Vous êtes ici : Accueil / Contributeurs / Bertonèche, Caroline

Bertonèche, Caroline

Publié par Vutheany Loch le 10/10/2017
  • Grade/Statut : Maître de conférences
  • Établissement : Université Stendhal - Grenoble III
  • Volet : Anglais
  • Caroline Bertonèche a soutenu en 2006 une thèse de doctorat intitulée "Des phénomènes d'influence poétique dans l'art et la vie de John Keats aux enjeux du mythe d'Adonais: Mémoire posthume et écriture romantique." Membre du groupe de recherche CEMRA, elle est également secrétaire de la Société d'Etudes du Romantisme Anglais (SERA). Elle enseigne actuellement la poésie, l'histoire de la littérature, la traduction et le cinéma anglais. Parmi ses publications, on trouve :

    « John Keats, Joseph Severn and the Fanny Brawne Episode » (Lauréat du Keats-Shelley Second Essay Prize Award 2001), Keats-Shelley Review, 15 (2001), 22-32  

    « Keats et De Kooning : Pour un romantisme expressionniste abstrait ou la mise en image de l'épitaphe », LISA : En terres étrangères ? : Poésie anglophone et arts graphiques, V, 2 (2007), 62-79

    « From Poet to Poet or Shelley's Inconsistencies in Keats's Panegyric : Adonais as an Autobiographical Work of Art », Revue d'études anglophones : Poetry and Autobiography, 5, 1 (2007), 35-44

    « Review of The Poetry Handbook, 2nd edn, by John Lennard », Revue d'études anglophones : Discourses on Melancholy, 4, 1 (2006)  

    « Review of Joseph Severn : Letters and Memoirs by Grant Scott », Keats-Shelley Journal, 55 (2006), 244-46

     « Review of Jane Austen and the Enlightenment by Peter Knox-Shaw », Cercles, 17 (2007)

    "L'in-deceny keatsienne ou ce qu'être Cockney veut dire : Redéfinir l'anglicité au siècle romantique", texte d'une conférence donnée dans le cadre du colloque « Decency' ; ou ce qu'être anglais veut dire », à l'université Paris X - Nanterre, 28-29 mars 2008