Accès par volet
Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

  • icone-facebook

Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Langue(s) / Domaine de la linguistique / «Ma guerre 1914-1918» de Charles Bruneau : un corpus-témoignage d’un linguiste sur le front

«Ma guerre 1914-1918» de Charles Bruneau : un corpus-témoignage d’un linguiste sur le front

Par Matthieu Quignard : Ingénieur de recherche au CNRS - ENS de Lyon
Publié par Marion Coste le 09/04/2019
A partir de son journal, tenu pendant la Première Guerre mondiale, et de ses 600 lettres envoyées du front, Charles Bruneau composa un ouvrage éclectique, intitulé ((Ma guerre 1914-1918)), qui nous livre le témoignage de ce qui fut «sa» guerre. Cette conférence a été donnée à l'ENS de Lyon dans le cadre des ConfApéros en sciences du langage.

Il y a cinquante ans disparaissait Charles Bruneau (1883-1969) à l’âge de 86 ans. Certains connaissent le grammairien, d’autres l’historien de la langue, disciple de Ferdinand Brunot, d’autres encore le dialectologue qui s’enquit d’enregistrer, de transcrire puis de délimiter les parlers régionaux de l’Est de la France.

Il y a cent ans, presque jour pour jour – le 7 mars 1919 – le soldat première classe Charles Bruneau, téléphoniste du 132eRI, quittait son régiment Vitry-le-François après quatre années de guerre pour recouvrer la vie civile. Dans le mois qui suivit, notre homme partit chercher les lettres qu’il avait envoyées durant cette «expérience de vie», à la recherche des traces directes et sincères de sa pensée, afin de les protéger contre les discours convenus d’une légende en train de se construire. De ces 600 lettres et de son «journal», Charles Bruneau fit un ouvrage éclectique, intitulé «Ma guerre 1914-1918», composé d’extraits de ses écrits de guerre, qui, une fois classés, datés et situés par l’auteur, nous livre en filigrane le témoignage de ce qui fut «sa» guerre.

A l’occasion de ce double anniversaire, je vous propose de vous livrer quelques résultats d’étude sur ce mystérieux corpus légué par Charles Bruneau à l’attention de celles et ceux qui, un jour, s’intéresseront à lui.

video_chapitree

video_chapitree  
Introduction : "Faire mémoire" 00:12
1. Un manuscrit "oublié" 06:50
2. Le projet "Ma guerre" 14:23
3. Un peu d'histoire 18:55
4. Faire parler les mots 27:29
5. Le rôle de l'interlocuteur 45:15
Conclusions 57:28
Pour citer cette ressource :

Matthieu Quignard, "«Ma guerre 1914-1918» de Charles Bruneau : un corpus-témoignage d’un linguiste sur le front", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), avril 2019. Consulté le 16/06/2019. URL: http://cle.ens-lyon.fr/plurilangues/langue/domaine-de-la-linguistique/ma-guerre-1914-1918-de-charles-bruneau-un-corpus-temoignage-dun-linguiste-sur-le-front