteurs comme célébrités.

Nonsense (Alfred Brendel)

par Alfred Brendel, publié le 03/07/2014

article.png Chaque année les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "nonsense", défini par le musicien et écrivain autrichien Alfred Brendel.

Superstition (John Burnside)

par John Burnside, publié le 03/07/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "superstition", défini par l'écrivain écossais John Burnside.

"a" (Stewart O’Nan)

par Stewart O’Nan, publié le 03/07/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "a", défini par l'auteur américain Stewart O’Nan.

Notebooks (Toby Litt)

par Toby Litt, publié le 03/07/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "notebooks", défini par l'auteur anglais Toby Litt.

Ambiguity (Siri Hustvedt)

par Siri Hustvedt, publié le 03/07/2014

article.png Chaque année les invités anglophones des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix. Les traductions françaises de ces textes ainsi que les mots-clés des auteurs de langue française des sept premières saisons des AIRs sont éditées par Christian Bourgois dans un volume intitulé le Lexique Nomade.

Rhythm (Kirsty Gunn)

par Kirsty Gunn, publié le 01/07/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "rhythm", défini par l'auteure néo-zélandaise Kirsty Gunn.

Circle (Nikolai Grozni)

par Nikolai Grozni, publié le 01/07/2014

article.png Chaque année les invités anglophones des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix. Les traductions françaises de ces textes ainsi que les mots-clés des auteurs de langue française des sept premières saisons des AIRs sont éditées par Christian Bourgois dans un volume intitulé le Lexique Nomade.

Mariquita (James Cañón)

par James Cañón, publié le 13/06/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "mariquita", défini par l'auteur colombien James Cañón.

Balagan (Etgar Keret)

par Etgar Keret, publié le 13/06/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "balagan", défini par l'auteur israélien Etgar Keret.

Zorby (James Flint)

par James Flint, publié le 13/06/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "zorby", défini par l'auteur anglais James Flint.

Adumbrated (Rick Moody)

par Rick Moody, publié le 13/06/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "adumbrated", défini par l'écrivain américain Rick Moody.

Laughter (Tariq Ali)

par Tariq Ali, publié le 13/06/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "laugter", défini par l'auteur britannique d'origine pakistanaise Tariq Ali.

Creature (Alissa York)

par Alissa York, publié le 13/06/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "creature", défini par l'auteure canadienne Alissa York.

Novel/Life (James Meek)

par James Meek, publié le 13/06/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici des mots "novel/life", définis par l'auteur anglais James Meek.

Yusuf (Suhayl Saadi)

par Suhayl Saadi, publié le 13/06/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "Yusuf", défini par l'auteur écossais Suhayl Saadi.

Evolution (Karen Connelly)

par Karen Connelly, publié le 13/06/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "evolution", défini par l'auteure canadienne Karen Connelly.

Cunnilingus (Rikki Ducornet)

par Rikki Ducornet, publié le 13/06/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "cunnilingus", défini par l'auteure américaine Rikki Ducornet.

Unfurling (Kirsty Gunn)

par Kirsty Gunn, publié le 13/06/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "unfurling", défini par l'auteure néo-zélandaise Kirsty Gunn.

Hedonism (Adam Thirlwell)

par Adam Thirlwell, publié le 13/06/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "hedonism", défini par l'auteur anglais Adam Thirlwell.

Redemption Song (Lorna Goodison)

par Lorna Goodison, publié le 02/06/2014

article.png type-video.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici de "redemption song", défini par l'écrivaine jamaïquaine Lorna Goodison.

Rebellion (Rachel Cusk)

par Rachel Cusk, publié le 30/05/2014

article.png type-video.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "rebellion", défini par l'écrivaine anglaise Rachel Cusk.

Variable (Kevin Powers)

par Kevin Powers, publié le 26/05/2014

type-video.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "variable", défini par l'auteur américain Kevin Powers.

La Pensee Sauvage (David Treuer)

par David Treuer, publié le 21/05/2014

article.png type-video.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici de "la pensée sauvage", définie par l'auteur américain David Treuer.

Parallax (Richard Powers)

par Richard Powers, publié le 16/05/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "parallax", défini par l'auteur américain Richard Powers.

Dislocation (Rabih Alameddine)

par Rabih Alameddine, publié le 16/05/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "dislocation", défini par l'écrivain libano-américain Rabih Alameddine.

Hidden (Richard Russo)

par Richard Russo, publié le 16/05/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "hidden", défini par l'auteur américain Richard Russo.

Move (James Frey)

par James Frey, publié le 16/05/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "move", défini par l'auteur américain James Frey.

Co-auteur (Eric Overmyer)

par Eric Overmyer, publié le 16/05/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "co-auteur", défini par l'auteur américain Eric Overmyer.

Commemorate (Sefi Atta)

par Sefi Atta, publié le 16/05/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "commemorate", défini par l'auteure nigériane Sefi Atta.

Anxiety (Sarah Treem)

par Sarah Treem, publié le 16/05/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "anxiety", défini par l'auteure américaine Sarah Treem.

Slash (Percival Everett)

par Percival Everett, publié le 16/05/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "slash", défini par l'écrivain américain Percival Everett.

Island (Ivan Vladislavić)

par Ivan Vladislavic, publié le 16/05/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "island", défini par l'auteur sud-africain Ivan Vladislavic.

Riddle (Laura Kasischke)

par Laura Kasischke, publié le 16/05/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "riddle", défini par l'auteure américaine Laura Kasischke.

Home (Hugo Hamilton)

par Hugo Hamilton, publié le 15/04/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "home", défini par l'auteur irlandais Hugo Hamilton.

Wave (Kate O’Riordan)

par Kate O'Riordan, publié le 15/04/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "wave", défini par l'auteure irlandaise Kate O'Riordan.

Presentism (Craig Bourne)

par Craig Bourne, publié le 15/04/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "presentism", défini par l'auteur anglais Craig Bourne.

Absence (Goldie Goldbloom)

par Goldie Goldbloom, publié le 15/04/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "absence", défini par l'auteure australienne Goldie Goldbloom.

Ghosts (Keith Scribner)

par Keith Scribner, publié le 15/04/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "ghosts", défini par l'auteur américain Keith Scribner.

Embrace (Nicholson Baker)

par Nicholson Baker, publié le 08/04/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "embrace", défini par l'auteur américain Nicholson Baker.

Word (Nick Flynn)

par Nick Flynn, publié le 08/04/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "word", défini par l'auteur américain Nick Flynn.

Why? (Kate Colquhoun)

par Kate Colquhoun, publié le 08/04/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "why", défini par l'auteure anglaise Kate Colquhoun.

Aura (Francisco Goldman)

par Francisco Goldman, publié le 08/04/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "aura", défini par l'auteur américain Francisco Goldman.

Book (R.J. Ellory)

par R.J. Ellory, publié le 08/04/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "book", défini par l'auteur anglais R.J. Ellory.

Landscape (David Vann)

par David Vann, publié le 04/04/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "landscape", défini par l'auteur américain David Vann.

Judgement (Jonathan Dee)

par Jonathan Dee, publié le 04/04/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "judgement", défini par l'auteur américain Jonathan Dee.

Story (Zoyâ Pirzâd)

par Zoya Pirzad, publié le 04/04/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "story", défini par l'auteure iranienne Zoyâ Pirzâd.

Unruhe (Helen Oyeyemi)

par Helen Oyeyemi, publié le 04/04/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "Unruhe", défini par l'auteure anglaise Helen Oyeyemi.

Empathy (William T. Vollman)

par William T. Vollman, publié le 04/04/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "empathy", défini par l'auteur américain William T. Vollman.

On verra (Douglas Kennedy)

par Douglas Kennedy, publié le 25/03/2014

article.png Chaque année, les invités des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix : il s'agit ici du mot "on verra", défini par l'auteur américain Douglas Kennedy.

Kate Colquhoun on the blurred boundaries between fiction and non-fiction

par Kate Colquhoun, publié le 11/09/2012

article.png Truman Capote called his 1966 book In Cold Blood the first non-fiction novel. Since then, the boundaries between fiction and non-fiction have become increasingly blurred. Are these false definitions? At least we could say that novelists are able to articulate the internal worlds – the thoughts and feelings – of their characters while non-fiction relies entirely on evidence.

Frederick Wiseman on Reality and film

par Frederick Wiseman, publié le 03/09/2012

article.png The provocative starting point sent to me for this debate states that "Artists and writers are vampires who feed on reality." I do not think this is any more true of artists and writers than it is of anybody whether they be doctor, lawyer, used car salesman, fishmonger, politician, farmer, priest, housewife or any of the other hundreds of thousands of jobs that exist.

Nick Flynn on the misfit and the outcast

par Nick Flynn, publié le 27/08/2012

article.png I wrote a memoir a few years ago (Another Bullshit Night in Suck City), which, in part, chronicled the five or six years my father spent living on the streets in Boston. I’d been a case-worker with the homeless for three years before he got himself evicted from his marginal living situation, ran out of options (he slept in his taxi, on friend’s couches) and eventually ended up at the shelter where I worked. I hadn’t grown up with him, I hadn’t met him, really, before he came into the shelter—that this is where I got to know him is in the Shakespearian realm of the unlikely coincidence that sets the play in motion (think Hamlet encountering his father’s ghost).

Helen Oyeyemi, White is for Witching

par ENS Lyon La Clé des Langues, publié le 27/08/2012

dossier.png Helen Olajumoke Oyeyemi (born 10 December 1984) is a British novelist. Oyeyemi wrote her first novel, The Icarus Girl, while still at school studying for her A levels at Cardinal Vaughan Memorial School. Whilst studying Social and Political Sciences at Corpus Christi College, Cambridge, two of her plays, Juniper's Whitening and Victimese, were performed by fellow students to critical acclaim and subsequently published by Methuen.

RJ Ellory on crime stories

par Roger Jon Ellory, publié le 21/06/2012

article.png Who judges the crime? Is the severity of the crime, even the crime itself, judged by the perpetrator or the victim? If judged by the perpetrator, would the punishment be more or less severe, for are we not our own worst enemies, our own most damning judge?

Helen Oyeyemi on haunted house novels

par Helen Oyeyemi, publié le 18/06/2012

article.png "You read of extreme cases of jamais vu in the newspapers. There was one recently involving a husband who, after eighteen years of happy stability with his wife, told her he had a surprise for her. He blindfolded her, then ‘hit her over the head with the blunt end of an axe, fracturing her skull in three places.’ She survived and tried to forgive him, even vouched for his good character in court. The husband-turned-attacker, unable to explain his moment of terminal hostility, deferred to psychiatrists who offered the opinion that it was his past that had caused it. "

Jonathan Dee on the place of the novel in a money-driven society

par Jonathan Dee, publié le 13/06/2012

article.png About money there is nothing new. Nor about social inequity. When I wrote The Privileges, I was careful to leave out as many time-specific details as possible, because I felt that to tie its characters, and the lives they led, to the circumstances of a particular moment in history was to excuse them, in a way, and thus to miss the point of their existence...

Nicholson Baker on his literary career and how he came to write about sex

par Nicholson Baker, publié le 13/06/2012

article.png I think the job of the novelist is to write about interesting things, including things that might not seem all that interesting at first glance--like, say, a lunch hour on an ordinary weekday – and to offer evidence that life is worth living. At least, that’s what I try to do – not always successfully. My first book was about a lunch hour – the second about sitting in a rocking chair holding a baby – the third about literary ambition. There was almost no sex in those three books. But I always wanted to be a pornographer – because after all sex is amazing and irrational and embarrassing and endlessly worth thinking about. My fourth book was called Vox, and it was about two strangers telling stories to each other on the phone. I decided to write it as one big sex scene, because if you’re going to do it, do it.

Helen Oyeyemi reading from White is for Witching - Assises Internationales du Roman 2012

par Helen Oyeyemi, Patricia Armion, publié le 08/06/2012

type-video.png Helen Oyeyemi took part in the sixth edition of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. She was kind enough to read an extract from White is for Witching, her stunning Neo-Gothic novel.

An interview with Helen Oyeyemi - Assises Internationales du Roman 2012

par Helen Oyeyemi, Patricia Armion, publié le 06/06/2012

entretien.png type-video.png texte.png Helen Oyeyemi took part in the sixth edition of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. She answered our questions on White is for Witching, a stunning Neo-Gothic novel.

An interview with Nick Flynn - Assises Internationales du Roman 2012

par Nick Flynn, Julia Arnous, publié le 05/06/2012

type-video.png Nick Flynn took part in the sixth edition of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. He answered our questions on Another Bullshit Night in Suck City and his approach to non-fiction.

An interview with Douglas Kennedy - Assises Internationales du Roman 2012

par Douglas Kennedy, Clifford Armion, publié le 04/06/2012

type-video.png texte.png In June 2012, Douglas Kennedy took part in the sixth edition of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. He answered our questions on his latest novel, The Moment.

Anne Enright - Assises Internationales du Roman 2010

par Anne Enright , Clifford Armion , publié le 10/06/2010

type-video.png entretien.png texte.png Anne Enright came to Lyon in May 2010 to take part in the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. She was kind enough to answer our questions and to read an extract from her novel entitled The Gathering which won the 2007 Booker Prize.