Vous êtes ici : Accueil / Arts et sciences / Spectacle vivant / Théâtre / Le théâtre arabe et Molière

Le théâtre arabe et Molière

Par Angela Daiana Langone : Enseignante-chercheuse (« Ricercatore TD ») en Langue et littérature arabes - Université de Cagliari
Publié par Narimane Abd Alrahman le 02/05/2018
Lors de son intervention qui a eu lieu dans le cadre du séminaire Ecrire les modernités arabes, Angela Daiana Langone nous présente les raisons de l’attirance des dramaturges arabes de l’époque de la Nahda pour l'oeuvre de Molière. Elle explique aussi l’impact qu’a eu cette œuvre sur la construction de l’identité nationale des pays arabes.

http://video.ens-lyon.fr/eduscol-cdl/2018/ARA_2018_alangone_seminaire_01.mp4

A l’époque de la Nahda, alors que nait le thèâtre arabe, Molière est une source incontestable d’inspiration pour les auteurs de ce genre littéraire émergent. 

Ne trouvant plus satisfaction dans les genres littéraires anciens, la découverte du théâtre de Molière leur apporte une réponse à leurs besoins de changements et de modernisations, ce qui leur permet d’aborder des thèmes nouveaux et des questions délicates telle l’émancipation de la femme.

Mais l’impact de l’œuvre de Molière déborde les frontières de la littérature et va jusqu’à influencer la construction de l’identité nationale des pays arabes.

C’est ce que nous démontre Angela Langone dans cette intervention.

Pour citer cette ressource :

Angela Daiana Langone, "Le théâtre arabe et Molière", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), mai 2018. Consulté le 19/09/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/arabe/arts/theatre/theatre/le-theatre-arabe-et-moliere

Erreur
Une erreur est survenue lors de la mise en place du portlet.
Erreur
Une erreur est survenue lors de la mise en place du portlet.
Mots-Clés
  • Production littéraire en arabe dialectal
  • Littérature arabe
  • Dialectologie arabe