Vous êtes ici : Accueil / Littérature / Contemporaine / Mouna Hachim, Les manuscrits perdus

Mouna Hachim, Les manuscrits perdus

Par Mouna Hachim
Publié par Faten Ajmi le 27/11/2019
Dans le cadre du séminaire "Ecrire les modernités arabes" dirigé par Makram Abbès (Professeur des universités à l'ENS de Lyon), Mouna Hachim (romancière et essayiste marocaine) nous présente son roman "Les manuscrits perdus".

http://video.ens-lyon.fr/eduscol-cdl/2019/2019-11-25_ARA_2019_mhachim_seminaire_01.mp4

Alliant à la fois son expérience de romancière ("Les enfants de la Chaouia") et de chercheuse ("Dictionnaire des noms de famille du Maroc"), Mouna Hachim propose dans "Les manuscrits perdus" une profonde réflexion sur les questions de l'altérité et de la tolérance religieuse.

Ce roman historique a pour cadre l'Espagne des XVe et XVIe siècles: alors reconquise par les Chrétiens, elle fut le théâtre du drame des Maurisques, ces Musulmans demeurés en Espagne après la chute de Grenade en 1492 et contraints de se convertir pour échapper à l'exil ou à la mort. La narration se concentre sur le personnage réel d'Afūqāy (1570-1640), musulman né chrétien, dont le parcours unique (à la fois théologien, polémliste, traducteur et diplomate du Maroc en France et aux Pays-Bas) revèle la complexité des évènements. Les intérêts politiques se mêlent en effet aux querelles théologiques, y compris dans une même communauté religieuse. La découverte, à la même époque, de mystérieux manuscrits attribués à des apôtres de Saint Jacques de Compostelle mais écrits en arabe et proposant un syncrétisme entre christianisme et islam, est le symbole de ces liens humains qu'unissent, malgré l'intolérance et la violence, les différentes communautés religieuses.

WordPress de l'intervenante

Pour citer cette ressource :

Mouna Hachim, "Mouna Hachim, Les manuscrits perdus", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), novembre 2019. Consulté le 12/12/2019. URL: http://cle.ens-lyon.fr/arabe/litterature/contemporaine/mouna-hachim-les-manuscrits-perdus