Vous êtes ici : Accueil / Langue / Linguistique

Linguistique

publié le 22/05/2007

Mise en évidence naïve de la nécessité d'un niveau plus explicatif que celui de la racine. Pour les savants du XIXe siècle, il était évident que la racine triconsonantique n'était pas le constituant ultime dans l'organisation du lexique. On trouvera dans mon livre [BOHAS, G., 2000, Matrices et étymons, développements de la théorie, Lausanne, éditions du Zèbre] une traduction d'un passage de la grammaire de Gesenius particulièrement pertinent à ce sujet.

publié le 21/05/2007

publié le 21/05/2007

La tâche du linguiste est de repérer des faits concernant la langue ou le langage, de formuler des généralisations à leur sujet et de tenter de les expliquer dans le cadre d'une théorie. Celui qui s'intéresse au lexique procédera ainsi dans ce domaine ; en d'autres termes, il ne saurait se contenter de faire une liste des items lexicaux, mais il lui faut rendre compte des phénomènes de synonymie, polysémie, homonymie, énantiosémie que manifestent les termes du lexique.

publié le 16/05/2007

L'identification de la racine est le préliminaire à toute étude morphologique et phonologique, que ce soit dans le cadre des grammairiens arabes ou dans celui des linguistes structuralistes ou générativistes. Beaucoup de gens aimeraient à croire que cette identification est facile ; certains considèrent même que la racine n'est pas un concept ou un outil grammatical mais posent qu'il s'agit d'une réalité présente dans le cerveau des Sémites en général et des Arabes en ...